Julienne Salvat

Julienne Salvat, photo © Thomas C. Spear 2004

photo © Thomas C. Spear
Salon du Livre de Paris, 20 mars 2004

Julienne Salvat est née le 12 mai 1932 à Fort-de-France (Martinique). Elle est professeur de français d’abord à la Martinique et à Bordeaux, ensuite, après son installation à La Réunion, à Saint-Denis de la Réunion de 1965 jusqu’en 1992. Parallèlement à sa carrière d’enseignante, elle s’est consacrée au théâtre (distribution, mise en scène) et à la poésie.

Elle milite pour la culture réunionnaise au sein des associations UDIR (Union pour la Défense de l’Identité Réunionnaise) et ARCC (Association Réunionnaise Communication et Culture) en animant des manifestations poétiques et littéraires, et participe régulièrement à divers Salons et Festivals nationaux et internationaux de poésie et de théâtre. Julienne Salvat est également membre déléguée de la Société des Poètes français pour l’Océan Indien.

Dans le premier roman de Julienne Salvat, La Lettre d’Avignon, la narratrice dévoile progressivement son statut compliqué d’Antillaise vivant à La Réunion. L’auteur prend des libertés dans la composition de ce roman, s’autorisant de l’alibi épistolaire pour pratiquer, par exemple, des ruptures de ton, des retours en arrière et des collages. La narratrice échange avec son correspondant, Morisco (metteur en scène parisien d’origine antillaise), ses interrogations sur le théâtre, l’écriture, la négritude et le métissage. Elle évoque les aspects différents de sa vie de femme, de comédienne, d’amante et de mère, et la passion douloureuse partagée avec l’homme de sa vie dont elle porte le deuil. D’une écriture poétique très vivace, le roman décrit également les affinités et les relations conflictuelles entre ces deux personnes « déplacées ».


Oeuvres principales:

Poésie:

  • Tessons enflammés. Saint-Denis: Éditions UDIR, 1993.
  • Chants de veille. Saint-Denis: Éditions UDIR, 1998.
  • Fractiles. Saint-Denis: Éditions UDIR, 2001.
  • Feuillesonge. Sarcelles: Éditions Le Carbet, 2006.
  • Jeux lémuriens. Mazères: Le Chasseur abstrait, 2012.
  • Nuit cristal. Paris: L’Harmattan, 2012.

Roman:

  • La Lettre d’Avignon. Matoury (Guyane): Ibis Rouge, 2002.
  • Fleurs en terre volcanique. Paris: L’Harmattan, 2014.

Nouvelles:

  • Camille, récits d’hier et d’aujourd’hui. Matoury: Ibis Rouge, 2007.

Poésie parue dans des ouvrages collectifs:

  • Créolie. (Réunion, 1978-1983): 1979: 93; 1980: 94; 1983: 21-21.
  • Action Poétique. (Paris, numéro spécial 107/108 sur la poésie réunionnaise, « Fon n’kézèr La Rénion ») 1987.
  • Anthologie Île-Femme. Saint-Denis: Éditions UDIR, 1987: 71-75.
  • Poèmes d’elles. Saint-Denis: Éditions UDIR, 1997: 121.
  • L’Arbre à paroles. (Belgique) 1998.
  • Arcade. (Québec) 1998.
  • 21-3/Éclaireurs (Paris) 1999.
  • « Sur l’oreiller zamal de la sorcière » et « La trilogie du manchy ». Hurricane, cris d’insulaires. (Collectif). Fort-de-France: Desnel, 2005: 191-196.
  • « Litanie, missel et poivre ». Riveneuve Continents 10 (hiver 2009-2010): 267-272.

Publications diverses:

  • Poèmes d’elles. (ouvrage collectif, conception et présentation de Julienne Salvat). Saint-Denis: Éditions UDIR, 1997.
  • Une Chasse aux nègres-marrons, récits de Théodore Pavie (1845). (réédition et préface de Julienne Salvat). Saint-Denis: Éditions UDIR, 1996.
  • Interviews pour le compte de la Revue Amina (autour des figures féminines de La Réunion et de l’Océan Indien).

Discographie:

  • UltraMarine / UltraMarina ; cinco poetas de Francia. Livre-CD, édition bilingue (français/espagnol). Traductions et musique: Pablo Urquiza. Paris: Abra Pampa, 2008.

Prix et distinctions littéraires:

  • 2015     Prix littéraire de la ville de Saint-Cyr – Outremers, pour Fleurs en terre volcanique.

Liens:

sur Île en île:

ailleurs sur le web:


Retour:

Dossier Julienne Salvat préparé par Thomas C. Spear

http://ile-en-ile.org/salvat/

mis en ligne : 26 mai 2004 ; mis à jour : 28 novembre 2015