À propos

« Moi-même pendant ces années cycladiques, j’ai porté d’ÎLE EN ÎLE une errance poétique, une quête inexplicable qui me firent ressentir quelquefois ces déplacements comme une émigration intérieure sur des lignes infécondes. Lorsqu’on voyage ainsi à la façon des Grecs, il y a toujours quelque part en soi un sillage qui jamais ne se referme tout à fait. »

– Jacques Lacarrière
L’Eté grec ;  Une Grèce quotidienne de 4000 ans

Présentation et historique

Île en île est un site web libre d’accès et sans but lucratif destiné à offrir une riche documentation des îles francophones et à valoriser les ressources informatives et non-commerciales sur le monde insulaire.

Île en île a largué les amarres sous le signe de Saturne, le 12 octobre 1998 précisément, répondant à sa propre manière aux célébrations en l’honneur de Christophe Colomb qui marquent cette date. L’idée du site Île en île émane de la rencontre – d’abord par Internet – de Thomas C. Spear, professeur à New York, et de Sylvie Roussel Gaucherand, chef de service de documentation et information au Conseil général du département du Val de Marne.

Il fallait donner vie à Île en île, lui donner corps, l’assurer. The City University of New York (CUNY) offre l’espace internet, un lieu sans mur ni clôture où tous les « petizarts » et les « islomaniaques » peuvent découvrir et faire découvrir les patrimoines insulaires.

En 1998, Thomas C. Spear, professeur à Lehman College et au Graduate Center de CUNY, préparait un cours, « Antilles, histoire et cultures », qui devait avoir lieu « à distance ». L’Internet était un moyen pratique de fournir aux étudiants une riche documentation historique et culturelle, d’où sa décision de créer le site web Île en île. La chronologie antillaise est également le fruit de ce cours (donné au printemps 1999). Pour le bicentenaire haïtien en 2004, Thomas Spear conçoit l’idée d’un cédérom ; la base de données de littérature haïtienne se développe parallèlement avec cette idée. En collaboration avec les éditions et les archives du CIDIHCA à Montréal, d’où proviennent certaines photographies, un cédérom devait rendre hommage à la littérature haïtienne à partir d’une sélection d’élements-clés du site, mais le site web s’avère plus fluide. La base haïtienne forme ainsi une partie substantielle du corpus littéraire insulaire de Île en île.

Par ailleurs, Sylvie Roussel Gaucherand, présidente d’une association intitulée « D’île en île », affirmait qu’il était possible de fédérer des énergies créatrices individuelles, de s’éloigner des terrains discursifs et d’agir pour concrétiser des projets innovants avec les enfants des zones insulaires et ceux en situation d’isolement. Fondée en 1997, « D’île en île » est une association de la loi 1901, à but non-lucratif. Dès 1998, cette association reçoit le « net d’or » pour avoir permis aux élèves de trois écoles (dont des élèves handicapés) aux Antilles, au Canada et en France de faire pousser un arbre virtuel : « l’Arbre a cadabra ».

Avec ses statuts et titre renouvelés en 2012, l’Association Île en île continue sa promotion pionnière des lettres des auteurs francophones des îles, et de leur diaspora. Hébergées depuis 17 ans sur le serveur à CUNY,  les archives se déplacent sur ile-en-ile.org en octobre et novembre 2015. Vous noterez des changements au cours des premières semaines pendant le transfert, la correction et l’organisation de toutes les données. Quand tout est en place, il n’y aura plus, sur l’ancien site à CUNY que des liens vers le nouveau site. Pour cela, vous êtes priés de corriger vos liens et références vers les pages du nouveau site.

Le site s’enrichit régulièrement, sous la coordination de Thomas Spear et par les contributions précieuses et bénévoles des auteurs, journalistes, artistes, éditeurs, spécialistes et insulaires divers. L’équipe principale de Île en île est présentée sur une page à part ; les autres collaborateurs, nombreux, sont mentionnés sur les pages où figurent leurs contributions.

Pour la première décennie du site, Frontier On Line héberge l’archive sonore et les premières vidéos. À partir de 2008, le matériel audio est disponible par le serveur à CUNY (Lehman College dans Le Bronx). Les archives sonores comprennent des entretiens et des dizaines d’heures d’enregistrements originaux de textes dits, chantés et lus. Depuis 2009, Île en île offre des vidéos, d’abord sur Dailymotion et depuis 2013 sur YouTube (la chaîne principale pour les vidéos et, depuis 2015, les enregistrements sonores). Accompagnées de notes détaillées, ces vidéos proviennent d’archives – telles que celles de Jean-François Chalut filmées en Haïti en 1992 – aussi bien que des conférences, des textes et poésies mises en scène, et une série d’entretiens filmés avec une centaine d’auteurs, « 5 Questions pour Île en île ».

Île en île est un lieu de rencontre, une base de données ouverte à tous, permettant de pêcher les documents dispersés dans les océans d’information et mettant en valeur les fonds patrimoniaux des îles du monde.  Nous vous proposons de rejoindre Île en île et de nous faire parvenir toutes remarques et suggestions et surtout de contribuer à cette belle aventure îlienne.

Le site se transforme au fur et à mesure que la documentation est rassemblée et les droits d’auteurs accordés. Les principes de la nétiquette sont impérativement observés (non seulement dans le respect et l’ouverture à toute « différence » mais également dans le respect des droits d’auteur et de création). Toutes les données du site Île en île – textes, photographies, enregistrements audio et vidéo – sont protégées par les lois internationales de copyright et de droits d’auteur et ne peuvent en aucune manière être reproduites sans la permission écrite des ayants droit. Veuillez consulter notre page sur les droits d’auteur, une page de référence légale signalée dans toutes nos pages par la mention « tous droits réservés ». Nous encourageons les liens envers les pages sources, tout en rappelant que la reproduction de toutes informations est interdite sans autorisation précise et écrite des ayants droit.

Les pages qui réunissent des liens vers des sites d’informations sont organisées en cinq régions – Océan Atlantique, Caraïbes, Méditerranée, Océan Indien et Océan Pacifique – et, pour chaque île et région de focalisation, au sein de quatre rubriques : Culture : arts culinaires, arts plastiques, cinéma, danse, langue, littérature, musique, théâtre ; Voyages : voyages et tourisme, cartes ; Patrimoine : croyances et traditions, faune et flore, généalogie, géographie, histoire, monuments, numismatique, philatélie ; et Annuaires : annuaires, associations et îliens, enseignement, institutions et gouvernement, presse écrite, radio et télévision, ressources documentaires et culturelles.

En haut de chaque page, le moteur de recherche, pour un accès rapide aux archives recherchées, et l’index des archives littéraires, où vous trouverez les pages d’auteurs en ordre alphabétique, signalant les textes qui les accompagnent, dont celles avec un complément audio ou vidéo. Les auteurs sont également organisés de façon géographique, par les menus (sous l’index) pour la littérature des neuf îles (et de leur diaspora) : les Comores (dont Mayotte), Guadeloupe, Haïti, Madagascar, Martinique, Maurice, Nouvelle-Calédonie (Kanaky), Polynésie, La Réunion et la Guyane.

Le site établit de nombreux partenariats et a mérité de nombreuses mentions ; voir la page Presse. Voir aussi la page des coordonnées postales pour nous écrire et pour vos cotisations et contributions.

Pour davantage de détails, voir le bilan des archives fait au moment du dixième anniversaire en 2008, « Île en île ; dix questions pour dix ans, Questions pour Thomas C. Spear à l’occasion des dix ans du site », propos recueillis par Stève Puig. Pour les actualités plus récentes, voir la page des nouveautés ou suivez Île en île par les réseaux Facebook et Twitter (les liens sont en bas de toutes les pages du site).

Voir aussi la page de l’équipe principale de Île en île pour les coordonnées de personnes responsables de nombreux dossiers.

Vos contributions, soutiens et commentaires sont les bienvenus.

Merci d’aider Île en île à s’enrichir.

http://ile-en-ile.org/0-presentation/

mis en ligne : 12 octobre 1998 ; mis à jour : 16 novembre 2015