Michèle Voltaire Marcelin

Michèle Voltaire Marcelin photo © Jocelyn McCalla Brooklyn Botanical Garden, novembre 2011

photo © Jocelyn McCalla
Brooklyn Botanical Garden, novembre 2011

Poète, peintre et comédienne, Michèle Voltaire Marcelin naît en Haïti en 1955. Enfant heureuse et sauvage, elle grandit au bord de la mer entre les champs de canne à sucre et de vétiver. Dans la bibliothèque de son père, elle choisit des livres au hasard, se prend de belle passion pour la poésie et le théâtre et commence à se raconter des histoires en permanence.

Son adolescence à Port-au-Prince sera tourmentée : elle déteste l’univers carcéral de l’école et son existence privilégiée face à la réalité haïtienne l’angoisse. Elle se sent impuissante, perd l’abandon et l’insouciance de l’enfance et se replie sur elle-même.

Au point de non-retour, elle sera sauvée par la générosité d’un frère qui l’invite à le rejoindre à Santiago du Chili. Arrêtée pendant le coup d’état contre Allende en 1971, elle est prisonnière dans le Stade National. Relâchée, elle se retrouvera à New York où elle rencontre un pianiste de jazz qui sera son compagnon pendant une vingtaine d’années.

Universitaire, elle renoue avec le théâtre au Leonard Davis Center for Performing Arts du City College. Années de bohème. Les temps sont difficiles. En 1990, son mari est assassiné d’une balle au coeur. Elle survit à cette tragédie, se consacre à son fils, à la peinture, au théâtre, à l’écriture ; La Désenchantée sera publié en 2005. Le temps passe, l’espoir revient. La rencontre amoureuse de son deuxième mari galvanise l’écriture – de poèmes cette fois – et en 2009 Lost and Found et Amours et Bagatelles seront publiés par les éditions du CIDIHCA, suivis de la traduction en espagnol de La Désenchantée (La Desencantada).

Les textes connaîtront un succès critique et seront loués pour leur lyrisme et leur incandescence. En 2010, Amours et Bagatelles est traduit en espagnol par la maison d’édition cubaine ALBA comme Amores y cosas sin importancia. L’Université de Vassar inscrit La Désenchantée dans son cursus d’Introduction à la Littérature au printemps 2012.

Un grand choix des poèmes de Michèle Voltaire Marcelin fait partie des anthologies poétiques Terre de Femmes aux Éditions Doucey et Cahier Haïti de la RAL’M (Revue d’Art, Littérature et Musique). On peut aussi entendre sa voix sur les enregistrements sonores de La Désenchantée (texte complet) et Lost and Found (une vingtaine de poèmes choisis du livre).

Seule en scène ou accompagnée par des musiciens de jazz, à La Havane, Montréal, Paris ou New York, faisant sienne le credo de Ferré : « La poésie est une clameur; elle doit être entendue comme la musique… », Michèle Voltaire Marcelin partage son temps entre l’écriture, la peinture et la transmission orale de la poésie sur scène.


Oeuvres principales:

Récit:

  • La Désenchantée. Montréal: CIDIHCA, 2005.

Poésie:

  • Lost and Found. Montréal: CIDIHCA, 2009.
  • Amours et Bagatelles. Montréal: CIDIHCA, 2009.

Enregistrements sonores:

  • La Désenchantée (texte complet du recueil). CD audio, Leo Coltrane, Prod. Brooklyn: Ishlab Studios, 2006.
  • Lost and Found (choix de 20 poèmes). CD audio, Leo Coltrane, Prod. Brooklyn: Ishlab Studios, 2009.
  • « Il fait un temps de poème », poème de Michèle Voltaire Marcelin. Terre de femmes; 33 voix de la poésie féminine haïtienne. Textes dits par Paula Clermont Péan et Céline Liger. CD audio. Paris: Bruno Doucey, 2010.

Textes publiés dans des ouvrages collectifs:

  • Sélections et poésie, prose et images. Anthologie de la poésie haïtienne (Cahier Haiti). Mazères: Le Chasseur abstrait, 2009: 157-188.
  • Choix de poèmes. Terres de femmes, 150 ans de poésie féminine en Haïti. Paris: Bruno Doucey, 2010: 135-143.
  • « À Léo Coltrane ». Revue Intranqu’îllités 1 (nº spécial, Hommage à Alexis, 2012): 48.
  • « Oubliez le poète ». Magloire Saint-Aude, anthologie secrète. Montréal: Mémoire d’Encrier, 2012: 101-102.
  • « La lumière de ses yeux ». Intranqu’îllités 2 (nº spécial, Le Che comme métaphore, 2013): 75-76.
  • « True Life: Rue des Miracles ». Haiti Noir 2, The Classics, édité par Edwidge Danticat. New York: Akashic, 2014: 176-186.
  • « Latitude d’Inquiétude ». Intranqu’îllités 3 (2014): 216.
  • « Mensonge ». L’Insurrection Poétique, manifeste pour vivre ici. Paris: Bruno Doucey, 2015: 192-193.
  • Choix de poèmes. Anthologie de poésie haïtienne contemporaine, dirigée et présentée par James Noël. Paris: Points, 2015: 153-162
  • « Sezon Printan – Springtime ». Happiness, Contemporary International Poetry. New York: Weisbrot, Holnes, Lara, 2015: 131-132.
  • « The Thing ». Remembrance Anthology. Santa Barbara (Californie): UCSB Center Black Research Studies, 2016: 111-114.
  • « Il fait un temps de poème ». Anthologie: Au Fil des Textes. Vanves: Hachette, 2019: 191.
  • « Entre chien et diable ». Une soirée haïtienne, sous la direction de Thomas C. Spear. Montréal: CIDIHCA, 2020: 47-51.
  • « Grief works from home at all hours », « When this is over » et « You have nothing to lose but your life ». Musings During a Time of Pandemic: A World Anthology of Poems on COVID-2019, edited by Christopher Okemwa. Kisii (Kenya): Kistrech Theatre International, 2020: 692-695.
  • Sélection de poèmes et d’images. Witness Resistance. Marcelin / McCalla. Blurb, 2020.

Sur scène, sur l’écran (sélections):

  • Se Met Kò. Film réalisé par Patricia Benoit, 1989.
  • Ton Beau Capitaine, par Simone Schwarz-Bart. Mise en scène par Françoise Kourilsky. Ubu Theater, New York, 1990.
  • L’Homme sur les quais, film réalisé par Raoul Peck, 1993.
  • Walking on Fire, par Beverly Bell. Mise en scène de Michèle Voltaire Marcelin. Alliance of Resident Theaters, Brooklyn, 2002.
  • Vagina Monologues, par Eve Ensler. Mise en scène par Chuck Patterson au Brooklyn Museum, 2007.
  • Amours et Bagatelles, création de Michèle Voltaire Marcelin, Théâtre Gesù, Montréal, 2009.
  • Entrées et Sorties. Mise en scène par Carmelle St. Gerard-Lopez. Producer’s Theater, New York, 2009.
  • Poètes, vos papiers !, création de Michèle Voltaire Marcelin. Festival Gwoka. New Morning, Paris, 2010; Cabaret Lion d’Or. Montréal, 2011.
  • Forever Yours, film realisé par Patrick Ulysse, 2016.
  • Femmes de Parole, création de Michèle Voltaire Marcelin. Cabaret Lion d’Or. Montréal, 2016; Maison d’Haïti. Montréal, 2017.
  • Le Temps d’une Chanson. Mise en scène de Syto Cavé. Espace le Vrai Monde, Montréal, 2019.

Sur l’oeuvre de Michèle Voltaire Marcelin:

  • Bernard, Robenson. « Amour ou bagatelle : selon l’humeur ! ». Le Nouvelliste (20 novembre 2009).
  • Black, Pascha. « Haitian Poet Michèle Voltaire Marcelin ». Red Keyz Media (13 novembre 2011).
  • Devilmé, Myrtelle. « Vous avez dit ‘Poésie érotique’ ? ». Le Nouvelliste (29 septembre 2009).
  • Dumas, Pierre-Raymond. « Un enchantement ». Le Nouvelliste (20 février 2006).
  • Pierre, Jobnel. « L’éveil du souvenir ». Le Nouvelliste (23 mars 2006).
  • Ruiz Montes, Laura. « Todas esas ‘cosas sin importancia’ ». La Ventana (Cuba, 6 de julio 2011).
  • St. Fort, Hugues. « Vie et mort de l’enfance ». Le Nouvelliste (17 août 2005).
  • Divers articles critiques sur l’oeuvre de Michèle Voltaire Marcelin et des entretiens avec l’auteure ont été publiés dans divers journaux (Le Matin et Le Nouvelliste, quotidiens d’Haïti), et sur des sites web et blogues (par ex., Montray Kreyol, Oprah Radio, Red Keyz Media, La Ventana de la Casa de las Américas). Une sélection se trouve dans les liens ci-dessous.

Traductions:

in English:

  • « True Life ». Trans. Nicole Ball. Haiti Noir 2: The Classics. Ed. Edwidge Danticat. New York: Akashic, 2014: 176-186.

en español:

  • Amores y cosas sin importancia. La Habana: Arte y Literatura, 2010.
  • La Desencantada. Trad. Magaly Muguercia. Montréal: CIDIHCA, 2009.

Liens:

sur Île en île:

ailleurs sur le web:


Retour:

Dossier Michèle Voltaire Marcelin préparé par Thomas C. Spear

https://ile-en-ile.org/voltaire-marcelin/

mis en ligne : 22 décembre 2011 ; mis à jour : 14 janvier 2021