Beaudelaine Pierre

Beaudelaine Pierre

photo © Annie Faith 
Saint-Paul, Minnesota, 2019

Beaudelaine Pierre est née le 13 juillet 1977 à Saint-Michel-de-l’Attalaye (Haïti). Elle quitte Saint-Michel avec ses parents pour Port-au-Prince en 1986 à la suite du départ des Duvalier.

Elle fait ses études secondaires au Collège Saint-Pierre et chez Les Sœurs Marie Reine Immaculée à Port-au-Prince. L’année 1998, elle fréquente la Faculté des Sciences Humaines où elle complète des études en communication sociale et une étude post-graduée en Population et Développement. Elle écrit sa thèse en créole.

Lauréat en 2002 du premier Prix du Journal Bon Nouvèl, son premier roman Testaman est publié en 2003. Écrit en créole, le roman dont l’action se passe à Saint-Michel-de-l’Attalaye est une manière pour l’auteure de revisiter dans son imaginaire sa ville natale vers laquelle elle n’est jamais retournée depuis les évènements en 1986.

En 2002, elle publie chez L’Harmattan son premier roman en français, La Négresse de Saint-Domingue. Dans le roman, l’auteure raconte la conversion d’une riche colonie française en la première république noire du monde du point de vue d’un jeune planteur blanc et propriétaire d’esclaves.

De 2004 à 2006, Beaudelaine Pierre tient une rubrique hebdomadaire dans le journal Le Matin, « L’oeil de Beaudelaine », sous la direction du journaliste et poète (assassiné en 2005), Jacques Roche.

Dans son roman L’enfant qui voulait devenir président, il s’agit encore du pays « d’en dehors », l’Haïti rural de l’Artibonite, où l’auteure nous fait partager la vie quotidienne du marché et des quartiers de Saint-Michel-de-l’Attalaye sous la dictature de Baby Doc, où la parole, mieux que l’interprétation qu’on en fait, trace les contours d’une sociologie du quotidien.

En 2012, elle dirige, avec Natasa Durovicova, How to Write an Earthquake, une collection de textes d’écrivains et de poètes haïtiens présentant le tremblement de terre du 12 janvier 2010 tel qu’ils l’ont vécu. Le volume doit son titre à la romancière Yanick Lahens dans sa contribution à l’anthologie sur le rôle de l’écrivain comme artisan de l’histoire.

Dans son oeuvre, Pierre souligne la déconstruction, l’agitation et les bouleversements perpétuels de modes de vie, de manière d’être qui accompagnent les enjeux historiques et identitaires et qui se jouent dans le quotidien, le singulier et dans l’intimité des individus.

Beaudelaine Pierre vit dans le Minnesota depuis 2009 avec ses enfants Ann-Lyse et Maxence. Elle se consacre à l’écriture et termine sa thèse de doctorat en Afro-Caribbéanité, narration et pensées décoloniales dans le Département de Gender, Women and Sexuality Studies à l’Université du Minnesota.

En 2021, elle publie un essai en anglais, You May Have the Suitcase Now, où elle explore ses diverses identités entre Haïti et son immigration aux États-Unis.

– Joëlle Vitiello


Oeuvres principales:

Romans:

  • Testaman. Port-au-Prince: Bon Nouvèl, 2003.
  • La Négresse de Saint-Domingue. Paris: L’Harmattan, 2011.
  • L’enfant qui voulait devenir president. Paris: L’Harmattan, 2012.

Essai:

  • You May Have the Suitcase Now. Moorhead (Minnesota): New Rivers Press, 2021.

Nouvelles:

  • « La montée ». Journal L’Union (Port-au-Prince, 2003).
  • Le métier de mon père (recueil de nouvelles). Port-au-Prince: Imprimerie Lakay, 2004.
  • « Quand mon soleil se lèvera » (« When My Sun Will Rise », trad. Nataša Ďurovičová) et « Port-au-Prince se lèvera » (« Port-au-Prince Will Rise », trad. Michel François). How to Write an Earthquake. Iowa City: Autumn Hill Books, 2012: 31-35 (91-95) et 55-59 (115-119).
  • « Au rendez-vous de la vie » (« Rendez-vous with Life », trad. Corine Tachtiris). Legs et Littérature 4 (juillet 2014): 189-196 (197-202).
  • « Foufoune ». Une soirée haïtienne, sous la direction de Thomas C. Spear. Montréal: CIDIHCA, 2020: 191-196.

Direction d’ouvrage:

  • How to Write an Earthquake / Comment écrire et quoi écrire / Mò pou 12 janvye. (Sixteen Haitian writers respond / Seize écrivains haïtiens parlent / Sèz ekriven ayisyen reponn). Edited by Beaudelaine Pierre and Nataša Ďurovičová. Iowa City: Autumn Hill Books, 2012.

Prix et distinctions littéraires:

  • 2002     Premier prix du Concours de roman en créole du journal Bon Nouvèl pour Testaman.
  • 2004     Premier prix du journal L’Union pour « La montée ».
  • 2007     Écrivain en residence, International Writing Program, University of Iowa.
  • 2009     Prix de reconnaissance de la promotion artistique et culturelle d’Haiti par le Club francophone et la Haitian Student Association (HASA) de Brooklyn College, CUNY.
  • 2009-2010     Hubert H. Humphrey Fellowship Award (U.S. Department of State).
  • 2012     Prix d’Honneur de l’Université d’État d’Haiti pour la redaction de sa thèse en créole sous la direction du Professeur Ary Régis.
  • 2014     Beyond the Pure Fellowship for Writers Award, Intermedia Arts (Minneapolis).
  • 2019     Documentary Essay Prize Winner, Center for Documentary Studies at Duke University, for You May Have the Suitcase Now.

Liens:

sur Île en île:

ailleurs sur le web:


Retour:

Dossier Beaudelaine Pierre préparé par Joëlle Vitiello

https://ile-en-ile.org/pierre_beaudelaine/

mis en ligne : 15 novembre 2020 ; mis à jour : 28 décembre 2020