Franz Benjamin

Franz Benjamin, photo © Dina Dorceli Montréal, 2006

photo © Dina Dorceli
Montréal, 2006

Né à Port-au-Prince (Haïti), Franz Benjamin vit à Montréal depuis 1986.

Poète et diseur, Franz Benjamin a choisi de célébrer la vie, d’en faire un festin à travers sa poésie. En créole ou en français, on retrouve cet attachement à l’essentiel : la liberté et l’amour.

Il a contribué à la réalisation de différents événements culturels (spectacles de musique, cabarets littéraires, mises en lecture, expositions). Il a co-dirigé en 2006 le projet Montréal vu par ses poètes (livre et livre-disque), initiative réunissant une cinquantaine d’artistes dans le cadre des festivités commémorant l’événement « Montréal, capitale mondiale du livre ».

Engagé sur la scène publique montréalaise, Franz Benjamin a été président du Conseil interculturel de Montréal (2006-2008) et du Groupe de travail sur le profilage racial à Montréal (2003-2005). Commissaire scolaire de la Pointe-de-l’Île de 1998 à 2008, il a été par la suite élu Conseiller de la Ville de Montréal, représentant du district Saint-Michel de 2009 à 2018. Président du Conseil municipal de Montréal de novembre 2013 à 2017, il est élu député à l’Assemblée nationale du Québec en 2018. Il est porte-parole de l’Opposition officielle dans les dossiers suivants: Jeunesse, Tourisme et Langue française.

Franz Benjamin est membre de l’Union des écrivaines et des écrivains du Québec (UNEQ).


Oeuvres principales:

Poésie:

  • Valkanday. Montréal: Éditions Paroles, 2000.
  • Chants de mémoire. Montréal: Éditions Paroles, 2003.
  • Dits d’errance. Montréal: Mémoire d’encrier, 2004.
  • Vingt-quatre heures dans la vie d’une nuit. Montréal: Mémoire d’encrier, 2010.

Anthologies dirigées par Franz Benjamin:

  • Montréal vu par ses poètes (avec Rodney Saint-Éloi). Montréal: Mémoire d’encrier, 2006.
  • Le Saint-Michel des Haïtiens. Montréal: CIDIHCA, 2013.

Poésie et textes parus dans des anthologies et ouvrages collectifs:

  • « Naufrage ». Kaléidoscope (collectif). Montréal: Presses de l’AGECR, 1992: 19-20.
  • Angélique 1734 – Haïti 2004. Montréal: Guy Giard, 2004.
  • Ivresse. Numéro spécial de Bacchanales 36 (septembre 2005). Maison de la poésie Rhône-Alpes / Montréal: Adage.
  • La poésie prend le métro et le bus. Danielle Shelton, éd. Paris: Le Temps des cerises / Montréal: Adage, 2006.
  • « Ma ville est un quartier de lune ». Montréal vu par ses poètes. Montréal: Mémoire d’encrier, 2006: 20-21.
  • Plaisir de la poésie; Plaisir des mots. Bordeaux: Les Dossiers d’Aquitaine, 2007.
  • « Mon père ne chante plus ». Les Bruits du monde, sous la direction de Laure Morali et de Rodney Saint-Éloi. Montréal: Mémoire d’encrier, 2012.
  • « Je t’écris entre Montréal et Port-au-Prince » (prose). Bonjour Voisine, sous la direction de Marie Hélène Poitras. Montréal: Mémoire d’encrier, 2013: 299-306.
  • « La misère du monde ». Las Palabras pueden, Power of words (anthologie en quatre langues). Panama: UNICEF, 2007.
  • « Résonnances haïtiennes ». Revue Exit, Montréal, mai 2008.
  • Haïti, je t’aime ! Ayiti, mwen renmen ou !  Collectif. Ottawa: Éditions du Vermillon, 2010.
  • Cinq poèmes. Anthologie de poésie haïtienne, sous la direction de James Noël, Paris: Seuil Points, 2015: 277-86.
  • « Montréal Fa Si La Si Do ». Montréal, j’ai quelque chose à te dire, Lucile de Peslouan, éditrice adjointe. Montréal: Éditions de l’Isatis, 2017.
  • « Ayiti Chéri ». Poésie haïtienne / Poesia haitiana, 1800-2015, sous la direction de Yasmina Tippenhauer. Casa de las Americas et Legs Édition, 2017.
  • « Lettre à Manuel, Jeanne et Sarah ». Des hommes et des ombres, sous la direction de Dieulermesson Petit Frère. Port-au-Prince: Legs Édition, 2018: 15-24.

Discographie:

  • Chants de mémoire. Dits par Marie Michelle Amédée Volcy et al. Montréal: Éditions Paroles, 2003. Disque compact.
  • « Montréal au mois d’aimer ». Montréal vu par ses poètes. Textes dits par Gabriel Gascon et al. Montréal: Société Paroles, 2006. Disque compact.
  • Lettres d’automne / Tanlapli. Montréal: Paroles, 2007. Avec les voix de Franz Benjamin, Jeanie Bogart et Emeline Michel, avec Oswald Durand Jr. (guitare et flûte) et Jean-Claude Julien (clavier et percussions). Disque compact.
  • « Kouvri m cheri », texte de Franz Benjamin. Kreyòl chante kreyòl konprann (vol. 2), par Bic (Bic Tizon Dife), 2012.
  • « Pran m », texte de Franz Benjamin. Chants de mémoire, par Danielle Guillaume, 2003.
  • « Kè m ap sote », texte de Franz Benjamin. Quintessence, par Emeline Michel, Production Cheval de feu, 2013
  • « Mwen pral trase kata », texte de Franz Benjamin. Mwen pral trase kata, par Rutshelle Guillaume, 2014.
  • « Dechennen m », texte de Franz Benjamin. Dechennen m, par Rutshelle Guillaume, 2016.

Prix et distinctions littéraires:

  • 2008     Prix Kalbas Lo Lakarayib (Martinique) pour le poème « Se lanmè se dezè », traduit en français, anglais et espagnol.

Sur l’oeuvre de Franz Benjamin:

  • Dumas, Pierre-Raymond. « Haïti : La nuit, la poésie, la vie ». Le Nouvelliste (29 avril 2011).
  • Paquin, Jacques. « Ode à la beauté ». Lettres québécoises 143 (automne 2011): 44.

Liens:

Franz Benjamin sur Île en île:

ailleurs sur le web:


Retour:

Dossier Franz Benjamin préparé par Rodney Saint-Éloi

https://ile-en-ile.org/benjamin/

mis en ligne : 30 décembre 2006 ; mis à jour : 5 mai 2019