Gabriel Osson

Gabriel Osson

Photo © Christine Bérubé
Toronto, 2019

Gabriel Osson naît à Port-au-Prince (Haïti) le 26 mars 1951. Il y termine ses études secondaires avant d’émigrer au Canada en octobre 1969. Il réside d’abord à Montréal, qu’il quitte pour Toronto. De là, il séjourne à Gatineau pour les besoins de son emploi, puis s’établit définitivement à Toronto après une parenthèse de deux ans au Saguenay

Son parcours au cycle supérieur le mène des Sciences de la santé à l’Administration des Affaires, en entreprise. Il poursuit une longue carrière en entreprise privée, y compris comme consultant en développement organisationnel. On le retrouve ensuite comme restaurateur puis gestionnaire au Collège Boréal à Toronto avant d’entrer dans la fonction publique au Ministère de l’Éducation de la province. Il s’y dévoue pendant dix ans et en est retraité depuis 2017.

Depuis, il se consacre à plein temps à l’écriture. Il donne des conférences et anime des ateliers d’écriture pour différents publics, que ce soient des retraités ou des jeunes du secondaire dans les écoles de langue française en Ontario, lors de la tournée Mordus des mots. Très impliqué dans la francophonie torontoise, Gabriel Osson siège sur différents Conseils d’administration : l’Association des Auteures et Auteurs de l’Ontario Français (AAOF) dont il est le président et la Coopérative radiophonique de Toronto à titre d’administrateur. Il anime aussi l’émission hebdomadaire Franco Découvertes à la radio francophone de Toronto, CHOQ FM. Passionné d’environnement, il siège aussi au CA de la Fondation Trees That Feed qui plante des arbres dans différents pays.

Pour se mettre au service des enfants de son pays d’origine, il préside l’Association Haïti Futur-Canada qui vise à installer des tableaux numériques interactifs, munis de panneaux solaires, dans des écoles rurales d’Haïti et qui cherche à promouvoir la culture et l’économie sociale en Haïti.

Pratiquant également la peinture, il a participé à de nombreuses expositions et ses toiles se retrouvent dans plusieurs collections privées.

– Elsie Suréna


Oeuvres principales:

Romans:

  • Hubert, le restavèk. Ottawa: David, 2017.
  • Le jour se lèvera. Ottawa: David, 2020.

Poésie:

  • Efflorescences. Oakville (Ontario): G. Osson, 2000.
  • Envolées, poèmes. Raleigh (Caroline du Nord): Lulu, 2009; 2015; 2017; 2019.

Poésie publiée dans des ouvrages collectifs:

  • « La fin du monde est pour minuit ». Les Muses s’amusent en l’an 2000, Collectif. Vanier, Ontario: Association des auteurs de l’Ontario français, 2001: 134.
  • « Les enfants du soleil ». Haïti, je t’aime ! / Ayti, Mwen Renmen Ou !, Collectif. Ottawa: Vermillon, 2010: 68. 
  • « Résiste ». Poèmes de la résistance, sous la direction d’Andrée Lacelle. Sudbury, Ontario: Prise de parole, 2019: 77.

Récit:

  • J’ai marché sur les étoiles: sept leçons apprises sur le chemin de Compostelle. Paris: Société des écrivains, 2015; Raleigh: Lulu, 2019.

Distinction littéraire:

  • 2017     Finaliste au prix Christine-Dumitriu-van-Saanen, pour Hubert, le restavèk.

Liens:

sur Île en île

ailleurs sur le web:


Retour:

Dossier Gabriel Osson préparé par Elsie Suréna

http://ile-en-ile.org/osson/

mis en ligne : 9 janvier 2021 ; mis à jour : 10 janvier 2021