Dany Bébel-Gisler, Révoltes et marronnages


Contre les mauvais traitements, le fouet, les tortures, contre l’interdiction d’honorer ses dieux, ses ancêtres, l’Africain réduit en esclavage souvent se rebelle.

Il lutte contre le maître, brûle les champs de canne, empoisonne les chiens, les boeufs, sabote le moulin ou l’usine.

Dès qu’il peut, il fuit dans la forêt.
Il devient un Nègre marron.

On le chasse avec des chiens, des fusils.
Mais quand il parvient à joindre d’autres marrons, il est sauvé.
Il retrouve la liberté, prend en main sa vie.

Des groupes de marrons organisent la résistance.
Ils attaquent les habitations et libèrent d’autres esclaves.

Les colons commencent à avoir peur.


« Révoltes et marronnages » est un extrait tiré de Grand’mère, ça commence où la Route de l’esclave? de Dany Bébel-Gisler. Pointe-à-Pitre: Jasor, 1998, page 22.

© 1998 Dany Bébel-Gisler ; © 2002 Île en île pour l’enregistrement audio
Enregistré à Chartreux le 11 juillet 2002


Retour:

http://ile-en-ile.org/dany-bebel-gisler-revoltes-et-marronnages/

mis en ligne : 9 septembre 2002 ; mis à jour : 18 octobre 2015