Bruno Saura

Bruno Saura, photo © Félix Putaratara 2001

photo © Félix Putaratara, 28 mars 2001

Bruno Saura est né à Metz (France) le 5 août 1965. Cet universitaire est l’auteur de travaux scientifiques et d’essais consacrés à la Polynésie.

S’il fallait trouver un thème commun à ses oeuvres, ce serait l’homme polynésien, avec sa sensibilité et ses habitudes, ses misères et ses travers. Bruno Saura est avant toute chose observateur attentif de la réalité polynésienne. Il met à nu les souffrances d’une population autochtone qui habite poétiquement et violemment une Polynésie en perpétuelle mutation, sans cesse en quête de son identité originelle.

« Là, en ces premières années de la colonisation française, le gendarme, représentant de l’administration de l’archipel, remplissait les fonctions d’instituteur. Ce n’est qu’au fil des ans que furent envoyés plus régulièrement, depuis Papeete, des instituteurs métropolitains ou tahitiens. La pirogue étant le seul moyen de déplacement, et les routes limitées à quelques kilomètres de pistes, une minorité d’enfants fréquentaient l’école française. Les autres enfants se contentaient des cours de l’école du dimanche, c’est-à-dire, de l’enseignement biblique dispensé en langue tahitienne dans les paroisses protestantes. »  (Pouvanaa a Oopa)


Oeuvres principales:

Essais:

  • Les bûchers de Faaite, Paganisme ancestral ou dérapage chrétien en Polynésie ? Papeete/Paris: Éditions Cobalt / Les Éditions de l’Après-Midi, 1990 (réédition augmentée 1994), 181 p.
  • Des Tahitiens, des Français, Leurs représentations réciproques aujourd’hui. Préface de Tobie Nathan. Papeete: Christian Gleizal éditeur, 1997 (réédition 1998), 111 p.; 2e édition Papeete: Au Vent des îles, 2011.
  • La société tahitienne au miroir d’Israël, Un peuple en métaphore. Paris: CNRS Éditions, 2004, 328 p.
  • Mythes et usages des mythes: autochtonie et idéologie de la Terre Mère en Polynésie. Louvain: Peeters, 2013, 293 p.
  • Histoire et mémoire des temps coloniaux en Polynésie française. Papeete: Au Vent des Îles, 2015, 376 p.

Livre d’art:

  • Bobby: Visions polynésiennes, texte de Bruno Saura, photos de Claude Coirault, Sydney/Papeete: Éditions Pacific Bridge-Tupuna, 1992, 173 p.

Biographie bilingue:

  • Pouvanaa Oopa, père de la culture politique tahitienne. Avec le journal de Pouvanaa pour les années 1942-1944, texte français et tahitien, traductions (en français) de Bruno Saura et (en tahitien) de Valérie Gobrait. Papeete: Au Vent des Îles, 1997 (réédition 2012), 480 p.

Études:

  • Politique et religion à Tahiti. Papeete: Éditions Scoop/Polymages, 1993 (réédition 1994), 364 p.
  • Les Sanito. Te mau Sanito. Histoire de L’Eglise Réorganisée de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours en Polynésie Française (1844-1994).  Independence, Missouri: Herald Publishing House, 1994, 268 p.

Editions critiques:

  • Traditions de Huahine et Bora Bora. Préface et édition critique. Publié par le Ministère de la Culture de la Polynésie Française, novembre 2000, 100p.
  • Histoire de la dynastie des Tamato’a de Ra’iatea. (310 p., en cours d’édition).

Liens sur Bruno Saura

sur Île en île:


Retour:

Dossier Bruno Saura établi par Félix Putaratara et Poerava Wong Yen.

http://ile-en-ile.org/saura/

mis en ligne : 15 mai 2001 ; mis à jour : 4 décembre 2015