Marie-Soeurette Mathieu

Marie-Soeurette Mathieu

photo © Marcel St-Laurent
2014, au bord de la rivière Coaticook, à Coaticook, Québec

Née le 10 août 1949 à Port-au Prince en Haïti, Marie-Soeurette Mathieu quitte son pays natal pour les États-Unis en 1970, avant de s’installer au Québec où elle vit depuis 1973. Licenciée en sociologie et en éducation de l’Université du Québec à Montréal (B.A 1983), elle est également certifiée comme professeure d’anglais (TESOL, l’Université Concordia, 1990).

Romancière et poète, elle publie son premier recueil de poèmes : Lueurs, dans sa jeune vingtaine. Dans cet ouvrage on retrouve l’essence de son état d’âme d’adolescente en quête d’évasion. Elle est connue pour ses deux romans L’amour en exil (2000) et Un pas vers la matrice (2009) et pour ses nombreux recueils de poèmes. Marie-Soeurette Mathieu est également artiste peintre. Elle peint les paysages qui lui transmettent des émotions.

Elle s’implique dans plusieurs conseils d’administration pour l’avancement de sa communauté. Avec le Comité lavallois des rencontres interculturelles de Laval et le Centre communautaire le Combite de Laval elle collabore depuis de nombreuses années à faire de l’animation culturelle et à organiser des ateliers d’écriture. En 2013, Marie-Soeurette Mathieu est candidate – sans être élue – aux élections municipales de la ville de Laval avec la formation Option Laval.

Marie-Soeurette Mathieu est membre de l’UNÉQ (Union des écrivains et écrivaines du Québec), de la Société littéraire de Laval et de RAPPEL (Regroupement des auteurs professionnels publics et émergents de Laval).

Elle est mère de trois enfants : Richard Résilard Mathieu, Sandra Mathieu Rosalva et David Mathieu.


Oeuvres principales:

Poésie:

  • Lueurs. Port-au-Prince: Serge Gaston, 1971.
  • Poèmes d’autrefois et Fêlures. Montréal: Schindler Press, 1976.
  • Lueurs et Quinze poèmes d’éveil. Montréal: Lagomatik, 1991.
  • Ardémée. Montréal: Humanitas, 1997.
  • Retrouvailles. Laval: Éditions Teichtner, 2004.
  • L’autre face des étoiles, précédé de Haïkus divers. Lorraine: Éditions Le Grand Fleuve, 2012.

Romans:

  • Pagaille dans la ville. Montréal: Humanitas, 1995.
  • L’amour en exil. Montréal: CIDIHCA, 2000.
  • Double choc pour Mélanie. Montréal: CIDIHCA, 2002.
  • Un pas vers la matrice. Montréal: Grenier, 2009.
  • Châteaux de sucre. Lorraine: Éditions Le Grand Fleuve, 2015.

Textes publiés dans des ouvrages collectifs:

  • Sélection de poèmes. Tolérance : hymne à la tolérance. Collectif. Montréal: Teichtner, 1996,
  • Plusieurs haïkus. GONG 27 (avril-juin 2010).
  • « Isabelle et la Rivière ». Je vous écris de mon quartier; La nature des origines (collectif). La Ville de Laval, 2015.

Liens:

sur Île en île:

  • Deux poèmes par Marie-Soeurette Mathieu : « Le Temps » et « Toussaint ».

ailleurs sur le web:


Retour:

Dossier Marie-Soeurette Mathieu préparé par Thomas C. Spear

http://ile-en-ile.org/mathieu/

mis en ligne : 23 septembre 2017 ; mis à jour : 24 septembre 2017