Jessica Fièvre

photo © Patricia Fièvre Pembroke Pines (Florida), novembre 2004

photo © Patricia Fièvre
Pembroke Pines (Florida), novembre 2004

Jessica Fièvre naît le 29 avril 1981 à Port-au-Prince, et termine ses études élémentaires et secondaires dans la capitale haïtienne. Depuis 2002, elle vit en Floride.

À 16 ans, Jessica Fièvre se fait remarquer par la publication d’un premier ouvrage, Le Feu de la vengeance, roman-mystère empreint de réalisme, témoignage d’une Haïti bouleversée après Duvalier. Quant à son deuxième roman, La Bête (1999), son compatriote écrivain, Gary Victor, parle d’« un superbe voyage de fiction, plein d’émotions et de frissons ». Le fantastique prime, dit-il, dans cette « histoire apparemment simple [où] une créature infernale assoiffée de sang hante la capitale » haïtienne.

En plus de ses romans, Jessica Fièvre est l’auteure de nombreux textes pour de jeunes lecteurs. Elle publie également des nouvelles en anglais et en français, dans diverses revues américaines.

En 2007, elle marque ses dix ans de création littéraire par la publication de deux romans, Le Fantôme de Lisbeth et Les Fantasmes de Sophie. Ces deux ouvrages traduisent la versatilité de l’auteure : Le Fantôme de Lisbeth est un roman d’aventures pour enfants, tandis que, dans Les Fantasmes de Sophie, Jessica Fièvre explore les pensées érotiques d’une jeune divorcée.

Elle poursuit des études en Création Littéraire à la Florida International University. Jessica Fièvre enseigne le français et l’anglais à la Nova Middle School à Davie (près de Miami), et travaille depuis plusieurs années à titre de traductrice et interprète.

Elle est secrétaire de Women Writers of Haitian Descent, Inc., une organisation à but non lucratif établie en Floride pour encourager le développement des femmes-écrivains d’origine haïtienne.

L’œuvre de Jessica Fièvre traduit l’essentiel du réel haïtien à travers un halo de mystère projeté sous le couvert d’un imaginaire exubérant et inavoué.


Oeuvres principales:

Romans:

  • Le Feu de la vengeance. Port-au-Prince: Bibliothèque Nationale d’Haïti, 1997, 102 p.
  • La Bête. Port-au-Prince: Bibliothèque Nationale d’Haïti, 1999, 141 p.
  • Thalassophobie. Port-au-Prince: Bibliothèque Nationale d’Haïti, 2001, 196 p.
  • Les Hommes en Rouge: l’éclipse. Port-au-Prince: Bibliothèque Nationale d’Haïti, 2003, 161 p.
  • La Bête II: Métamorphose. Port-au-Prince: L’Imprimeur II, 2005, 95 p.
  • Les Fantasmes de Sophie. Port-au-Prince: L’Imprimeur II, 2007, 86 p.
  • Sortilège haïtien. Port-au-Prince: L’Imprimeur II, 2011.

Récit:

  • A Sky the Color of Chaos. Orlando: Beating Windward Press, 2015.

Littérature pour la jeunesse:

  • La Statuette maléfique. Port-au-Prince: Hachette Deschamps, 2001.
  • Le Fantôme de Lisbeth. Port-au-Prince: Média Texte, 2007, 78 p.

Nouvelles:

  • L’Homme au pardessus jaune. (illustrations de Didier Desmangles). Port-au-Prince: Média Texte, 2000.

Anthologie:

  • Ainsi parla la terre / Tè a pale / So Spoke the Earth. Collectif édité par Jessica Fièvre. Miami: Women Writers of Haitian Descent, 2012.

Textes dans des ouvrages collectifs:

  • « Ghost Phone ». P’an Ku magazine (Floride, 2006).
  • « Brush with a Star ». P’an Ku (2006).
  • « La chanson du bouc ». Une journée haïtienne, textes réunis par Thomas C. Spear. Montréal: Mémoire d’encrier / Paris: Présence africaine, 2007: 101-106.
  • « The Rainbow’s End ». Haiti Noir. Edwidge Danticat, éd. New York: Akashic, 2011: 27-41; en français: « Au bout de l’arc en ciel ». Trad. Patricia Barbe-Girault. Haiti noir. Textes présentés par Edwidge Danticat. Paris: Asphalte, 2012: 25-39.

Sur l’oeuvre de Jessica Fièvre:

  • Clerfeuille, Laurence. « « Haïtienne jusqu’au bout », entretien avec Jessica Fièvre ». The French Review 89.2 (December 2015): 168-178.

Liens:

sur Île en île:

ailleurs sur le web:


Retour:

http://ile-en-ile.org/fievre/

mis en ligne : 2 novembre 2007 ; mis à jour : 9 janvier 2016