Nathacha Appanah

Nathacha Appanah, photo © C. Hélie / Éditions Gallimard

photo © C. Hélie / Éditions Gallimard

Nathacha Appanah est née le 24 mai 1973 à Mahébourg ; elle passe les cinq premières années de son enfance dans le Nord de l’île Maurice, à Piton. Elle descend d’une famille d’engagés indiens de la fin du XIXe siècle, les Pathareddy-Appanah.

Après de premiers essais littéraires à l’île Maurice, elle vient s’installer en France fin 1998, à Grenoble, puis à Lyon, où elle termine sa formation dans le domaine du journalisme et de l’édition. C’est alors qu’elle écrit son premier roman, Les Rochers de Poudre d’Or, précisément sur l’histoire des engagés indiens, qui lui vaut le prix RFO du Livre 2003.

Son second roman, Blue Bay Palace, est contemporain : elle y décrit l’histoire d’une passion amoureuse et tragique d’une jeune indienne à l’égard d’un homme qui n’est pas de sa caste.

Ce qui relie tous ces récits, ce sont des personnages volontaires, têtus, impliqués dans la vie comme s’il s’agissait toujours de la survie. Les récits de Nathacha Appanah sont simples comme des destinées, et leurs héros ne renoncent jamais à consumer leur malheur jusqu’au bout. L’écriture, comme chez d’autres écrivains mauriciens de sa génération, est sobre, sans recours aux exotismes, une belle écriture française d’aujourd’hui. Quant aux sujets, ils évoquent certes l’Inde, Maurice, ou la femme : mais on ne saurait confondre Nathacha Appanah avec une virago des promotions identitaires. Son dernier roman le confirme assez qui nous entraîne insidieusement dans les méandres de l’intimité.


Oeuvres principales:

Romans:

  • Les Rochers de Poudre d’Or. Paris: Gallimard, 2003.
  • Blue Bay Palace. Paris: Gallimard, 2004.
  • La Noce d’Anna. Paris: Gallimard, 2005.
  • Le dernier frère. Paris: Éditions de l’Olivier, 2007.
  • En attendant demain. Paris: Gallimard, 2015.
  • Tropique de la violence. Paris: Gallimard, 2016.

Récits:

  • Petit éloge des fantômes. Paris: Gallimard (folio), 2016.

Article sélectionné:

  • Écrire le monde en français. Des écrivains racontent le monde en français. Contribution de Nathacha Appanah-Mouriquand dans les Actes des tables rondes du Salon des littératures d’expression française de Balma (2003). Toulouse: Association Toulouse-Écrivains Francophones, 2004.

Prix et distinctions littéraires:

  • 2003     Prix du Livre RFO, pour Les Rochers de Poudre d’Or.
  • 2004     Prix Rosine Perrier, pour Les Rochers de Poudre d’Or.
  • 2004     Grand Prix littéraire de l’Océan Indien et du Pacifique, pour Blue Bay Palace.
  • 2007     Prix du roman Fnac, pour Le dernier frère.
  • 2008     Prix des Lecteurs de L’Express, pour Le dernier frère.
  • 2008     Prix Culture et Bibliothèques Pour Tous, pour Le dernier frère.
  • 2015     Prix Mille et une feuilles, pour En attendant demain.

Sur l’oeuvre de Nathacha Appanah:

  • Bédarida, Catherine et Florence Noiville. « À l’Île Maurice, une nouvelle génération d’écrivains ». Le Monde (12 mars 2004).
  • Chanda, Tirthankar. Les Rochers de Poudre d’Or, note de lecture. Notre Librairie 150 (avril-juin 2003): 133.
  • Deenapanray-Chappard, Anuradha. Blue Bay Palace, note de lecture. Notre Librairie 155-156 (juillet-décembre 2004): 201.
  • Issur, Kumari. « Nathacha Appanah, l’île Maurice du dedans et du dehors ». Cultures Sud 166 (juillet-septembre 2007): 135-137.
  • Ranaivoson, Dominique. Nathacha Appanah, « Le dernier frère », étude critique. Paris: Honoré Champion, 2014.

Traductions:

in English:

  • Blue Bay Palace. Trad. Alexander Stanton. London: Aflame, 2009.
  • The Last Brother. Trad. Geoffrey Strachan. Minneapolis: Graywolf Press, 2011.

Liens:

ailleurs sur le web:


Retour:

http://ile-en-ile.org/appanah/

mis en ligne : 7 mars 2006 ; mis à jour : 17 septembre 2016