Marvin Victor

Marvin VICTOR

photo © Haneke van T.
2018, Istanbul

Marvin Victor est né en 1981. Il est écrivain et artiste visuel.

Il travaille au début des années 2000 comme journaliste au quotidien Le Nouvelliste.

Il remporte deux fois le Prix du Jeune Écrivain Francophone pour des nouvelles, dont « Lettre de Jacmel » en 2008.

En 2011, Marvin Victor fait paraître Corps mêlés aux Éditions Gallimard ; il est l’un des rares écrivains à avoir publié un premier roman dans leur Collection Blanche. C’est un roman, selon Tirthankar Chanda (Jeune Afrique) « quasi joycien d’errance et de quête à travers un Dublin caribéen, frappé par la catastrophe ». Le roman – « Un long poème tragique » selon Christine Ferniot (Télérama) – est accueilli par une critique admirative et obtiendra le Grand Prix du Roman de la Société des Gens de Lettres en France ainsi que le Trophée des Arts Afro Caribéens du roman. Sans son recensement paru dans Le Monde du 13 janvier 2012, Christine Rousseau écrit :

Là, au cours d’une nuit embrumée de fumées et d’alcool, face à cet homme absent de lui-même, muré dans un silence que le romancier sait rendre terriblement palpable, la narratrice avance, divague, arpente en tous sens un passé fait de misère, de pertes, de haine et de douleurs, pour tenter de déchirer le voile de légendes et de mensonges tissé par elle et par d’autres.

Après avoir vécu pendant des années entre Port-au-Prince, Montréal et Brooklyn, New York, Marvin Victor vit et travaille entre l’Angleterre, la Belgique et la France où il s’est retiré dans un mouvement d’exil volontaire en 2014.

– Thomas C. Spear


Oeuvres principales:

Roman:

  • Corps mêlés. Paris: Gallimard, 2011.

Nouvelles:

  • « Je, moi, moi-même ». Dans le lit du Rhône et autres nouvelles. Collectif. Préface: Alain Mabanckou. Paris, Buchet Chastel, 2007.
  • « Lettre de Port-Salut ». IntranQu’îllités 1 (2012): 178-79.
  • « Blues pour Irène ». Haiti noir. Textes présentés par Edwidge Danticat. Paris: Asphalte, 2012: 196-204.
  • « Une gorgée de Prestige contre une image ». IntranQu’îllités 2 (2012): 86-87.

Prix et distinctions littéraires:

  • 2007     Prix du Jeune Écrivain Francophone, pour « Je, moi, moi-même ».
  • 2008     Prix du Jeune Écrivain Francophone, pour « Lettre de Jacmel ».
  • 2011     Grand Prix du Roman de la Société des Gens de Lettres en France, pour Corps mêlés.
  • 2011     Trophée des Arts Afro Caribéens du roman, pour Corps mêlés.

Traductions:

In English:

  • « Blues for Irene ». Trans. Nicole Ball. Haiti Noir. Ed. Edwidge Danticat. New York: Akashic, 2011: 211-219.

Liens:

sur Île en île:

ailleurs sur le web:


Retour:

Dossier Marvin Victor préparé par Thomas C. Spear

http://ile-en-ile.org/victor_marvin/

mis en ligne : 12 juillet 2020 ; mis à jour : 21 juillet 2020