Simone Sow, Le cru des jours


(sélections)

Toi qui dors

Aujourd'hui, 
à la Une des journaux, 
quel sourire étranglé ? 
quels pleurs ? 
quel sang à peine séché ? 
et de quelle couleur ? 
Blanc ? Black ? Beur ? 
Et toi, qui dors, 
si lourd 
dans le tohu-bohu des morts, 
de quels cris, 
de quelles fureurs 
seras-tu traversé 
aujourd'hui ?
                               Paris, mars 1994

Colibri

          Tu me disais
oiseau
                    de feu 
          colibri et toucan

fleur 
          luxuriant ibiscus et datura 
                    sauvage
                    rouge balisier

fruit 
                    offert 
          pomme-grenade et mangue douce 
                    tendre corosol. 

          Je suis

femme, 

          immobile,

                    silencieuse comme l'épave, 

                              grise,
                                        en hiver.
                               Paris, mars 1994

Dieu y pourvoira

Femme-mère
femme-poisson
femme-rivière
qui tournes en rond
dans tes bras tu charries
des enfants batailleurs
qui roulent sur l’horizon :
un camp de toile vague
où les nuages découpent les silhouettes étranges
de géants, de mages inconnus ;
certains bombent le torse se lissent la moustache
d’autres baîllent et s’étirent
dans de grands boubous blancs,
d’autres encore, grimpés sur l’arc-en-ciel
te font de l’oeil :
« Pour les enfants, ne t’inquiète pas,
Dieu y pourvoira ! »
Et c’est aussi l’avis de Monsieur le Préfet ;
qui connaît la chanson :
femme-mère
femme-poisson
femme-rivière
qui tournes en rond

« Expulsez-moi tout ça ! »

Monsieur le Préfet a parlé clair et net,
sa signature est fraîche sur l’arrêté
fraîche
comme la blessure ouverte.


Ces trois poèmes de Simone Sow – « Toi qui dors », « Colibri » et « Dieu y pourvoira » – ont été publiés pour la première fois dans la revue Tempête de plumes 7 (mars 1995), pages 26 et 27. Ils sont extraits du recueil Le cru des jours, recueil de poésie inédit.
Ils sont reproduits sur Île en île avec la permission de l’auteure.
Enregistrement le 17 novembre 2005, à Paris, chez et par Mathieu Rosaz

© 1995 Simone Sow © 2006 Simone Sow pour l’enregistrement audio


Retour:

http://ile-en-ile.org/simone-sow-le-cru-des-jours/

mis en ligne : 4 mars 2006 ; mis à jour : 15 novembre 2015