Claude Bernard Sérant

Claude Bernard Sérant

photo © Francis Concite
, Pétion-Ville, 2012

Claude Bernard Sérant est photographe, journaliste multimédia et auteur de nouvelles et de récits en prise. Né le 13 novembre 1966 à Port-au-Prince, il est le cadet d’une fratrie de cinq enfants. Très tôt, le petit Claude s’intéresse aux livres. Les quelques-uns qu’il découvre dans la maison familiale, il les lit avec appétit. Il fréquente l’Institution Jean-Marie Guilloux, puis les collèges Georges Marc et Les Normaliens Réunis où il fait ses études jusqu’au baccalauréat. Après son bac, il étudie la Gestion à l’Université de Port-au-Prince (1992-1994) et le droit à l’Université Quisqueya (1998-2002) avant de se lancer dans l’écriture et le journalisme, ses deux passions.

De 1990 à 2004, il offre ses services à titre de comptable à la Maison Rodolphe Russo Optique et Bijoux à Port-au-Prince. Entretemps, il fait du bénévolat au journal Le Nouvelliste, le quotidien de la rue du Centre. Après plus de dix ans de collaboration, il y entre en 2004 à titre de journaliste. En 2005, il se tourne définitivement vers le journalisme. C’est ainsi qu’il anime, pendant cinq ans, une rubrique culturelle, « Attitude », sur la radio Mélodie FM et une émission hebdomadaire sur la santé avec Roosevelt Jean-François. Et c’est dans cette ambiance de rencontres à Mélodie qu’il apprend la mise en onde, le montage d’émissions et de spots publicitaires en studio.

En 2007, Claude Bernard Sérant est admis à l’École de Journalisme de l’Université de New York pour suivre un cursus de formation en journalisme. L’année suivante, il se retrouve au Sénégal, la terre de Léopold Sédar Senghor où il suit, pendant plus de trois mois, des séminaires de formation en journalisme. Il profite de son séjour pour faire un stage au journal Le Soleil ; certains de ses articles paraissent dans les colonnes de ce quotidien. En 2011, il part pour le Brésil et suit un stage de formation en santé et journalisme à Rio de Janeiro sous la houlette de la Fondation Oswaldo Cruz. Lauréat du prix du Journalisme en Santé organisé par l’Agence de développement international (USAID) en collaboration avec le Management Sciences Health (MSH) et encadré par Wellcom et le ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP), il bénéficie d’une formation d’une semaine à La Voix de l’Amérique, à Washington.

Auteur notamment de Rien que pour un instant (2005), un recueil de nouvelles abordant la problématique du VIH/SIDA, il publie également des livres pour enfants. Secrétaire général adjoint du Réseau haïtien de journalistes en santé (RHJS), une institution dédiée à la problématique de la santé, Sérant est, depuis 2016, le responsable de la section Culture au journal Le Nouvelliste. Ses articles touchent particulièrement les questions à caractère sanitaire, social et culturel. L’enfance, la santé, les questions de genre et autres sujets dont les journalistes n’accordent pas une trop grande importance s’actualisent sous sa plume.

– Dieulermesson Petit Frère


Oeuvres principales:

Récits:

  • Juste pour s’amuser, recueil de textes humoristiques. Port-au-Prince: Publi-Texte, 2001.
  • L’aveugle m’a ouvert les yeux. Port-au-Prince: Les Éditions Canapé-Vert, 2015.
  • Galère en autobus, Tome I. Port-au-Prince: Maison d’Édition Toussaint, 2017.
  • La guerre des cerfs-volants. Port-au-Prince: Imprimeur II, 2015; Port-au-Prince: Toussaint, 2018.
  • Galère en autobus, Tome II. Port-au-Prince: Toussaint, 2020.

Nouvelles:

  • Rien que pour un instant. Port-au-Prince: Imprimeur II, 2005.
  • Nouvelles inédites : « Bouledogue Histoire d’une affection de l’âme », « La dame de Rochasse » et « Selfie pour toute passion », 2020.

Conte:

  • La soupe au giraumon de Grann Adé. Port-au-Prince: Les Éditions Canapé-Vert, 2005, 2009, 2013, 2015, 2016, 2018; Les Éditions du Canapé Vert/ Maison d’Édition Toussaint, 2020.

Publications dans des ouvrages collectifs:

  • « Ces jours et nuits de plaisir au carnaval des Cayes », « Déguisés des jours gras » et « Les handicapés ont défilé au carnaval des Cayes ». Haïti 2012: Carnaval national des Cayes, pari gagné, sous la direction de Pierre-Raymond Dumas. Port-au-Prince: Imprimeur II, 2012.
  • « Sainte-Trinité : tu vois je ne t’ai pas oublié ». Sainte-Trinité: une école, une histoire. Cent ans et l’aventure continue, sous la direction de Dieulermesson Petit Frère. Port-au-Prince: Alel, 2013: 43-44.
  • « Journal d’un écrivain en pyjama de Dany Laferrière ». Legs et Littérature 2 (juillet 2013): 112-114.

Prix et distinctions littéraires:

  • 2015     Prix Jacques Roche du Journalisme culturel.
  • 2015     Lauréat du Prix du Journaliste en Santee par l’USAID, MSH et MSPP.
  • 2015     Bourse VOA (Voice of America)/ Ambassade des États-Unis du reportage culturel.

Liens:

ailleurs sur le web:


Retour:

Dossier Claude Bernard Sérant préparé par Dieulermesson Petit Frère

http://ile-en-ile.org/serant/

mis en ligne : 8 janvier 2021 ; mis à jour : 11 janvier 2021