Jean-François Samlong

Jean-François Samlong, photo © Noor Akhoun Saint-Denis, 1992

photo © Noor Akhoun
Saint-Denis, 1992

Né le 25 juillet 1949 à Sainte-Marie (île de La Réunion), Jean-François Samlong est un écrivain réunionnais qui publie régulièrement depuis 1982. Il est à la fois poète, romancier, essayiste et traducteur de textes créoles en français.

Docteur ès lettres, Samlong est coordonnateur du dossier Langue et Culture Réunionnaises (LCR) au rectorat de La Réunion ; il est aussi professeur de français. À ce titre, il a participé à l’élaboration de deux manuels scolaires : Littérature réunionnaise au collège (Saint-Denis: Éditions CRDP/Océan Éditions, 2003) et Littérature réunionnaise au lycée (Paris: Nathan, 2004).

En 1978, il a fondé la maison d’édition Udir (Union pour la Défense de l’Identité Réunionnaise) afin de faire mieux vivre la littérature réunionnaise.

L’orthographe du nom de famille de l’auteur s’écrit Sam-Long pour l’état civil, sans trait d’union pour l’écrivain.


Oeuvres principales:

Romans:

  • Terre arrachée. Saint-Denis: Chez l’auteur, 1982.
  • Madame Desbassayns. Le Tampon: Éditions Jacaranda, 1985.
  • Pour les bravos de l’empire. Le Tampon: Éditions Jacaranda, 1987.
  • Zoura, femme Bon Dieu. Paris: Éditions Caribéennes, 1988.
  • La Nuit cyclone. Paris: Grasset, 1992.
  • L’Arbre de violence. Paris: Grasset, 1994; Paris: Le Livre de Poche, 1996.
  • Danse sur un volcan. Matoury: Ibis Rouge, 2001.
  • Le Nègre blanc de Bel Air. Paris: Le Serpent à Plumes, 2002.
  • L’Empreinte française. Paris: Le Serpent à Plumes, 2005.
  • Une guillotine dans un train de nuit. Paris: Gallimard, 2012.
  • Hallali pour un chasseur. Paris: Gallimard, 2015.

Essais:

  • Le Défi d’un volcan. Paris: Stock, 1993.
  • Les Mots à nu. Saint-Denis: UDIR, 2000.
  • La crise de l’Outre-mer français ; Guadeloupe, Martinique, Réunion (avec Suzanne Dracius et Gérard Théobald). Paris: L’Harmattan, 2009.

Nouvelles:

  • « Hier, les voleurs de soleil ». Le Serpent à Plumes. 21 (1993): 29-32.
  • « La voleuse de saison ». La Revue Psychiatrie Française. 25 (1994): 76-82.
  • « Le fils de Cimendef ». Les Chaînes de l’Esclavage. Daniel Mallerin, dir. Paris: Florent-Massot, 1998: 325-331.
  • « L’envers de la carte postale ». Riveneuve Continents 10 (hiver 2009-2010): 7-13.

Littérature pour la jeunesse:

  • Kafdor (roman jeunesse). Jarry: Ibis Rouge, 2004.

Anthologie:

  • Anthologie du roman réunionnais. Paris: Seghers, 1991.

Beaux livres:

  • La Réunion des couleurs. (photographies de Roland Bénard). Saint-Denis: Éditions du Capricorne, 2003.

Distinctions et prix littéraires:

  • 1982    Prix de Madagascar pour Terre arrachée.
  • 1985    Prix des Mascareignes pour Madame Desbassayns.
  • 1992    Prix Charles Brisset pour La Nuit cyclone.
  • 1994    Prix de la Société des Gens de Lettres pour L’Arbre de violence.

Traductions par Jean-François Samlong:

  • Textes de Daniel Honoré, traduits du créole:
    • Légendes créoles (2 tomes).  Saint-Denis: UDIR, 1997.
    • Le Chemin des frères Ramondé. Saint-Denis: UDIR, 1999.
    • Légendes chinoises. Saint-Denis: UDIR, 2000.
    • Contes créoles (2 tomes). Saint-Denis: UDIR, 2003, 2005.

Traductions:

en créole:

  • Kafdor. Traduction en créole réunionnais par Daniel Honoré. Saint-Denis: UDIR, 2003.
  • Rèv lamour. Traduction en créole réunionnais par Daniel Honoré. Saint-Denis: UDIR, 2008.

Liens:

textes de Jean-François Samlong sur Île en île:

ailleurs sur le web:


Retour:

Dossier Jean-François Samlong préparé par Thomas C. Spear

http://ile-en-ile.org/samlong/

mis en ligne : 23 avril 2001 ; mis à jour : 29 janvier 2017