Alix Renaud

Alix Renaud, photo © Alain Lauzier 2005

photo © Alain Lauzier
À l’Intendant (Québec), 12 novembre 2005

Alix Renaud naît à Port-au-Prince le 30 août 1945. Il vit au Québec depuis 1968.

Écrivain, poète et diseur, Alix Renaud a plusieurs fois représenté les écrivains du Québec à l’étranger, notamment en France (1983), au Mexique (1984) et en Belgique (1994). Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages publiés au Québec et en France (poésie, romans, nouvelles et dictionnaires spécialisés). Il a étudié l’art dramatique (Conservatoire national, Port-au-Prince, Haïti), la linguistique et la terminologie (Université Laval, Québec).

Diseur, il se produit sur scène depuis les années 1970, au pays comme à l’étranger : récitals de poèmes et de chansons en français, créole, espagnol et italien. Alix Renaud a enseigné l’art de dire (« lecture de textes poétiques ») à l’Université Laval, à Québec, et a animé des ateliers de diction poétique (CEULA; Bibliothèque de Saint-Romuald; Association des écrivains de Toronto).

Il a longtemps occupé un poste de terminologue au Secrétariat d’État du Canada (1976-1989). Il a également été conseiller littéraire auprès du ministère des Affaires culturelles du Québec (actuel ministère de la Culture et des Communications du Québec) et a assuré pendant un an, en 1982, la chronique linguistique (terminologie de la haute fidélité) du périodique montréalais Son Hi-Fi Magazine. Il a écrit pendant plusieurs années pour la radio FM de Radio-Canada (dramatiques et documentaires), en plus de collaborer à divers journaux et revues par des textes de création, de critique littéraire, de sociolinguistique et des études terminologiques (L’Action, Le Soleil, Le Devoir, Québec français, Québec Science, Imagine). Critique gastronomique du journal Voir de Québec et coauteur du Guide restos Voir, il est aussi, depuis 1992, professeur d’expression orale au Collège radio-télévision de Québec (C.R.T.Q.). Il est membre de l’Union des écrivaines et écrivains québécois depuis 1979 et membre de la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (F.P.J.Q.).

Le 15 mars 2002, la série Je vous entends écrire, animée par l’écrivain Alain Beaulieu, a rendu hommage à l’écrivain Alix Renaud au cours d’une soirée musicale et littéraire au Tam! Tam! Café (Québec). Les écrivains Stanley Péan et Jean Désy ont présenté l’auteur et ont lu des extraits de sa poésie et de sa prose. Ensuite, accompagnée des musiciens Jeannot Turcotte (piano), Jean-Michel Borgeat (guitare) et Ralph Côté (batterie et percussions), la chanteuse Michelle Lavallée a interprété une dizaine de chansons d’Alix Renaud.


Oeuvres principales:

Romans:

  • Merdiland. Marseille / Québec: Le Temps parallèle / Laliberté, 1983.
  • À corps joie. Montréal: Nouvelle Optique, 1985; Montréal: Balzac, 1994;Paris: La Musardine, 2006; Paris: France-Loisirs, 2007.
  • La Femme avant Ève. Québec: Les Éditions GID, 2011.

Nouvelles:

  • Le mari. Sherbrooke, Québec: Naaman, 1980.
  • Dix secondes de sursis. Marseille: Temps parallèle / Sainte-Foy (Québec): Éditions Laliberté, 1983.
  • Snesnob, nouvelle. Sainte-Foy (Québec): Éditions de l’Erbium, 1987.
  • Ovation. Montréal: Planète rebelle, 1999.

Poésie:

  • Le troc mystérieux, carte-poème (avec une adaptation russe de M. Jeremi­jew). Genève: Éditions Poésie vivante, 1970.
  • Carême. Paris: Éditions Saint-Germain-des-Prés, 1972.
  • De ma fenêtre…. Québec: Zyx, 1974.
  • Extase exacte. Paris: Pensée universelle, 1976.
  • Grâces: poème de chevet. Illustré d’une aquarelle de Marie Laberge. Lévis (Québec): Éditions de l’Erbium, 1979.
  • Dulcamara: Douce-amère. Illustré des gravures de Richard Durand. Québec: Éditions du Loup de Gouttière, 1992.

Essais de linguistique et de terminologie:

  • Dictionnaire de l’audiophonie: de la machine de gravure à la salle d’écoute / Audio dictionary: from the recording to the listening room. Paris / Montréal: CEDIC / Ville-Marie, 1981.
  • Vocabulaire des additifs alimentaires / Vocabulary of food additives. Ottawa: Secrétariat d’État du Canada, 1990.
  • Pale kreyòl, manuel d’enseignement du créole à l’usage des francophones. Québec: Garneau International, 1993.
  • Tande kreyòl la byen, manuel, lexique bilingue et cassette audio pour l’étude du créole. Québec: Garneau International, 1998.
  • Mots étrangers, mots français; Guide à l’usage de la presse parlée et des communicateurs en général. Préface de Pierre Dufault. Montréal: Les Éditions Varia, 2006.
  • Suduku mots,recueil de jeux linguistiques. Montréal: Éditions de l’homme, 2007.

Théâtre:

  • Les Autres, pièce en deux actes, créée par la C.A.L.C.Q. au théâtre Côté cour, à Québec, le 27 avril 1996. Mise en scène de Chantal Liart.

Alix Renaud figure dans des anthologies et des ouvrages de référence tels que:

  • Anthologie Poésie vivante. Genève: Poésie Vivante, 1970.
  • International Who’s Who in Poetry. Londres et Cambridge, 1975.
  • Dictionnaire des écrivains québécois. Montréal: Québec/Amérique, 1983.
  • Sitientibus. Bahia (Brésil): Universidade Estadual de Feira de Santana, 1992.
  • Dictionnaire des œuvres littéraires. Québec: P.U.L, 1994.
  • L’Année de la SF et du fantastique québécois. Québec: Le Passeur, 1994.
  • The Ancestral House. Boulder (Colorado): Westview Press, 1995.
  • Dictionnaire Guérin des poètes d’ici. Montréal: Guérin, 2005.

Oeuvres radiophoniques:

  • La Chose, théâtre, 29 novembre 1974.
  • Interview d’un fantôme, monologue, 29 novembre 1974.
  • Pierre Louÿs ou le littérateur absolu, documentaire, 10 juin 1975.
  • Ce cri du cœur, théâtre, 3 septembre 1976.
  • Chair Monsieur, facétie, 3 septembre 1976.
  • Une leçon d’amour, théâtre, 1979.
  • Le Vaudou haïtien, documentaire, 13 février 1979.
  • Hildegarde la bien-aimée, théâtre, 23 avril 1979.
  • Le mariage… dans le temps et l’espace, documentaire, 15 juillet 1980.
  • Taïaut, théâtre, 17 mars 1980.
  • L’Éditeur, théâtre, 16 janvier 1981.
  • Un phénomène, théâtre, 16 janvier 1981.
  • La femme avant Ève, théâtre, 23 mars 1984.
  • Monsieur D., théâtre, 1985.

Articles sélectionnés:

  • « Casanova contre Voltaire » (étude littéraire). L’Action (Québec, 22 août 1970).
  • « Le miracle du mal » (étude d’une œuvre de Suzanne Paradis). Québec, Le Soleil (Québec, 22 avril 1972).
  • « Évolution formelle et les révolutions astucieusement orchestrées de la poésie » (étude littéraire). Le Soleil (29 juillet 1972).
  • « Et que les poètes… » (article polémique). Le Soleil (26 mai 1973).
  • « Des poèmes au nom de la lumière » (étude d’une œuvre de Madeleine Guimond). Le Soleil (1er septembre 1973).
  • « Pierre Louÿs contestataire » (étude littéraire). Le Soleil (14 juin 1975).
  • « Aphrodite ou une négation de l’amour-passion » (étude consacrée à Pierre Louÿs). Coïncidences (Ottawa, 1975).
  • « Tour de joual à Babel » (étude sociolinguistique). Québec français (mars 1974).
  • « De l’atome aux transistors » (terminologie et vulgarisation technique). Méta (Montréal, septembre 1979).
  • « Brevet, licence et permis » (étude terminologique). L’Actualité terminologique (Ottawa, 1979).
  • « La Saint-Valentin : du sacrifice d’un bouc à l’échange des cœurs en chocolat ». Le Soleil (14 février 1979).
  • « Pierre Louÿs prisonnier de la gloire » (étude littéraire). Le Devoir (22 novembre 1980).
  • « Qu’est-ce que la stéréophonie ? » (terminologie et vulgarisation technique). Méta 28.2 (juin 1983).
  • « Les couleurs qui se mangent » (étude terminologique des colorants alimentaires). L’Actualité terminologique 18.8 (1985).
  • « Perle rare pour terminologues et bricoleurs » (compte rendu d’un ouvrage traitant des haut-parleurs électrostatiques). L’Actualité terminologique 22.2 (1989).
  • Atlas/Leksik zo moun, par Michel-Ange Hyppolite (compte-rendu). Études créoles 14.1 (1991).
  • « La littérature haïtienne après Duvalier » (texte d’une allocution présentée à Québec, en 1987, à l’occasion d’une table ronde organisée par le Salon du livre de Québec et la Librairie Pantoute). Finesse (New York, mars 1993).
  • « Les Prix du Québec 1994 », cinq articles sur les lauréats des Prix du Québec dans le domaine scientifique, ministère de l’Industrie, du Commerce, de la Science et de la Technologie.
  • « Les Prix du Québec 1995 » quatre articles sur les lauréats des Prix du Québec dans le domaine scientifique, ministère de l’Industrie, du Commerce, de la Science et de la Technologie.
  • « Ma santé ou Monsanto ». HRI (Québec) 4.3 (15 mai 2000).
  • « Le tapeo : un rituel à nul autre pareil ». HRI 7.4 (juillet 2003).

Prix et distinctions littéraires:

  • 2007     Prix Charles-Biddle, pour son apport exceptionnel à la société québécoise.
  • 2012     Prix de L’Institut Canadien de Québec, pour sa contribution dans le milieu littéraire depuis plus de 40 ans.

Traductions:

in English:

  • « Memories » (« Souvenir »).Suzanne Brichaux-Houyoux, trad. Callaloo 15.2 (Spring 1992): 522-523.
  • « Yawetir » (« Snesnob »). Carrol F. Coates, trad. Ancestral House: the Black Short Story in the Americas and Europe. Charles H. Rowell, dir. Boulder, Colorado: Westview Press, 1995.

en español:

  • (Grâces). Trad. Carmen Arriagada (Chili).

em português:

  • « Graças » (« Grâces »). Trad. Raimunda Bedasee. Sitientibus (Revista da Universidade Estadual de Feira de Santana) 9 (janvier-juin 1992): 132.

Liens:

sur Île en île:

  • icon_audio Ménage à trois (amour, humour, poésie) : cinq extraits sonores du récital d’Alix Renaud, « On zappe », « De ma fenêtre », « Grâces », « Il avait dit » et « Quand tu danses la bossa ».

ailleurs sur le web:

textes d’Alix Renaud:

  • « Il n’était pas poète« , conte en ligne sur le site « Nouvelles / Cuentos / Short Stories » (U. Laval).
  • « La chaînette d’or« , nouvelle en ligne sur le site « Nouvelles / Cuentos / Short Stories » (U. Laval).

sur et avec Alix Renaud:

  • « À la recherche du Petit Prince », disque CD avec livret, paroles et musique de Claire Montambault, Productions Diament Bleu 2001 (Alix Renaud interprète la voix de Saint-Exupéry).
  • Alix Renaud, présentation sur le site « l’Ile » (littérature québécoise).
  • Alix Renaud, présentation sur le site du Kapes Kreyòl.
  • Balsacq, Christel. « Alix Renaud, auteur québécois pluriculturel« , le web littéraire du site Lire (mai 2001).
  • Bedasee, Raimunda. « Entrevista » avec Alix Renaud. Sitientibus (Revista da Universidade Estadual de Feira de Santana) 9 (janvier-juin 1992): 127-132, en portugais, avec une traduction (« Graças ») du poème « Grâces ».
  • Garneau International (choisir « Édition de livres… » dans le menu de gauche); présentations de Tande Kreyòl La Byen etPale Kreyòl.
  • Gélinas, Véronique. « Le don de jouer avec les mots« , critique du récital « Ménage à trois » d’Alix Renaud. Impact Campus (U. Laval, 15 novembre 2005).
  • Kanaté, Dahouda, « La dialectique du corps dans «À corps joie» d’Alix Renaud« , résumé de communication donnée au congrès ACFAS en 2002.
  • « Pompion », néologisme inventé par Alix Renaud (Wikipédia).
  • Voir, hebdomadaire. Recherchez « Alix Renaud » pour des articles sur et par l’auteur. Par exemple:
    • Bertin, Raymond. « Ovation« , critique du recueil de nouvelles (11 février 2000).
    • Renaud, Alix. « Ovation« , extraits (2 décembre 1999).

Retour:

Dossier Alix Renaud préparé par Thomas C. Spear

http://ile-en-ile.org/renaud/

mis en ligne : 10 avril 2006 ; mis à jour : 27 novembre 2015