Emmelie Prophète

Emmelie Prophète, photo © Thomas C. Spear Le Bronx, 3 mai 2013

photo © Thomas C. Spear
Le Bronx, 3 mai 2013

Emmelie Prophète naît à Port-au-Prince le 15 juin 1971 où elle fait des études de droit et de lettres modernes. Elle suit des cours de communication à Jackson State University dans le Mississippi, USA. Elle anime pendant huit ans une émission de jazz à Radio-Haïti, travaille dans l’enseignement et dans la diplomatie comme attachée culturelle d’Haïti à Genève. Elle collabore à diverses revues, telles Chemins Critiques, Boutures, Casa de las Americas, Cultura, La Nouvelle Revue Française.

Emmelie Prophète est l’auteure de deux recueils de poèmes, Des marges à remplir (2000) et Sur parure d’ombre (2004). En 2007, paraît son premier récit, Le Testament des solitudes à Montréal.

Emmelie Prophète écrit pour sauver sa peau. Son écriture est simple, fluide et argentine. Elle nous promène de hasard en hasard et nous accroche au détour de cette parole généreuse, souvent intimiste, qui dit qu’elle est belle même dans le mauvais temps.

Son œuvre est comme ce miroir qui ricoche sur des saisons connues, des lieux explorés et accessibles. La mélancolie, la solitude, la brisure, le chant du pays perdu et retrouvé, le désir à ciel ouvert, les blessures marchent dans toutes ses pages comme des secrets chuchotés.

Emmelie Prophète, c’est une voix qui nous raconte dans des mots simples. C’est une voix qui se dévoile et nous dévoile.

De 2006 à 2011, elle est responsable de la Direction Nationale du Livre, attachée au Ministère de la culture en Haïti. Depuis décembre 2011, elle est responsable de la section culturelle du quotidien haïtien, Le Nouvelliste. Elle est directrice du Bureau haïtien du droit d’auteur et, depuis 2014, directrice générale de la Bibliothèque Nationale d’Haïti.


Oeuvres principales:

Poésie:

  • Des marges à remplir. Port-au-Prince: Mémoire, 2000.
  • Sur parure d’ombre. Port-au-Prince: Mémoire, 2004.

Romans:

  • Le Testament des solitudes. Montréal: Mémoire d’encrier, 2007.
  • Le Reste du temps. Montréal: Mémoire d’encrier, 2010.
  • Impasse Dignité. Montréal: Mémoire d’encrier, 2012.
  • Le désir est un visiteur silencieux. Port-au-Prince: C3 Éditions, 2014.
  • Le bout du monde est une fenêtre. Montréal: Mémoire d’encrier, 2015.

Textes parus dans des ouvrages collectifs:

  • Extraits. Anthologie de la littérature haïtienne: Un siècle de poésie, 1901-2001. Georges Castera, Claude Pierre, Rodney Saint-Éloi et Lyonel Trouillot, éds. Montréal: Mémoire d’encrier, 2003: 306-308.
  • « Un día recuérdate » (« Un jour rappelle-toi »). Casas de las Américas 233 (2004).
  • « La mort abondante ». La Nouvelle Revue Française 576 (janvier 2006): 162-165.
  • « Le retour à Roumain ». Mon Roumain à moi. Port-au-Prince: Presses Nationales d’Haïti, 2007: 135-40.
  • « Le fil de l’eau ». Une journée haïtienne, textes réunis par Thomas C. Spear. Montréal: Mémoire d’encrier / Paris: Présence africaine, 2007: 63-65.
  • « Une envie de carnaval ». Six Nouvelles du Carnaval, textes réunis par Jean-Euphèle Milcé. Port-au-Prince: Page Ailée / Zémès, 2009: 15-35.
  • « La boîte noire », « Départs » et « Stillness ». Terres de femmes, 150 ans de poésie féminine en Haïti. Paris: Bruno Doucey, 2010: 241-250.
  • Choix de poèmes. Terres de femmes, 150 ans de poésie féminine en Haïti. Paris: Bruno Doucey, 2010: 231-240.
  • « Bienvenue chez nous ! ». Bonjour Voisine, sous la direction de Marie Hélène Poitras. Montréal: Mémoire d’encrier, 2013: 269-272.

Poésie enregistrée et mise en musique:

  • « On rêve tous de trottoirs » et« Comme la dernière parole », poèmes d’Emmelie Prophète dits par Pierre Brisson sur son disque À voix basse (volume 1). Port-au-Prince: Productions Batofou, 2004.
  • « Comme soir de dernières promesses », poème d’Emmelie Prophète dit par Pierre Brisson sur son disque À voix basse (volume 2). Port-au-Prince: Pierre J. Brisson, 2006.
  • « Cette mélodie », poème d’Emmelie Prophète mis en musique sur le disque Eta’n Sinik par Wooly Saint Louis Jean, 2011.

Prix et distinctions littéraires:

  • 2006     Nommée directrice de la nouvelle Direction Nationale du Livre en Haïti.
  • 2009     Prix Littéraire de la Caraïbe de l’ADELF, ex æquo, pour Le Testament des solitudes.

Traductions:

auf Deutsch:

  • Das Testament der Einsamen. Trad. Antje Tennstedt. Kehl: Litradukt, 2010.

in English:

  • « Remember One Day ». Trans. George Lang. Haiti Noir 2: The Classics. Ed. Edwidge Danticat. New York: Akashic, 2014: 113-114.

Liens:

sur Île en île et dans Boutures:

ailleurs sur le web:

  • « Haití se levanta desde su cultura », entretien (en espagnol) avec Emmelie Prophète, propos recueillis par Deny Extremera et Mavy Padrón. La Ventanta (Casa de las Américas, 9 février 2007).
  • « Un jour rappelle-toi », poème d’Emmelie Prophète, avec une traduction en portugais(« Recorda-te um dia ») par Anderson Braga Horta (site du poète Antonio Miranda).
  • Chemla, Yves. « Une blessure en forme d’île », compte-rendu du Le Testament des solitudes. Africultures (28 mai 2008).
  • Chemla, Yves. « Éloge de la sobriété », compte-rendu du Reste du temps. Cultures Sud.
  • Rechercher dans Le Nouvelliste (quotidien haïtien) pour des entretiens et une sélection de textes sur l’oeuvre d’Emmelie Prophète.

Retour:

Dossier Emmelie Prophète préparé par Rodney Saint-Éloi

http://ile-en-ile.org/prophete_emmelie/

mis en ligne : 6 mars 2007 ; mis à jour : 27 novembre 2015