Mirline Pierre

Mirline Pierre

photo © Pearl Shread
Northampton, 2018

Éditrice, nouvelliste et critique littéraire, Mirline Pierre est née aux Cayes dans le Sud d’Haïti le 3 février 1990. Elle passe les trois premières années de son enfance à la campagne avec sa grand-mère maternelle qui lui apprend le langage de la nature. Puis, elle rejoint ses parents à Port-au-Prince pour des études au lycée du Cent-Cinquantenaire, communément appelé Lycée des Jeunes Filles, où elle fait son baccalauréat.

Passionnée de livre et de littérature, elle découvre très tôt l’œuvre de grands noms de la littérature haïtienne qu’elle lit avec appétit tels Roumain, Chauvet, Alexis, Laferrière, Brouard, Lahens, Depestre et surtout Gary Victor qui l’a fascinée avec son personnage Djamina. Très jeune, elle lit aussi Balzac, Maupassant, Baudelaire, Hugo, Poe et Kafka. Pétrie par ces lectures, ses études secondaires terminées, elle entre à l’École Normale Supérieure et étudie les Lettres Modernes pendant trois ans. Boursière dans le cadre du programme de coopération de l’École normale Supérieure et l’Université Paris 8, elle obtient une scolarisation de maîtrise en Philosophie et critiques contemporaines de la Culture en 2013. La philosophie ne la tente pas assez, elle l’abandonne et revient à son premier amour et s’inscrit en 2014 à l’Université des Antilles en Guadeloupe où elle sort avec un master en Lettres (mention FLE), spécialité Langages cultures en sociétés en milieu plurilingue. Voulant se perfectionner davantage, elle entre en 2016 à l’Université Jean Monnet Saint-Étienne et en sort avec une scolarisation de master 2 en Lettres et Études culturelles.

Professeure au secondaire et à l’Université de Port-au-Prince, Mirline Pierre est très impliquée dans la vie littéraire et culturelle d’Haïti. Collaboratrice à la section Culture du quotidien Le Nouvelliste, elle co-anime pendant cinq ans Livres 9, une émission hebdomadaire sur le livre diffusée sur les ondes de la radio Magik 9. Rédactrice en chef de la revue Legs et Littérature, elle co-fonde en 2013 Legs Édition, une maison d’édition haïtienne qui se propose d’établir des passerelles entre la littérature haïtienne et les littératures étrangères. Membre de l’Association internationale des éditeurs indépendants (AIEI), de l’Association des études haïtiennes (HSA), Pierre prend part à beaucoup de colloques et conférences sur la littérature et les questions haïtiennes, mais elle s’intéresse surtout à la littérature jeunesse. Directrice de la collection Jeunesse de Legs Édition, elle écrit à l’intention des enfants des biographies de personnages ayant marqué l’histoire. Cette démarche entend non seulement susciter le goût et l’amour de la lecture chez les enfants mais également leur présenter des modèles d’hommes et de femmes à suivre –en vue de créer de nouveaux types de citoyens.

Professeure de FLE/FOS et animatrice d’ateliers à l’Institut français en Haïti (IFH), Mirline Pierre tient également un blog sur Mondoblog RFI. Auteur de nouvelles et de nombreux articles parus dans des revues et journaux, elle fait du livre et de la lecture son unique raison de vivre dans un monde largement dominé par l’horreur, l’avarice et le mensonge.

– Dieulermesson Petit Frère


Oeuvres principales:

Littérature pour la jeunesse:

  • Je découvre… Dany Laferrière. Port-au-Prince: Legs Édition, 2014.
  • Je découvre… Charlemagne Péralte. Port-au-Prince: Legs Édition, 2016.
  • Je découvre… Maurice Sixto. Port-au-Prince: Legs Édition, 2019.

Nouvelles parues dans des ouvrages collectifs:

  • « Rue des morts # 13 ». …des maux et des rues. Port-au-Prince: Legs Édition, 2014 : 71-76.
  • « La misère des villes ». La littérature jeunesse. Revue Legs et Littérature 6 (juillet-décembre 2015): 187-191.
  • « La lettre à Marie ». Marie Vieux-Chauvet. Legs et Littérature 8 (juillet-décembre 2016): 209-212.
  •  « Et si mère me parlait d’amour… ». Les plumes francophones émergentes. Legs et Littérature 7 (janvier-juillet 2016): 163-167.
  •  « Sans père ». …des hommes et des ombres, sous la direction de Dieulermesson Petit Frère. Port-au-Prince: Legs Édition, 2018: 95-101.
  • « Terre-Noire, jardin de mon enfance ». Une soirée haïtienne, sous la direction de Thomas C. Spear. Montréal: CIDIHCA, 2020: 35-39.

Essai:

  • 50 livres haïtiens cultes qu’il faut avoir lus dans sa vie (en collaboration avec Wébert Charles et Dieulermesson Petit Frère). Port-au-Prince: Legs Édition, 2014.

Directrice des numéros de la revue Legs et Littérature:

  • Migration et Littérature de la Diaspora. (avec Dieulermesson Petit Frère). 5 (2015).
  • La littérature jeunesse. (avec Dieulermesson Petit Frère). 6 (2015).
  • Identités, Races et Couleurs. (avec Carolyn Shread et Dieulermesson Petit Frère). 11 (2018).
  • Imaginaires, Légendes et Croyances populaires. (avec Dieulermesson Petit Frère). 15 (2020).

Articles publiés dans la revue Legs et Littérature:

  •  « Rêves errants ou le songe de l’errance ». Legs et Littérature 1 (janvier-juillet 2013): 46-48.
  • « Marie Alice Théard ou la réincarnation d’un mythe ». 2 (juillet-décembre 2013): 85-91.
  • « Les femmes font l’amour de Michel Georges Lescouflair ». 2 (juillet-décembre 2013): 115-117.
  •  « Aux frontières de la soif de Kettly Mars ».  3 (janvier-juillet 2014): 143-145.
  • « La Gravitante de Janine Tavernier ». 3 (janvier-juillet 2014): 156-157.
  • « Ti Prens lan de Gary Victor ». 4 (juillet-décembre 2014): 133-136.
  • « Le soleil des Scorta de Laurent Gaudé ». 4 (juillet-décembre 2014): 151-152.
  •  « Chronique de la dérive douce de Dany Laferrière ». 5 (janvier-juillet 2015): 131-133.
  • « Laferrière, Roumain, Tavernier, Trouillot : l’ellipse du retour ». 5 (janvier-juillet 2015): 87-93.
  • « Dany Laferrière : l’écrivain aux mille tours ». 5 (janvier-juillet 2015): 122-125.
  • « Sagesse, vérités et mensonges dans la littérature jeunesse. Le jeu des paradoxes ». 6 (juillet-décembre 2015): 13-23.
  • « Laquelle de nous était Eurydice ?  de Kettly Mars ». 6 (juillet-décembre 2015): 138-140.
  • « Petit canard cherche famille de Carmen Flambert Chéry ». 6 (juillet-décembre 2015): 147-148.
  • « Évains Wêche, une promesse générationnelle ». 7 (janvier-juillet 2016): 93-94.
  • « Les brasseurs de la ville d’Évains Wêche ». 7 (janvier-juillet 2016): 110-112.
  • « Les rapaces de Marie Vieux-Chauvet ». 8 (juillet décembre 2016): 180-182.
  • « Langues et Cultures en Haïti : la place du créole dans la littérature ». 9 (janvier-juillet 2017): 153-164.
  • « Banal oubli de Gary Victor ». 9 (janvier-juillet 2017): 233-235.
  • « Le choc de Léon Laleau : entre occupation et révolte ». 10 (juillet-décembre 2017): 87-97.
  • « Le chant des blessures de Sybille Claude ». 10 (juillet-décembre 2017): 211-213.
  • « Lire Cahier d’un retour au pays natal d’Aimé Césaire : mémoire, engagement et quête identitaire ». 11 (janvier-juillet 2018): 73-86.
  • « Le lambi et autres nouvelles ». 12 (juillet-décembre 2018): 238-240.
  • « Les simulacres ou l’affaire d’Hellénus Caton ». 14 (juillet-décembre 2019): 296-298.
  • « La montagne ensorcelée ». 15 (janvier-juillet 2020): 303-305.

Préface:

  • Bogart, Jeanie. Un jour… tes pantoufles suivi de Chevaucheuse de rêves. Préface de Mirline Pierre. Port-au-Prince: Legs Édition, 2015: 9-10.

Sur l’oeuvre de Mirline Pierre:

  • Bien-Aimé, Laïla. « Au nom du père, du fils et des ombres ». Le National (26 juin 2019).
  • Byron, Lord Edwin. « Les femmes et la dictature ». Le Nouvelliste (19 mars 2014).
  • Delva, Maguet. « Legs Édition invite les enfants à découvrir Maurice Sixto ». Le National (8 juin 2019).
  • Elbadawi, Soeuf. « Legs et Littérature : Port-au-Prince en revue ». Africultures (4 mars 2014).
  • Fermi, Elena. « Legs et Littérature, Revue de littérature contemporaine, La critique littéraire, dir. Shread ». Studi Francesi 189 (2019): 618-619.
  • Fortuné, Wilbert. « Legs édition, pour une contre-histoire de la littérature haïtienne » (entrevue). Le temps Littéraire (29 janvier 2020).
  • Gary, Nicolas. « Legs Édition, à Haïti transmettre la passion du livre ». ActuaLitté (20 février 2018).
  • Lahens, Wébert. « La Suisse et Legs Édition replacent Etzer Vilaire dans les écoles haïtiennes ». Le Nouvelliste (18 mars 2016).
  • Laurent Junior, Schultz. « Succès de LEGS Édition au Salon du livre de Francfort ». Le National (16 octobre 2018).
  • Leduc, Pauline. « Les éditeurs de la francophonie interrogent leur avenir ». Livres Hebdo (12 octobre 2017).
  • Malivert, Mario. « Laissez venir à Dany Laferrière les petits enfants ». Le Nouvelliste (4 juin 2019).
  • Petit-Frère, Dieulermesson. « Des élèves de l’INEND découvrent Vivianne Gauthier ». Le Nouvelliste (8 juin 2017).
  • Petit-Frère, Dieulermesson. « Mirline Pierre parle de Charlemagne Péralte aux enfants ». Le Nouvelliste (26 mai 2016).
  • Petit Frère, Dieulermesson. « Escale de la caravane francophone dans l’Artibonite ». Le Nouvelliste (26 mars 2015).
  • Sérant, Claude Bernard. « Lire sur l’herbe à Livres en Folie ». Le Nouvelliste (11 juin 2015).
  • Sérant, Claude Bernard. « Legs Édition accomplit sa mission au Nouveau Collège Bird ». Ticket Magazine (19 mars 2016).
  • Snaije Olivia. « Bigger Presence of Francophone African and Haitian Publishers in Frankfurt ». Publishing Perspectives (octobre 2017).
  • St-Sauveur, Katiana. « Dany Laferrière raconté aux enfants ». Ticket Magazine (25 mai 2016).

Prix et distinctions littéraires:

  • 2013     Sélection Prix littéraire Fetkann pour Insularité(s). Revue Legs et Littérature 1.
  • 2013     Sélection Prix du Livre insulaire Ouessant pour Insularité(s). Revue Legs et Littérature 1.
  • 2014     Éditrice invitée au Salon du livre de Haitian Studies Association (HSA).
  • 2014     Lauréat MondoBlog RFI.
  • 2017     Bourse BIEF (Bureau International de l’Édition française)/Salon du livre de Francfort.
  • 2017     Bourse Voice of America (VOA) / Ambassade des États-Unis, pour son reportage culturel.
  • 2018     Bourse BIEF (Bureau International de l’Édition française)/Salon du livre de Francfort.
  • 2019     Finaliste du Prix Jeune Entrepreneur Francophone.
  • 2019     Bourse AIEI (Alliance internationale des éditeurs indépendants)/Salon du livre d’Abidjan.
  • 2020     Bourse BIEF (Bureau International de l’Édition française), Fellowship d’editeurs francophones de jeunesse et de bande dessinée.

Traduction:

in English:

  • « 13, Street of the Death ». Translated by Dieulermesson Petit Frère. Delos: A Journal of Translation and World Literature 34.1 (2019): 1-3.

Liens:

ailleurs sur le web:

Chroniques de Mirline Pierre parues sur le site de Legs Édition:

Articles de Mirline Pierre parus dans Le Nouvelliste:


Retour:

Dossier Mirline Pierre préparé par Dieulermesson Petit Frère

http://ile-en-ile.org/pierre_mirline/

mis en ligne : 26 septembre 2020 ; mis à jour : 21 octobre 2020