Anthony Phelps

Anthony Phelps, Montréal, photo © 2000 Hélène Maïa

Montréal, photo © 2000 Hélène Maïa

Anthony Phelps, poète, romancier et diseur, est né à Port-au-Prince, Haïti, le 25 août 1928. Après des études de chimie et de céramique aux États-Unis et au Canada, il se consacre surtout à la littérature.

En 1961 il fonde – avec les poètes Davertige, Serge Legagneur, Roland Morisseau, René Philoctète et Auguste Thénor – le groupe Haïti Littéraire et la revue Semences. Il met sur pied et anime la troupe de comédiens, Prisme, et réalise des émissions hebdomadaires de poésie et de théâtre à Radio Cacique, dont il est cofondateur.

Il publie trois recueils de poèmes, et collabore à divers journaux et revues.

Après un séjour dans les prisons du docteur-dictateur-à-vie, Anthony Phelps est contraint de s’exiler.

Établi à Montréal en mai 1964, il y fait du théâtre – scène, radio et télé – puis du journalisme. Il participe à la narration de plusieurs films.

Il réalise et produit une dizaine de disques de poésie de poètes haïtiens et québécois.

Plusieurs fois boursier du Conseil des Arts du Canada (bourse de création libre), il a obtenu, deux fois, le Prix de Poésie Casa de las Américas, Cuba.

Le 2 février 2001, Anthony Phelps reçoit du Ministère des Relations avec les citoyens et de l’Immigration (du gouvernement du Québec) une plaque en hommage, à l’occasion du forum « Encre noire, littérature et communautés noires ».

Son œuvre, soit une vingtaine de titres, est traduite en espagnol, anglais, russe, ukrainien, allemand, italien, japonais et certains de ses livres figurent au programme des études françaises de plusieurs universités des États-Unis dont : Princeton, Saint Michael’s College (Vermont) et Iowa State University.

En 1985, après vingt ans de service à la Salle des nouvelles TV de Radio Canada, il prend une retraite anticipée pour se consacrer entièrement à l’écriture.

Voir le texte, « Parcours d’Anthony Phelps », par Hélène Maïa.


Oeuvres principales:

Poésie:

  • Été. Couverture et illustrations de Grace Phelps en collaboration avec l’auteur. Port-au-Prince: Impr. N. A. Théodore (Collection « Samba »), 1960.
  • Présence, poème. Illustrations de Luckner Lazard. Port-au-Prince: Haïti-Littéraire, 1961.
  • Éclats de silence. Port-au-Prince: Art Graphique Presse (Collection Haïti-Littéraire), 1962.
  • Points cardinaux. Montréal: Holt, Rinehart et Winston, 1966.
  • Mon pays que voici. Suivi de: les Dits du fou-aux-cailloux. Honfleur: P.J. Oswald, 1968. Mon pays que voici (nouvelle édition : introduction de l’auteur, album photos et annexe). Montréal: Mémoire d’encrier, 2007.
  • Motifs pour le temps saisonnier. Paris: P. J. Oswald, 1976.
  • La Bélière caraïbe. La Habana, Cuba: Casa de las Américas, 1980; Montréal: Nouvelle Optique, 1980.
  • Même le soleil est nu. Montréal: Nouvelle Optique, 1983.
  • Orchidée nègre. Montréal: Triptyque, 1987.
  • Les doubles quatrains mauves. Port-au-Prince: Éditions Mémoire, 1995.
  • Immobile Voyageuse de Picas et autres silences. Montréal: CIDIHCA, 2000.
  • Femme Amérique. Trois-Rivières / Marseille: Écrits des Forges / Autres Temps, 2004.
  • Une phrase lente de violoncelle. Montréal: Éditions du Noroît, 2005.
  • Une plage intemporelle. Montréal: Éditions du Noroît, 2011.
  • Nomade je fus de très vieille mémoire (anthologie personnelle). Paris: Bruno Doucey, 2012.
  • L’Araginée chiromancienne. Bestiaire illustré par Sean Rudman. Trois Rivières: Éditions d’Art Le Sabord, 2012.
  • Je veille, incorrigible féticheur. Paris: Bruno Doucey, 2016.

Romans:

  • Moins l’infini, roman haïtien. Paris: Les Éditeurs Français Réunis, 1973; Montréal: CIDIHCA, 2001; réédition sous le titre Des fleurs pour les héros. Paris: Le Temps des Cerises, 2013.
  • Mémoire en colin-maillard. Montréal: Éditions Nouvelle Optique, 1976; Montréal: CIDIHCA, 2001; Paris: Le Temps des Cerises, 2015.
  • Haïti ! Haïti !  (avec Gary Klang). Montréal: Libre Expression, 1985; réédition sous le titre Le massacre de Jérémie : opération vengeance. Montréal: Éditions Dialogue Nord-Sud, 2014.
  • La Contrainte de l’inachevé.Montréal: Leméac, 2006.

Nouvelles:

  • Le mannequin enchanté. Montréal: Leméac, 2009.

Théâtre:

  • Le conditionnel. Montréal: Holt, Reinhart et Winston, 1968.
  • Une quinzaine de pièces radiophoniques. Radio Cacique, Haïti, 1961-64.

Contes pour enfants:

  • Et moi, je suis une île. Montréal: Leméac, 1973; Montréal: Bibliothèque Québécoise, 2010. (Quatre nouvelles : « Moly, le petit poisson rouge »; « La poupée à la chevelure de soleil »; « Et moi, je suis une île »; « La roue vagabonde. »)

Autres publications:

  • Image et verbe. (Trente collages de Irène Chiasson, accompagnés de poèmes de François Piazza, Anthony Phelps, Yves Leclerc, Raymond Charland. Préface de Robert Klein.). Longueil: Image et verbe éditions, 1966.
  • Haïti : Paroles et Lumières / Where Light Speaks. Photos de Carl Hiebert, textes de Syto Cavé, Anthony Phelps et Sandy Noble Yates. Mississauga: International Child Care, 1999.
  • Paul Laraque, vingt ans sous les drapeaux entre Marx et Breton. (Entretiens) Montréal: Productions Caliban, 2004.
  • D’une lettre à l’autre. Abécédaire. Poèmes et illustrations de 28 poètes et 28 peintres. Trois-Rivières: Presse Papier et Écrits des Forges, 2005.
  • Joutes internationales Pixel. Coffret de poèmes et dessins réalisés par 10 poètes et 10 peintres lors du Festival international de poésie de Trois Rivières 2003. Trois Rivières: Presse Papier, 2005. Prix international Saint-Denis-Garneau 2009.

Discographie:

Poésie d’Anthony Phelps enregistrée par d’autres personnes:

  • « Mon oxygène rêveur », « Je t’ai emprisonnée » et « À l’impromptu du couchant », poèmes d’Anthony Phelps dits par Pierre Brisson sur son disque À voix basse (volume 1). Port-au-Prince: Productions Batofou, 2004.

Réalisation et interprétation par Anthony Phelps, sous les étiquettes Les Disques Coumbite et Les Productions Caliban:

  • Mon Pays que voici, poème d’Anthony Phelps dit par l’auteur. Montréal, 1966; disque CD 2000, 2005.
  • Les araignées du soir. Montréal Fille de feu, poèmes d’Anthony Phelps dits par l’auteur. Montréal, 1967.
  • Terre-Québec. Poèmes de Paul Chamberland. Montréal, 1968.
  • Pierrot le Noir. Poèmes de Jean-Richard Laforest, Émile Ollivier, Anthony Phelps. Avec des chansons de transition de Toto Bissainthe. Montréal, 1968; disque CD 2005.
  • Motifs pour le temps saisonnier. Textes d’Anthony Phelps. Montréal, 1975.
  • Raymond Chassagne dit par Anthony Phelps. Musique de transition: Claude Dauphin. Montréal, 1975.
  • Anthony Phelps. Poésie/Poesia. Palabra de esta América. La Havane: Casa de las Américas, 1979.
  • Poètes d’Haïti. Raymond Chassagne & René Philoctète. Montréal, 1982.
  • Quatre Poètes d’Haïti: Davertige, Legagneur, Morisseau, Phelps. Montréal, 1982.
  • Orchidée nègre. Textes d’Anthony Phelps. (Cassette) Montréal, 1992.
  • Paroles vives. Textes de Georges Castera. (Cassette) Montréal, 1993.
  • Les beaux poèmes d’amour d’Haïti-littéraire dits par Anthony Phelps (Davertige, Legagneur, Morisseau, Philoctète, Phelps). CD. Pétion-Ville, Haïti, 1997.
  • La poésie contemporaine d’Haïti. Trente-quatre poètes. CD. Pétion-Ville, Haïti, 1998.
  • Incantatoire, poèmes de Raymond Chassagne dits par Anthony Phelps et Boris Chassagne. Musique d’Oswald Durand. Montréal, 2003.

Films et vidéos:

  • Aube noire. film, 20 min. Montréal: InformAction, 1980.
  • Planète créole. Vidéo, 30 minutes. Montréal: Radio Québec, 1980.
  • Planète créole. Vidéo, 30 minutes. Montréal: Radio Québec, 1980.
  • Et négriers d’eux-mêmes. Film, 57 minutes. Montréal: Productions Pierre Nadeau, 1981.
  • Mercenaires en quête d’auteurs. Film. 87 minutes. Montréal: Productions InformAction, 1981.
  • Zone de turbulence. Film, 80 minutes. Montréal: Productions InformAction, 1985.
  • Spécial Anthony Phelps. Vidéo, 60 minutes. Télé nationale d’Haïti. Septembre 1986.
  • Les îles ont une âme. Film, 29 minutes  Montréal: Productions InformAction, 1988.
  • L’homme qui plantait des arbres. Film d’animation de Frédéric Bach. 29 minutes. Productions ONF/Radio Canada.  Version créole (Trad. Georges Castera): Montréal: InformAction, 1990.

Collaboration à divers journaux et revues:

  • Belgique : Marginales.
  • Cuba : Revista Casa.
  • États-Unis : Bomb; Callaloo; Osiris. (voir aussi « traductions » ci-dessous).
  • France : Cultures Sud; Notre Librairie; Saprifages.
  • Haïti : L’Action sociale; Chemins critiques; Conjonction; Le Nouvelliste; La Phalange; Rencontres; Rond-Point; Semences.
  • Italie : Nexus; Ponti / Ponts.
  • Mexique : Revista Plural.
  • Québec : Carnet Viatorien; Le Devoir; Les Écrits (110 [avril 2004]: 7-11, «Quand l’écriture devient fumée»); Estuaires (117 [février 2003]: 58-59 Femme-papyrus (extrait d’Une phrase lente de violoncelle); Lettres et Écritures; Exit; Liaison; Nouvelle Optique.
  • Sénégal : Éthiopiques.
  • Trinidad-Tobago : The New Voice.

Participation à des Congrès et rencontres:

  • Festival Pouchkine : Moscou et Leningrad (Union Soviétique), juin 1971.
  • Hommage à Léon Felipe, poète espagnol décédé au Mexique. Mexico, 1974.
  • Festival des arts et des cultures nègres. Lagos, Nigéria, janvier 1977.
  • Membre du Jury du Prix de Poésie de Casa de las Américas, Cuba, 1979.
  • Conference of Caribbean Writers, Toronto, 1982.
  • Festival franco-anglais de poésie. Paris, avril 1982.
  • Premier Congrès des écrivains francophones hors de France. Padoue, Italie, 1983.
  • Festival of Caribbean Writers, New York, 1985.
  • Encuentro de poetas del mundo latino. Zacatecas, Mexique, 1988.
  • Soirée de poésie au Bateau Fou dans les jardins du Papyrus. Hommage au poète Anthony Phelps à l’occasion de son soixantième anniversaire. Pétion-Ville, Haïti, 1988.
  • Semaine de la culture haïtienne. Santo Domingo, République Dominicaine, juin 1989.
  • Forum libre, Festival des arts de la Guadeloupe, Pointe-à-Pitre, juillet 1989.
  • Semaine d’hommage à la chanteuse haïtienne Toto Bissainthe. Fort de France, Martinique, mars 1994.
  • Conférence de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI) Quito, Équateur, 1995.
  • Soixante ans d’Histoire 1927-1987. Montage de textes, chansons, danses, et interventions de marionnettes au Rex Théâtre. Conception et réalisation du spectacle, Anthony Phelps et Syto Cavé. Port au-Prince, 1996.
  • Semaine culturelle haïtienne, à Santiago, lors de la visite du Premier ministre Rosny Smarth au Chili, mai 1997.
  • Rencontre des écrivains de la Caraïbe. La Rochelle, France, mai 1998.
  • « Haiti attraverso la sua letteratura », Colloque organisé par Istituto Italo-Latinoamericano à Rome (Italie), 4-7 mai 1998.
  • « D’autres rêves : Les écritures migrantes au Québec ». Séminaire à Venise organisé par le Centro Interuniversitario di studi quebecchesi, 14-16 octobre 1999.
  • « Écriture = Rencontrer ». Rencontre entre quatre écrivainsanglophones et francophones: Driss Chraibi du Maroc, Anthony Phelps d’Haïti, Vikram Chandra de l’Inde et Peter Carey d’Australie. Université de Bologne. 26-28 mai 2000.
  • L’avenir des civilisations : métissage ou purification. Congrès international, Université Hitotsubashi, Tokyo, 26-28 avril 2002.
  • Lecture de poèmes au Lion d’or dans le cadre du Festival International de Littérature (FIL), Montréal, mai 2002.
  • Poète invité, Festival International de Poésie de Trois-Rivières, 3-12 octobre 2003.
  • « Cinq à souhait », lectures de textes aux Terrasses Saint-Sulpice dans le cadre du Festival International de Littérature (FIL), septembre 2005.
  • « Haïti littéraire », conférence à Lehman College, City University of New York, 20 octobre 2005.
  • Un après-midi de poésie et de peinture avec Anthony Phelps. Mehu Gallery, New York, 23 octobre 2005.
  • Écrivain en résidence en Guadeloupe. Récitals, rencontres avec des étudiants, « L’exil, haut-lieu de mon écriture » (conférence) et exposition de dessins-poèmes. Sainte Rose, Guadeloupe, 15 février-14 avril 2006.
  • Poète invité au Festival international de poésie de Trois Rivières, 3-7 octobre 2006.
  • Lancement de la réédition du livre Mon Pays que voici (Éditions Mémoire d’encrier). Lecture d’extraits du recueil dans le cadre du Festival International Metropolis bleu, 26 avril 2007.
  • Lecture de poèmes dans le cadre du Mois des Noirs, en compagnie de Dany Laferrière, Stanley Péan et Pascale Montpetit à la librairie Olivieri, Montréal, février 2008.
  • Salon du livre de Québec, vente-dédicace de Mon Pays que voici au kiosque de la littérature de la francophonie, et participation à une soirée Jazz et Poésie, 19 avril 2008.
  • 36e rencontre internationale québécoise des écrivains, Montréal, 24-26 avril 2008.
  • Lecture de poèmes dans le spectacle Poésie des Trois Amériques au Marché de la poésie, 29 mai 2008.
  • « Au jardin extravagant de la mémoire », soirée-hommage consacrée à Anthony Phelps à la maison de la culture du Plateau Mont-Royal dans le cadre du Marché de la poésie de Montréal, 30 mai 2008.
  • Rencontres de poésie catalano-québécoise de Sabadell (Espagne): récitals et ateliers de traduction, en vue d’une publication de poèmes en catalan et en français, 25-28 septembre 2008.
  • Festival Metropolis bleu de Montréal, lecture de poèmes, avril 2009.
  • « Cinq à Souhait », lecture de textes aux Terrasses Saint Sulpice dans le cadre du Festival International de littérature, 18 septembre 2009.
  • Festival International de Poésie de Trois Rivières, 7-10 octobre 2009, et une lecture de poèmes à la soirée Poésie et Jazz à la Bibliothèque et archives nationales du Québec, 20 septembre 2009.
  • Poète invité aux soirées des Poètes de l’Amérique française à la chapelle du Musée de l’Amérique française de Québec à la maison de la culture du Plateau Mont-Royal et à la Maison de la culture, Côte-des-Neiges, Montréal, 12-14 octobre 2009.
  • Tables rondes sur Haïti Littéraire. Musée du Montparnasse à Paris, 20 novembre 2009 et à Bruxelles, 21 novembre, 2009.
  • Soirée d’hommage à Anthony Phelps au jardin extravagant de la mémoire, avec une tournée dans quatre Maisons de la culture de Montréal, mars 2010.
  • Festival Metroplis bleu, Montréal, 22 avril 2010.
  • Festival Vues d’Afrique, carte blanche à Anthony Phelps pour une soirée de poésie, danse et chansons d’Haïti, la Grande Bibliothèque de Montréal, 25 avril 2010.
  • Incroci di Civiltà, rencontre internationale de littérature, Université de Venise, avec une tournée de lectures dans quelques villes italiennes, dont Trieste et Lecce, 19-28 mai 2010.
  • Festival franco-anglais de poésie de Paris et du Marché de la poésie. L’un de ses poèmes fait l’objet d’une vidéo et est mis en musique par Max Keller, joué à l’Auditorium Saint-Germain de Paris, 13-19 juin 2010.
  • L’un des quatre poètes invités, par le Poets House de New York, pour une soirée de musique et de poésie d’Haïti, 7 juillet 2010.
  • Soirée animée par Pierre Nepveu consacrée à Anthony Phelps dans le cadre des Rencontres du CRILQ, la Librairie Olivieri, Montréal, 27 septembre 2010.
  • Résidence d’écriture à la Cité Internationale des Arts, Paris. En plus de ses travaux d’écriture, il y réalise une série de dessins-poèmes, janvier-juin 2011.
  • Poète invité au Festival de poésie de Granada, Nicaragua, février 2011.
  • Le Printemps des poètes, lecture de poésie pour la sortie de l’Anthologie Outremer, trois océans de poésie (Éditions Bruno Doucey) au Musée du Quai Branly, Paris, mars 2011.
  • Soirée hommage à Anthony Phelps au Salon du livre de Paris, organisé par l’Institut français à laquelle prennent part des poètes de plusieurs générations, mars 2011.
  • Lecture de poèmes à l’Institut français de Berlin, 23 mai 2011.
  • Lecture d’extraits de son recueil Une plage intemporelle au Marché de la poésie de Paris, 28 mai 2011.
  • Poète invité au Festival Étonnants Voyageurs à Saint Malo ; lecture des extraits de Mon Pays que voici, juin 2011.
  • Poète invité au Festival International de Trois-Rivières, début octobre 2011.
  • Participation au Festival de Poésie de Santo Domingo (République Dominicaine), 19-24 octobre.
  • Vente-signature de son recueil Une plage intemporelle à la Librairie La Pléiade (Pétion-Ville) le 29 octobre ; poète invité une soirée autour d’Haïti Littéraire à l’Institut français de Port-au-Prince, 31 octobre.
  • Participation au Festival Étonnants Voyageurs en Haïti, du 31 janvier au 7 février 2012.
  • Invité de l’Institut français de France à la Cité internationale des arts de Paris, pour une résidence d’écriture de février à avril 2012 ; bourse du consulat de France à Québec.
  • Nomade je fus de très vieille mémoire est lancée au Centre national du livre de Paris le 22 février 2012, et dans plusieurs librairies de Paris dans le cadre du Printemps des poètes. Il signe son anthologie au Salon du livre de Paris, 15-19 mars.
  • Soirée hommage à Anthony Phelps à la Librairie Orphie de Paris, 3 avril 2012.
  • Poète invité à la Tour de Vesvre, dans le Berry, 9 juin 2012.
  • Lectures et vente-signature au Marché de la poésie de Paris, du 14 au 16 juin 2012.
  • Poète invité aux journées culturelles de Bois Chevalier (dans la région de Nantes), 17 juin.
  • Participation au Festival Voix Vives de Méditerranée en Méditerranée à Sète, du 20 au 28 juillet 2012.
  • Poète invité par Haiti Cultural Exchange pour la soirée Pwezi ak Mizik anba tonèl, au Five Myles Gallery à Brooklyn, 25 août 2012.
  • Vente-signature de son bestiaire L’araignée chiromancienne au Salon du livre de Montréal, novembre 2012.
  • Participation aux activités en Haïti entourant la fondation du mouvement Haïti Littéraire dont il est l’un des fondateurs : exposition, conférence et récital, mars 2013.
  • Vente-signature de son anthologie au Marché de la poésie à Paris, 8 juin 2013.
  • Participant invité au festival de poésie de Gênes, « Voix Vives de Méditerranée », 16-23 juin 2013.

Prix et distinctions littéraires:

  • 1980     Prix Casa de las Américas, pour La Bélière caraïbe.
  • 1987     Prix Casa de las Américas, pour Orchidée nègre.
  • 2012     Prix Poésie, Salon du Livre Insulaire, Ouessant, pour Nomade je fus de très vieille mémoire.
  • 2014     Prix de Poésie Gatien-Lapointe – Jaime-Sabines, pour Mujer América / Femme Amérique.
  • 2014     Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres (France). 
  • 2016     Prix Carbet et du Tout-Monde, pour l’ensemble de son oeuvre.
  • 2017     Grand Prix de Poésie de l’Académie française, pour l’ensemble de son oeuvre poétique.

Sur l’oeuvre d’Anthony Phelps:

  • Costantini, Alessandro. « Fantasmes de la violence et traumatismes de l’identité dans Mémoire en colin-maillard d’Anthony Phelps ». La deriva delle francofonie 6.2 (Les Antilles, 1992): 129-156 (en trad. italienne : « Fantasmi della violenza e traumi dell’identità in Mémoire en colin-maillard ». Alessandro Costantini, Fantasmi narrativi e sovversione linguistica nel romanzo haitiano moderno e contemporaneo. Milano: Cisalpino–Ist. Ed. Universitario, 2002: 143-161.
  • Costantini, Alessandro. « Être/Paraître : le problème de la narration aliénée dans les romans d’Anthony Phelps ». Caribana 4 (1994-95): 53-73 (en trad. italienne : « Essere/apparire : il problema della narrazione alienata nei romanzi di Anthony Phelps ». Alessandro Costantini, Fantasmi narrativi e sovversione linguistica nel romanzo haitiano moderno e contemporaneo. Milano: Cisalpino–Ist. Ed. Universitario, 2002: 163-188.
  • Costantini, Alessandro. « Anthony Phelps: un poeta, un uomo senza prefissi ». Scrivere = Incontrare (Migrazione, multiculturalità, scrittura), par Matteo Baraldi e Maria Chiara Gnocchi. Macerata: Quodlibet, 2001: 19-30.
  • Dominique, Max. L’arme de la critique littéraire: littérature et idéologie en Haïti.  Montréal: Éditions du CIDIHCA, 1988.
  • Emina, Antonella. « Anthony Phelps ou les rivages de la spiritualité ». I colori dello spirito (Antille 3). Anna Paola Mossetto (sous la direction de). Bologna: CLUEB, 2001: 15-25.
  • Jonassaint, Jean. Le Pouvoir des mots, les maux du pouvoir. Des romanciers haïtiens de l’exil. Paris / Montréal: Arcantère / PUM, 1986.
  • Rowell, Charles H. « Interview with Anthony Phelps. » Callaloo 15.2 (Spring 1992): 381-3.

Traductions:

en català:

  • « Enfant de déraison », « Visage », « Quand l’écriture devient fumée », « Il fait un temps de demoiselle » et « Magiciens ». Dans la gueule du renard / Dins la gola de la guineu. Éditions Anada i Tornada (Barcelona) 2 (septembre 2008).

auf Deutsch:

  • Denn wiederkehren wird Unendlichkeit. (Moins l’Infini)  Trad. Thomas Dobberkau. Berlin: Aufbau Verlag, 1976.

in English:

  • « Père caraïbe », poème. Trad. Janice Thomas. The New Voice (Trinidad-Tobago) 7.14 (1979).
  • « Osiris », nouvelle. Trad. Charlotte Bruner. Poet and Critic 3.16 (1985).
  • « La bouche du Père », poème. Trad. Colette Pratt. A Shapely Fire. Ontario: Mosaic Press, 1987.
  • « Carib Father » (Trad. Carrol Coates) / « Père Caraïbe »; « from Even the Sun is Naked » (Trad. Gregory Hall) / « from Même le soleil est nu »; « from Black Orchid » (Trad. Carrol Coates) / « from Orchidée nègre » (poésie en français avec traductions). Callaloo 15.2 (Spring 1992): 347-380.
  • « Black African Literature form American, Myth or Reality? Extrapolating from an Imaginary History, a Story of the Imagination, and an Anecdote. » Research in African Literatures 25.2 (Summer 1994): 141-150.
  • « Quand l’écriture devient fumée » / « When Writing becomes Smoke ». Trad. Eleni Sikelianos et Laird Hunt. Bomb Magazine 90 (Winter 2004/2005): 84-85.

en español:

  • Flores para los héroes. (Moins l’Infini, roman) Trad. Alcira Gonzalez Malleville. Grupo Editor de Buenos Aires, 1975.
  • La littérature négro-africaine. (Article) Trad. Lazlo Moussong. Plural (Mexico) 159 (1984).
  • Orquídea negra. Trad. Javier García Mendez. Plural (Mexico) 169 (1985).
  • Este es mi país. Mon pays que voici. (édition bilingue) Trad. Mónica Mansour. México: Joan Boldó i Climenti et Les Productions Caliban, 1987.
  • Mujer América / Femme Amérique. Trad. Gabriel Martín. Mexico: Mantis Editores, 2005.

en italiano:

  • Immobile Viaggiatrice di Picas. Trad. Antonella Emina. Torino: La Rosa Editrice, 2000.
  • « Ne révèle pas nos mots de passe », poème. Traduction Alessandro Costantini. Nexus (Venise) 12.58 (nov.-gen. 2005): 4.
  • « Il canto di Ariane ». Haiti. Dodici racconti e un Paese. Roma: Edizione Fahrenheit 451, 2011.

en japonais:

  • « Hier, hier encore ». Anthologie de nouvelles haïtiennes. Tokyo: Kokusho-Kankokai, 2003.

en russe et ukrainien:

  • « Le Silence éclaté ». Nouvelle poésie haïtienne. (Anthologie) Moscou, 1968.
  • Le poème de la montagne. Trad. ukrainienne. Revue Le Monde, mai 1974.
  • Moins l’infini, roman. Trad russe. Moscou: Littérature étrangère, 1975.

Liens:

sur Île en île et à CUNY:

ailleurs sur le web:


Retour:

Dossier Anthony Phelps préparé par Thomas C. Spear

http://ile-en-ile.org/phelps/

mis en ligne : 25 janvier 2001 ; mis à jour : 23 juin 2017