Angelucci Manigat, Jr.

Angelucci Manigat, Jr., photo © Nènè Photo Stamford, janvier 2006

photo © Nènè Photo
Stamford, janvier 2006

Angelucci Manigat, Junior, naît le 12 juillet 1963 à Port-au-Prince (Haïti). Poète, journaliste, éducateur, animateur culturel, traducteur, interprètre et activiste, il écrit en créole, français et anglais. Angelucci Manigat appartient à la génération qu’il dit « sans guides idéologiques », sous la dictature de Jean-Claude Duvalier, fortement marquée par les événements du 28 novembre 1980 qui mènent au bâillonnement de la presse indépendante et de l’opposition, et à l’expulsion du pays d’un grand nombre d’artistes, de journalistes et d’intellectuels.*

Il publie ses premiers textes poétiques dans Guindol, une revue que dirigeait Émile Célestin-Mégie, et dans le plus ancien quotidien du pays, Le Nouvelliste. Manigat devient journaliste au milieu des années 1980 : rédacteur à la revue hebdomadaire Le Petit Samedi Soir, détenteur de sa propre rubrique « Etc… » dans le quotidien Le Matin, il est également chroniqueur culturel dans le journal Panorama. Plus récemment, il publie dans Haïti-Progrès, Haïti Demain Hebdo, Haiti-en-Marche et Nouveauté Magazine.

Manigat est l’auteur de deux recueils de poèmes : Fiel-Miel (en collaboration avec le peintre Philippe Antoine), en 1987, et Mémoire du petit chien d’à côté, en 1995. En hommage au bicentenaire d’Haïti, en 2004 il produit un CD-audio, 20 ans de poésie, en collaboration avec le guitariste classique haïtien, Marc Mathelier.

Écriture moderne, la poésie de Manigat épouse la vie, dit la vie… C’est une fenêtre ouverte sur la mémoire collective, un cri-art retraçant un itinéraire douloureux, piégé d’hallucinations, de promesses vaporeuses, de saisons comateuses, de regrets et de révoltes existentielles.

Comme fondateur et rédacteur en chef, il publie en avril 2006 le premier numéro du journal, The Connecticut Haitian Voice. Trilingue (anglais-créole-français) et gratuit, le journal mensuel se présente comme un organe pour toute la communauté haïtiano-américaine : personnalités politiques et religieuses, activistes et agents dans les divers secteurs des services sociaux et communautaires.

Angelucci Manigat vit dans le Connecticut où il est : président du groupe culturel Sosyete Koukouy / Connecticut, fondateur de Angelucci Learning Center, membre dirigeant de l’Association des Professionnels Haïtiens du Connecticut (HAPAC), co-directeur du Haitian Television Network (HTN) du Connecticut et coordonnateur du Festival Annuel du Livre Haitien du Connecticut, à Stamford.

* Voir le dossier sur Pierre Clitandre.


Oeuvres principales:

Poésie:

  • Fiel-Miel, illustrations de Philippe Antoine. New York: Éditions Marasa, 1987.
  • Mémoire du petit chien d’à côté. New York: Sève Tropicale Corporation, 1995.

Enregistrements sonores:

  • 20 ans de poésie. (CD-audio). Stamford (Connecticut): Angelucci Learning Center, 2004.

Liens:

sur Île en île:

  • icon_audio Trois poèmes d’Angelucci Manigat, «Camarade », « Feu Follet » et « X », lus par l’auteur.

ailleurs sur le web:


Retour:

Dossier Angelucci Manigat, Jr. préparé par Thomas C. Spear

http://ile-en-ile.org/manigat/

mis en ligne : 22 octobre 2007 ; mis à jour : 26 novembre 2015