Lémy Lémane Coco, Le vieil homme et le coupeur


(extrait)

Il a maintenant l’impression, qu’au travers de ces mots, il s’est délivré de sa lubie. Sa vie n’a pas été bâtie pour ce genre d’émotion. Mais, ce bouleversement sentimental qui tournoie avec lenteur dans son cœur, crée une surprise dissimulée qui le retient d’enlacer contre lui ce jeune homme. Il arbore un large sourire, une joie intense l’envahit. Il jubile intérieurement, le cœur battant, plongé dans l’émerveillement, devant sa hardiesse.

* * *

La fin de la récolte approche, elle a été exceptionnellement bonne. Le ciel et la terre ont partagé leurs bienfaits avec les paysans.

Assis devant un ajoupa, une douce folie partagée s’empare des coupeurs et amarreurs. Ils ont subitement perdu le souvenir des dures périodes, où la sécheresse anéantissait leurs espoirs. […] Dans une douce admiration, le coupeur écoute leurs esprits rapides et joyeux, courir dans les histoires des temps anciens.


Ces deux passages du Vieil homme et le coupeur sont tirés du roman de Lémy Lémane Coco, publié pour la première fois chez Ibis Rouge Éditions (Matoury (Guyane): Ibis Rouge, 2002), pages 37 et 49.

© 2002 Lémy Lémane Coco ; © 2004 Lémy Lémane Coco et Île en île pour l’enregistrement audio
Enregistré au Salon du Livre de Paris le 23 mars 2004


Retour:

http://ile-en-ile.org/lemy-lemane-coco-le-vieil-homme-et-le-coupeur/

mis en ligne : 10 avril 2006 ; mis à jour : 14 novembre 2015