Lucien Lemoine

Lucien Lemoine

photo © Antoine Tempé
Dakar, 2003

Lucien Lemoine est un dramaturge sénégalais d’origine haïtienne. Il est né le 19 décembre 1923 à Jacmel, dans le Sud-Est d’Haïti. Au début des années 1960, il émigre à Paris. En 1964, il y épouse la comédienne Jacqueline Scott.

Le 10 avril 1966, Scott et Lemoine arrivent au Sénégal avec la troupe de Jean-Marie Serreau dans le cadre de la première édition du Festival mondial des Arts Nègres. C’est en grande partie leur superbe performance lors de la représentation internationale de la pièce La tragédie du roi Christophe qui les a fait remarquer du public sénégalais et surtout du président Senghor lui-même.

Lucien Lemoine s’établit de manière permanente sur la terre du poète-président Léopold Sedar Senghor, et en 1976 il prend la nationalité sénégalaise.

Lucien Lemoine trouve une place aux côtés de grands artistes sénégalais. Il se fait un nom et évolue dans le monde du théâtre. Son talent se confirme au jour le jour en jouant des pièces partout au Sénégal et dans d’autres pays en Afrique et en Europe.

Tout au long de sa vie, il travaille comme metteur en scène et professeur au Centre d’études des sciences et techniques de l’information (CESTI) au Sénégal. Journaliste, il anime aussi à la radio plusieurs émissions culturelles et littéraires dont « La voix des poètes ».

Lucien Lemoine décède le 13 janvier 2010 au Sénégal, le lendemain du séisme dévastateur ayant ravagé la capitale haïtienne après une longue maladie courageusement supportée.

 – Mirline Pierre


Oeuvres principales:

Poésie:

  • Le veilleur de jour (précedé de Difficulté et charme d’être métis, par Léopold Sédar Senghor). Dakar: Nouvelles Éditions Africaines, 1980.
  • Onze et un poèmes d’amour. Paris: Seghers, 1966.

Théâtre:

  • Douta Seck, ou, La tragédie du Roi Christophe. Paris: Présence Africaine, 1993.

Textes publiés dans des ouvrages collectifs:

  • « Lettre à René Depestre ». Poésie nègre et liberté : 1948-1998, cinquantenaire de l’Anthologie de la nouvelle poésie nègre et malgache de langue française de Léopold Sédar Senghor. Dakar: Fondation Léopold Sédar Senghor, 1998.
  • « Les mangues du petit déjeuner », extrait de Peut-être un soir m’attend; Mémoires en miettes (inédit). Présence Africaine 169 (2004): 187-188.
  • « Je suis né », « Et quand je pense qu’au milieu de tout ce sang c’était le mois de mai » et « Au bout du petit matin » (extraits de Onze et un poèmes d’amour) et « Carrefour » (Le Veilleur de jour). Figures d’Haïti; 35 poètes pour notre temps. Jacques Rancourt, éd. Paris: Le Temps des Cerises, 2005: 47-50.

Filmographie:

  • Il Decamerone nero (Le Décameron noir), réalisé par Piero Vivarelli (1972, 1h38), avec Beryl Cunningham, Djibril Diop Mambéty, Jacqueline-Scott Lemoine, Lucien Lemoine et Serigne Ndiaye.
  • Le Revers de l’exil. Gérard Chenet, Jacqueline Scott-Lemoine et Lucien Lemoine. Court-métrage réalisé par Angèle Diabang et Fabacary Assymby Coly (2007, 26 minutes).
  • Jacqueline et Lucien Lemoine, un poète et sa muse, documentaire réalisé par Maxence Denis et Fred Koenig. Dakar, Aïdawedo productions, 2010.

Jacqueline Scott-Lemoine et Lucien Lemoine chez eux à Dakar, février 2006 photo © 2006 Joëlle Vitiello

Jacqueline Scott-Lemoine et Lucien Lemoine chez eux à Dakar, février 2006
photo © 2006 Joëlle Vitiello


Liens:

sur Île en île:

ailleurs sur le web:


Retour:

Dossier Lucien Lemoine préparé par Thomas C. Spear et Mirline Pierre

http://ile-en-ile.org/lemoine/

mis en ligne : 25 juillet 2020 ; mis à jour : 5 août 2020