Sylvestre Le Bon

Sylvestre Le Bon

photo © Paulette Le Bon
Paris, mars 2012

Né le 28 décembre 1969 à Candos (île Maurice), Sylvestre Le Bon passe son enfance à Beau-Bassin. Il y fait ses études de cycles primaire et secondaire et envisage, par la suite, de poursuivre en France des études supérieures en administration ou économie. Mais ses démarches n’aboutissent pas et, après quelques années, il entreprend des études de lettres.

En 1991, il se joint à une entreprise d’assistance mutuelle et y travaille dans la section de comptabilité. Tout en dévorant les œuvres de Victor Hugo, Baudelaire, Alphonse Daudet, Conan Doyle, Alain Fournier, il se plaît aussi à écrire des vers. Entre-temps, comme le Grand Meaulnes, le personnage de Fournier, il a le coup de foudre pour une jeune fille qui croise son chemin. Pour exorciser son mal d’amour et dans l’espoir qu’il reverra un jour cette dernière, il écrit sa première nouvelle, « Le coup de foudre », qui restera inédite.

Sylvestre Le Bon contribue régulièrement à la page littéraire du journal mauricien L’Express à partir de 1993. En 1996, il devient, grâce à une sélection de ses poèmes, l’un des plus jeunes lauréats du Prix Pierre-Renaud, prix littéraire mauricien. Sentant qu’il a définitivement plus d’affinités avec les lettres qu’avec les chiffres, il se joint à une entreprise de presse comme secrétaire de rédaction.

En 1998, il contribue à l’ouvrage collectif, Anthologie de la nouvelle poésie mauricienne. Son premier recueil de poésie, Ballades d’ici et d’ailleurs, paraît en 2004 aux Éditions A3. Son deuxième recueil, Rêves en fugue, est publié en 2011 aux Éditions Silex / Nouvelles du Sud. Dans ses textes poétiques, l’auteur se plaît à voguer sur la matière de ses souvenirs et à suivre les effluves du temps qui passe. Il se veut proche de ce qui constitue l’essence même du monde. Ainsi, dans ses textes, la mer se multiplie à l’infini pour offrir la beauté de l’instant présent. Le poète se veut aussi de tous les voyages, car pour lui, rien n’importe tant que de vivre. Ne dédaignant pas l’expérimentation, ses textes témoignent d’un héritage littéraire qui mêle plusieurs voix.

Dans son essai sur l’œuvre de l’écrivain Jean-Marie Le Clézio, publié en 2009, Le Bon traite de la place de ce dernier dans la littérature mauricienne. Il montre que dans les oeuvres que Le Clézio a consacrées à l’île Maurice, notamment Le Chercheur d’or, Voyage à Rodrigues et La Quarantaine, la quête de ses personnages relève d’une initiation à un espace mythique. Le Bon analyse également les raisons qui poussent Le Clézio à prendre conscience de la nécessité d’une identité.

En 2011, Sylvestre Le Bon publie son premier roman, Une destinée bohémienne aux Éditions L’Harmattan. Une destinée bohémienne relate l’histoire d’un jeune professionnel à qui tout est promis, mais qui, par la force des choses, devient un marginal ou le produit d’une société privée de repères. Ce roman permet à l’auteur de représenter l’île Maurice au Salon du livre de Paris en 2012.

À la suite du retour de Paris, Sylvestre Le Bon retrouve, après vingt ans, Marilyne Leclair, celle qui lui avait inspiré la nouvelle « Le coup de foudre ». Ils se marient l’année suivante.

Le fait d’écrire représente pour l’auteur non seulement une quête de beauté et de vérité, mais aussi la possibilité de réaliser son être.


Oeuvres principales:

Roman:

  • Une destinée bohémienne. Paris: L’Harmattan, 2011.

Poésie:

  • Ballades d’ici et d’ailleurs. Ivry (France): Éditions A3, 2004.
  • Rêves en fugue, Dakar: Éditions Silex / Nouvelles du Sud, 2011.

Essai:

  • Le port d’attache de J.-M.G. Le Clézio. Saarbrücken (Allemagne): Éditions VDM, 2009.

Textes parus dans des ouvrages collectifs:

  • Sélection de poèmes. Anthologie de la nouvelle poésie mauricienne. Port-Louis: Promo Plus, 1999.
  • « La fleur de Malcolm ». Chroniques de l’île Maurice, sélectionnées et présentées par Dominique Ranaivoson. Paris: Sépia, 2009: 89-94.
  • « De l’ombre de Madiba ». Monsieur Mandela. Poèmes réunis par Paul Dakeyo. Dakar: Éditions Silex / Nouvelles du Sud, Dakar, 2013: 187-190.
  • Sélection de poèmes. Anthologie de la poésie mauricienne contemporaine d’expression française. Ville (France): Acoria Éditions, 2014: 91-104.

Prix et distinctions littéraires:

  • 1996     Prix Pierre-Renaud de poésie, pour une sélection de ses poèmes.

Liens:

ailleurs sur le web:


Retour:

Dossier Sylvestre Le Bon préparé par Thomas C. Spear

http://ile-en-ile.org/lebon/

mis en ligne : 13 juillet 2016 ; mis à jour : 16 juillet 2016