Kiskeya, l’île mystérieuse – Pascale Denis de Moquette et Raoul Denis, Jr. (« Ti Ra »)


Invités : Pascale Denis de Moquette et Raoul Denis, Jr. (« Ti Ra »), musiciens et musicologues

      • Présentés : CDs : Andréa Bocelli Vivere – La voz del silencio, el silencio de la espera ; bande sonore du film Farinelli ; DVDs : L’Égérie – (Pénélope Cruz) et la Palme d’or du Festival de Cannes 1979, Le Tambour. Chers aux libraires : Jean Yves Le Loup, L Évangile de Magdalena et Richard Steinpach (Autrichien) – Après la vie, d’autres vies.
      • 06:42 – Pascale Denis de Moquette et Raoul Denis, Jr. (« Ti Ra »), sœur et frère. Musiciens – INAMUH, l’Institut National de Musique d’Haïti créé en 2012 pour les enfants de 3 à 16 ans. Chorales/Orchestres symphoniques (97%) à Hinche et à Pétionville.
      • 08:14 – Origine Vénézuéla. El Sistema. Haïti : Frère Armand : enfants en internat, entre 200 et 700. Urbain et rural. 25 professeurs-éducateurs ; réappropriation valeurs profondes. Cohésion d’appartenance à un groupe. Itinérance. Vendedredi-samedi-dimanche, dans tout le pays.
      • 11:22 – Difficulté pour monter le projet (1997). Musique, vecteur de progrès. Cohésion de groupe. Encadrement par des musiciens pédagogues. Familiarisation des instruments, musicologie, 700 enfants.
      • 17:30 – Densité du programme. Discipline rigide et rigoureuse. Découverte des instruments. Audio visuels, chorales. Choix de l’instrument par une identification à l’objet. Pratique de l’instrument dès 9 ans. De 3 à 8 ans, initiation musicale.
      • 22:42 – Ouverture vers la danse ? Fait partie de l’art, mais prématuré. Toutes les musiques. Préparation de musiciens, chefs d’orchestre, etc. Citoyens accomplis. Ouverture aux autres arts.
      • 25:54 – Le talent ≠ le professionnel accompli. Le talent : la musicalité se révèle spontanément. Les voix se découvrent. L’oreille musicale : un don. Différentiation entre le son et le bruit. Formation des personnalités. Différentiation entre les sons agréables et les sons désagréables. Programme académique. Il n’est jamais trop tard. Talent naturel haïtien de la justesse de la voix. Précocité positive.
      • 30:20 – L’enfant issu d’une famille totalement sans musique : retard rapidement comblé par l’intégration du système. Projets à long terme : aide du Vénézuéla. Association « Fundamental » en collaboration avec le gouvernement. Personnel permanent. 22 professeurs vont venir en Haïti. Sessions de 15 jours pour former des professeurs haïtiens. 1 à Hinche, 2 à Port-au-Prince, 1 à Jacmel. Effectif de plus de 1.000 enfants, but : 4.000 voire plus. Enthousiasme permanent, pas d’abandons. Atmosphère de convivialité, gentillesse, sourires ; fidélisation des enfants. Liberté d’expression. Vœux : espoir que les prochains gouvernements donneront leur aval à ces activités.
      • 37:57 – « Ti Ra », le surnom de Raoul Denis Junior, Monsieur « Bizou bizou ». Image de la gentillesse. Sourires. Approche de la spiritualité. La foi, Dieu être suprême. Dérive philosophique vers le « Moi ». Univers rayonnant, lumineux. Découverte. Il a vécu une expérience hors du commun : 1’30 » de mort (arrêt cardiaque) dont il est revenu, suivi d’un coma de six jours. Devenu rebelle, plus philosophe que spirituel. Éveil à la religion. Cheminement entre un individu et son Dieu. Il a vu de la lumière, un univers rayonnant à la lumière de la foi ; un bonheur « spirituel ». Transport en hélicoptère, paralysé, la pause mal effectuée d’un système respiratoire, il a vu l’horreur de la mort puis, parti dans un tunnel de lumière, entouré de personnages à robes et barbes blanches. Nouveau malaise, réanimation. Nouveaux personnages. Recherche de sa vérité, le vaudou ne lui a pas donné de réponse. 10 ans plus tard premier avec le Christ et sa réponse spirituelle. Immortalité de l’âme.
      • 46:55 – Qu’est-ce un « Bonheur spirituel » ? Livre du Pape François : définition de « La Lumière de la foi ; Dieu immortel ». Ouvrir son cœur, se détacher de la matérialité, l’immortalité de l’âme est une grâce. Sans le voir : ressentir Jésus en son intérieur. Mode vie adéquate. Désir d’avoir cette foi. Cette lumière grandit et devient flamme.
      • 48:40 – Acquis par intuition – et certitude de l’existence de Dieu et de sa présence permanente individuelle. Accessible à tous, La Bible, Les Évangiles. La vie de Jésus qui nous a sauvés de Lucifer. Égalité de toutes les religions : le Vodou, le protestantisme, Franc-Maçonnerie, Adventistes, Baptistes… Leur rôle de réunir, «religarer». Le Vodou : plein de contraintes. Servir pas dans la peur, le catholicisme est en évolution vers les libertés.
      • 55:40 – Philosophie de la Franc-Maçonnerie. Fraternité, foi active, même Yin et Yang. Les commandements de Dieu : simples et difficiles. Résister aux tentations humaines. Dieu n’est pas un Dieu qui punit. Par l’autopunition : rachat. Tout vient de Dieu. Le talent : devoir de le développer = forme de prier. Tout est prière.
      • 61:27 – Rapport avec la mort : Ti Ra demande à Dieu de l’assister dans ce qu’il considère comme sa seconde mort. La première fut douloureuse ; il espère la seconde paisible et est serein, car il croit en une autre vie après.

Théard, Marie-Alice. Kiskeya, l’île mystérieuse. Canal Bleu (chaîne 38), Haïti. Émission du 2 mars 2014, 63 minutes.
Entretien avec Pascale Denis de Moquette et Raoul Denis Jr. (« Ti Ra »).
Mise en ligne sur YouTube le 16 juin 2016.
Notes de transcription : Ségolène Lavaud.

Les entretiens sélectionnés de l’émission KISKEYA, l’île mystérieuse sont généreusement offerts au public d’Île en île par Marie-Alice Théard.

© 2014 Marie-Alice Théard / Canal Bleu


Retour:

http://ile-en-ile.org/kiskeya-lile-mysterieuse-pascale-et-raoul-denis/

mis en ligne : 16 juin 2016 ; mis à jour : 18 juin 2016