Kiskeya, l’île mystérieuse – Hervé Fanini-Lemoine


Invité: Hervé Fanini-Lemoine, éditeur, auteur.

  • 00:06 – « Fier d’être haïtien ». Auteur de Face à face; Autour de l’identité haïtienne.
  • 00:35 – Retour en Haïti après 27 ans d’absence – Globetrotter. « Livres en folie » (2011).
  • 03:49 – Histoire de Kiskeya – Genèse. Quitte Haïti à 19 ans mais garde son âme haïtienne. Globalisation néfaste.
  • 05:49 – La Problématique haïtienne – non publié. Comportements, richesse et misère, l’individu. Les derniers Atlantes (cf. Docteur Mathurin, Pierre Carnac) – dernière génération de Noé.
  • 07:00 – L’Akkadie. Sumer (l’Iraq d’aujourd’hui) – Pérennité de plusieurs races. Richesse du pays qui demeure inconnue aux Haïtiens : mines, etc. Servilité partagée, riches et pauvres : tous au service d’autres puissances, nations, contraintes gouvernementales. Un gouvernement : un chef, des soldats. Le gouvernement : ce ne sont que les soldats d’un gouvernement central. Appauvrissement et abêtissement général.
  • 09:00 – Haïti, Bohio, Quisqueya – Haïti Toma – Que veut dire Quisqueya ? « Mère des terres ? … Mère des civilisations » – origine l’Atlantide ?… Prédictions diverses.
  • 11:56 – Professeur Velikovsky – La lune / l’esprit – KU ISH KU EYA (l’esprit) EÏA (la terre). TAÏNO ? Vestiges archéologiques et philologiques. Culture Judéo-chrétienne.
  • 13:24 – Haïti en Taïno (issu du Venezuela) : terre de la déesse Aïa. Références : la lune et l’eau, élément crucial de l’homme. L’esprit de l’eau, Agua n’a pas été créée, mais est génitrice de l’homme. Vaudou : Agoué, la Sirène, l’arc-en-ciel et l’eau.
  • 15:40 – Hai : le grand esprit d’Aïa. Terre d’un peuple. Diabolisation de la culture ? Pas de diable dans le vaudou. Qui sommes-nous ? Seuls peuvent répondre et changer : le gouvernement et la famille. Rôle de l’école, création de complexes. Dépréciation de toutes traces de négritude, considérées jusqu’au 19e siècle comme « laides ». Rejet de la culture africaine, en faveur de l’éducation et la religion des Blancs.
  • 22:00 – Culture et religion vaudou – engagement personnel. Haïti-Toma – Haïti Tome – (Max Beauvoir) – Houénouho. Les contes de Guinée de l’ouest. Diversité des tambours. Égalité des droits, femmes et hommes. Mambo ou Hougan, serviteurs égaux.
  • 24:50 – Égypte/Haïti. Similitude de conceptions. Pas de Dieu, mais une « énergie ». La femme contrôle et donne la vie. 3.000 ans av. J.-C. : 1er roi Gilgamesh, consort, élu pour une année. La reine a tous les pouvoirs. Matriarcat. La représentation « femme et enfant » reprise par l’église catholique. Les premières vierges sont noires.
  • 27:55 – L’Égypte est une colonie. Nubie – appartient au continent Africain. Ethiopie. Origine de noms : « Scotia », devenu la Nouvelle Écosse (Cantique des cantiques). Paris : Par Ici – relié à Isis – dédiée à Haïti.
  • 29:30 – Culture française : origine gréco-latine – remonte à 200, 300 ans. Langue construite comme le créole. Créée par des « penseurs » français. L’Égypte jusqu’à la onzième dynastie : des nègres. Pays africain. Leur culture vient des terres de l’Ouest. L’Haïtien est Caribéen-américain.
  • 31:24 – Les dieux égyptiens de la connaissance : genèse de la création. Les Eloa –elohim (anges ailés) – de l’hébreu au français, rectification : ce sont eux qui créaient les dieux. Enseignement scolaire lacunaire. « Nos ancêtres les Gaulois », inculqué à des enfants qui ne savent pas qui est Dessalines. Nécessité de « rééduquer les éducateurs » (les frères de l’instruction chrétienne) qui « christianisaient ». Aucun gouvernement ne s’est préoccupé de l’âme de ses citoyens. Devoir des familles de dire à l’enfant qui il est et d’où il vient. Études des littératures française, haïtienne, vaudou : imprécises.
  • 36:11 – Étude de sept femmes d’Europe : sept pays – A.D.N. = toutes originaires d’Afrique. Premier prototype humain, il y a 200 ou 300 millions d’années ; en Égypte, 7.000 ans. Croyance dans l’origine est Caraïbe. Maya imagine son âme retournant en Haïti. Les Taïnos du Venezuela : descendants de nombreux peuples plus anciens de la Caraïbe. Kalinago – La reine maya : MOO (mu) – sculptures de grosses têtes négroïdes.
  • 41:33 – Les Toltecs, Olmecs. Échange de cultures lointaines. Connection avec Haïti via Cuba. Être ici est un destin. Mise en doute de la découverte de Christophe Colomb. Sous la reine de Castille et de l’Aragon, l’expulsion des Juifs, des Maures noirs non convertis et des Musulmans. Avant l’Espagne, l’occupation de la péninsule comportait les Juifs, dont commerçants et les autres = culture et intellect Première université en Europe.
  • 46:10 – Rapport actuel avec la culture haïtienne ? L’Haïtien tel qu’il est. Littérature méconnue, quoique sauvegardée, mais non exploitée. Effort à faire par l’élite. Diabolisation, acculturationet globalisation négatives, se reconnaître comme « être haïtien ». Consensus africain congrès – 1791/2003 – Fierté d’être descendant d’Africains. Horreur de l’esclavage. Sang commun. Honneur à J.J. Dessalines et à Boukman. Le 14-15 août est la fête haïtienne de 1791 (Bois Caïman) ; le 15 août est la fête d’Erzulie. Devoir de « faire quelque chose pour son pays ». Fierté de sa culture africaine, taïno.

kiskeya-fanini-lemoine_5330-2-finalYT

Hervé Fanini-Lemoine

Théard, Marie-Alice. Kiskeya, l’île mystérieuse. Canal Bleu (chaîne 38), Haïti (3 juin 2011), 54 minutes.
Mise en ligne sur YouTube le 15 juin 2013.
Notes de transcription : Ségolène Lavaud.

Les entretiens sélectionnés de l’émission KISKEYA, l’île mystérieuse sont généreusement offerts au public d’Île en île par Marie-Alice Théard.

© 2011 Marie-Alice Théard / Canal Bleu


Retour:

http://ile-en-ile.org/kiskeya-fanini-lemoine/

mis en ligne : 15 juin 2013 ; mis à jour : 30 avril 2017