Kiskeya, l’île mystérieuse – Pierre-Raymond Dumas


Invité : Pierre-Raymond Dumas, ministre, journaliste, professeur, essayiste. 

  • Présentation de livres et de disques : Abraham Lincoln (film de Steven Spielberg), Conspiration (film de Robert Redford) ; L’Espace funambule (par Louise Duparc) ; Des roses et des orties (CD de Francis Cabrel) ; Bob Dylan Revisited ; Présence féminine dans l’art haïtien (par Marie-Alice Théard).
  • 04:55 – Pierre-Raymond Dumas : Ministre, écrivain, « fouineur », journaliste, professeur enseignant et analyste profond. Culte de la beauté sans critiquer le reste. Le Nouvelliste 1982. Écrit de façon utile afin d’éduquer.
  • 07:58 – Œuvre d’Anthony Phelps – Dumas aime la mode, le cinéma : espionnage, politique, biographies, aucun snobisme. Chroniqueur, romancier. Gary Victor est une exception. Dumas vénère A. Phelps, l’un des plus grands.
  • 11:40 – Politique : Une armée dans la mêlée – Fin du militarisme haïtien – Dynamique de la police – Travail sur les généalogies, la démocratie 1946. Traditions, internationalisation.
  • 15:20 – Littérature et oraliture fragmentaire d’Haïti ; Panorama de la littérature haïtienne de la diaspora. Les conteuses sont marginalisées, telle Déita. Maurice Sixto.  L’humour doit être encouragé et promulgué. Le comique est sous-exploité. Faire un festival de l’humour. Fernandel. Maurice Sixto.
  • 19:36 – Politique : « Cette transition qui n’en finit pas » (Le Nouvelliste). Invité par Carlo Désinor, Dumas tient depuis 1990 une chronique politique, comme d’autres l’ont fait (Lucien Montas, Gérard Alexis, Gérald Jolibois…).
  • 22:32 – Critique éventuelle de Martelly : Deux ans, et après. Les titres des articles sont primordiaux. Bibliographie chronologique des écrits de Pierre-Raymond Dumas 1983-2006 (ouvrage hors commerce).
  • 25:24 – Strictement culturel – Rôle important de Michèle Bennett Duvalier. Création du grand musée MUPANAH. Développement de l’art. Nombreux excellents écrivains non édités, manque de disciplines. L’art est une grâce. Article élogieux sur Guillaume et Nathalie (roman de Yannick Lahens de 2013).
  • 30:35 – Image apocalyptique. Les âmes féminines et masculines sont-elles différentes ? Les femmes n’ont pas de « fausse pudeur ». Dans les années 1980 : l’histoire haïtienne et surtout la forme de la nouvelle haïtienne. Jacques-Stephen Alexis est précurseur avec Romancero aux étoiles : nouvelles admirables. La littérature doit-elle être engagée ?
  • 35:08 – Directeur du Théâtre National – Administrateur, etc. Ministre de la Culture (« Que c’est triste d’être Ministre ! ») ; Carnaval des Cayes – Pari Gagné – Livre illustré. Travail collégial et étroite collaboration avec le Président Martelly.
  • 48:10 – Le journaliste. La liberté de la presse conduit parfois à des débordements. Censure sous Duvalier. Actuelle semi-autocensure. Vrais journalistes stables. D’autres, des diffamateurs éphémères. Lacune dans leur formation à combler. Y a-t-il encore des « modèles » ? Manque de repères avec ses avatars, touchant l’économie du pays. Désenchantement délétère, vague à l’âme dans un pays en décadence.
  • 54:00 – Recherche d’une note positive de conclusion : Absence de solidarité – misère ambulante – soif démesurée de l’argent, aucune hauteur d’âme. Besoin impératif d’une foi : mystique, chrétienne, vaudouesque, païenne… « Que chaque Haïtien arrive à aimer un petit peu, beaucoup, passionnément et s’accrocher à son pays ; laisse tomber l’intolérance […] aime son pays avec dévouement. »

Pierre-Raymond Dumas

Pierre-Raymond Dumas

Théard, Marie-Alice. Kiskeya, l’île mystérieuse. Canal Bleu (chaîne 38), Haïti (14 mai 2013), 58 minutes.
Entretien avec Pierre-Raymond Dumas.

Mise en ligne sur YouTube le 11 novembre 2015.
Notes de transcription : Ségolène Lavaud.

Les entretiens sélectionnés de l’émission KISKEYA, l’île mystérieuse sont généreusement offerts au public d’Île en île par Marie-Alice Théard.

© 2013 Marie-Alice Théard / Canal Bleu


Retour:

http://ile-en-ile.org/kiskeya-dumas/

mis en ligne : 11 novembre 2015 ; mis à jour : 30 avril 2017