Jean F. Brierre, Quand nous sommes-nous séparés ?

Quand nous sommes-nous séparés
Aquelle croisée lugubre des chemins ?
Est-ce toi qui nous as quittés ?
Est-ce nous qui t'avons abandonné ?
Et le mur rigide élevé
Entre toi et nous ;
Et le silence dressé
Entre toi et nous ;
Et les ténèbres tendues,
Entre toi et nous
Auraient fait des étrangers
De toi et de nous,
De toi une fatigue sans geste et sans parole,
De nous, une douleur sans résignation et sans espoir ?
Et le temps qui divise,
Le temps, ce train toujours en partance et qui
                      S'arrête à peine,
Le temps, semeur de pavots,
Chute insensible de poussière,
Sur le beau voile ensoleillé du souvenir,
Sourdement laisserait l'invisible araignée
Tisser la toile ténébreuse de l'oubli
Comme un second linceul plus profond que la tombe
Entre toi et nous ?

« Quand nous sommes-nous séparés » est un poème inédit (sans date) de Jean F. Brierre, offert aux lecteurs d’Île en île par Lucien Lemoine.


Retour:

http://ile-en-ile.org/jean-f-brierre-quand-nous-sommes-nous-separes/

mis en ligne : 11 septembre 2005 ; mis à jour : 13 novembre 2015