Guy Régis, Ida, monologue déchet


Guy Jr. Régis lit un extrait de son texte, Ida, monologue déchet.

Enregistré à New York le 30 mars 2010 par Yves Dossous.

Dossier présentant l’auteur sur Île en île : Guy Junior Régis.

Enregistrement vidéo de 3 minutes. Vidéo mise en ligne le 2 avril 2012.


Ida, monologue déchet

(extrait)

Non, Ida ! Ida non ! Pourquoi ça coule Ida ? Non ! Mais, Ida ça coule toujours le sang. De l’intérieur ça coule. Tous les hommes Ida, crachent du sang. Ida ! Merde. Non, Ida. Tu ne vas pas recommencer. Ida regarde-moi. Dis-moi que c’est fini tout ça. Dis-moi, rassure-moi. Convainc-moi qu’on va pas devenir fous, qu’on va pas se déglinguer. Hein ! Qu’on va garder la tête, hein ! C’est important de garder la tête hein ! Ida. Toujours fiers, altiers. Hein ! Non ? T’y crois pas, Ida ? Ida Frida mon amour, mi amor. Dis-moi qu’on va encore y croire, que tu vas te serrer l a ceinture, que tu vas encore espérer. Oui Ida. L’espoir, tu connais, c’est rien ouais ! C’est rien tu dis ? Tu crois ? Mais je sais. De la merde, ouais ! De la fiente humaine ? Du caca d’oiseau ? Du caca, tout court ? Non, Ida, l’espoir est une petite fleur au milieu de tout ça. Une toute petite qui pousse au milieu de tout ça. Et qui pousse. Et qui bourgeonne et qui pousse. Et qui pousse. Et qui pousse et qui monte, comme nous qui montons et qui jamais ne posons, n’osons nous poser la question. Une plante qui monte c’est comme nous et alors elle nous pose la question : Pour quoi ? Pour qui nous prenons-nous ? Et pour qui nous prenons-nous, nom de Dieu ? Héhéhé ! Tu vois Ida que ça peut pousser, Héhéhé ! Même au milieu de la merde et même dedans ça peut encore pousser. Héhéhé ! Ça va Ida, ça va mieux ? Non, ça chavire dedans moi, quand ici ils ne taisent pas leurs armes, quand ici tes yeux se perdent dans le vague de leur clameur. Merde Ida. Merde. Ça va mal. Merde. Viens et avec toi je vivrai dans tout ça, hors de tout ça. Viens, soyons comme le vent. Faisons semblant d’être une énigme. Cachons-nous et baisons follement. Baisons, baise-moi, baisons, baisons-nous de la nuit tombée jusqu’à venue la piéger. Ça va pas. Ça chavire dedans moi. Je patauge, je m’arc-boute, je ne ris pas entièrement. Mon coeur se contorsionne et je souffle au lieu de respirer. C’est vrai. Ça chavire dedans moi. Mais, qu’importe. Dans ce vacarme de balles, de guerre et de fin de tout il y a encore tes yeux, des fleurs et des oiseaux.


Guy Régis

Guy Junior Régis. Ida, monologue déchet. Extrait lu par l’auteur. Enregistré à New York le 30 mars 2010.
3 minutes. Île en île.
Tiré du texte publié chez Rivarticollection à New York en 2006, pages 65-67.

Mise en ligne sur Dailymotion le 2 avril 2012 – Guy Régis, « Ida, monologue déchet » (extrait) – et sur YouTube le 15 juin 2013.
Caméra : Yves Dossous.

Voir aussi l’entretien avec Guy Régis filmé le même jour pour la série des « 5 Questions pour Île en île ». Vidéo de 30 minutes.

© 2012 Île en île


http://ile-en-ile.org/guy-regis-ida/

mis en ligne : 2 avril 2012 ; mis à jour : 19 octobre 2015