Éditorial – Boutures 1.3

Boutures logo
Éditorial
vol. 1, nº 3, page 3

 

BOUTURES n’est certainement pas à l’heure du bilan. Mais l’envie nous tente, après la publication de deux numéros, de penser à la réception de la revue, d’en évaluer la lecture, de voir comment notre pari a touché le public.De timides commentaires nous sont parvenus sur le format, le choix iconographique et la volonté d’ouverture. Pour l’instant, les retombées ne rejoignent pas encore nos attentes.Mais que faire ?

Nous n’avons d’autre choix que de poursuivre l’initiative, qui, nous le rappelons, est de travailler à la circulation de l’objet culturel, de rompre le silence sur certaines pratiques textuelles et de mettre en circulation des idées, des formes, des émotions aux fins d’un partage sans exclusive.

Notre choix d’ouverture demeure intact. Ce troisième numéro permet de revisiter le Rwanda, d’ouvrir une fenêtre sur d’autres cultures : l’Inde et la Roumanie. Un corpus de la poésie roumaine contemporaine y est inséré. Question de désenclaver, d’initier le dialogue, de penser et de comprendre l’Autre.

Lire ou faire lire aujourd’hui en Haïti est un défi pour toutes les institutions culturelles. Mais avec le délabrement ambiant, la délinquance politique, l’inquiétude est de plus en plus tenace.

En attendant, nous continuons à penser notre survie et à engager le débat, avec le vœu que BOUTURES soit comme un serrement de mains, un pont jeté entre ceux et celles qui, d’une voix même tremblante, refusent d’assister au triomphe du culte de la médiocrité et du laisser-faire.

 

bout

Retour:

Boutures logo

flèche gauche flèche droite

http://ile-en-ile.org/editorial-boutures-1-3/

mis en ligne : 9 janvier 2002 ; mis à jour : 25 octobre 2015