Damas Taupotini

taupotini_damas

photo © Teva Schmith 26 janvier 2007, Taiohae, Nuku Hiva

Né le 7 mai 1968 à Taiohae, Damas Taupotini est originaire de l’île de Nuku Hiva. Il est issu des plus grandes familles de l’île. Il habite près dupaepae Piki Vehine ou Temahea, orné de plusieurs tiki gigantesques réalisés récemment pour un festival marquisien. Son père, un grand sculpteur de Taiohae, lui enseigne son art. À sa mort, Damas Taupotini prend un temps sa relève. C’est à l’âge de quinze ans qu’il commence à sculpter sur du bois.

Depuis 2003, Damas Taupotini se spécialise dans l’artisanat bijouterie. Il essaie petit à petit d’intégrer à ses créations des matériaux modernes tels que l’or et l’argent. Il fabrique une vingtaine de bijoux par mois environ. Il expose dans son atelier ou à la maison artisanale de Vainaho, en particulier quand il y a des bateaux de croisière à quai dans la baie de Taiohae. Il présente également ses œuvres à l’exposition artisanale qui a lieu chaque année dans les grandes îles de l’archipel des Marquises.

Il confectionne des bijoux pour les hommes, les femmes et les enfants. Il préfère graver des motifs authentiques qu’il trouve dans des livres ou dans sa mémoire et qui représentent l’homme, les animaux, les arbres fruitiers, la nature, les dieux et les insectes.

Damas Taupotini utilise différents outils pour travailler : des gouges, des ciseaux à bois, des râpes à bois et des papiers de verre pour la finition. En revanche, les matériaux restent traditionnels. En effet, il travaille avec des  matériaux naturels tels que le bois, l’os, la nacre, les cornes de bœuf, les dents de cochon et la pierre.

Pour faire un bijou, il dessine d’abord le motif au crayon de papier sur le matériau qu’il a choisi. Après, il commence à graver et à travailler avec la dremel. Enfin, il commence les finitions avec le papier de verre et termine le polissage avec le savon bleu. Le résultat est unique.

Damas Taupotini parvient à vivre de son art. Sculpter et graver est sa passion. Mais exercer ce métier d’artisan bijoutier, c’est surtout un moyen pour lui de garder sa culture vivante en faisant le travail des Anciens.

 – Bernard Kiihapaa


Oeuvres principales:

Expositions individuelles:

  • Bijoux marquisiens. Atelier privé de l’artiste, Taiohae, Nuku Hiva, depuis 2003.

Expositions collectives:

  • Objets d’arts marquisiens. Maison artisanale de Vainaho, Taiohae, Nuku Hiva, depuis 2003.

Liens sur Damien Haturau

sur Île en île:

ailleurs sur le web:


Retour:

http://ile-en-ile.org/damas-taupotini/

mis en ligne : 15 janvier 2008 ; mis à jour : 1 novembre 2015