Suzanne Comhaire-Sylvain

photo de Suzanne Sylvain prise en février 1919 D.R. photo léguée par M. Jean Comhaire à K. Gyssels

photo de Suzanne Sylvain prise en février 1919
D.R. photo léguée par M. Jean Comhaire à K. Gyssels

Suzanne Comhaire-Sylvain, de son nom d’épouse, était la fille de Georges Sylvain (1866-1925), symbole de la résistance à l’occupation américaine, et d’Eugénie Malbranche. Elle est née le 6 novembre 1898 à Port-au-Prince (Haïti). Elle est morte à la suite d’un accident de la route au Nigéria, le 20 juin 1975. Ce tragique accident mit fin à une carrière fulgurante, cependant semée d’embûches, et sous-évaluée à l’époque. De fait, cette femme eut le courage, en tant que femme, de sortir des sentiers battus dans un pays où les rares chercheurs et scientifiques étaient tous des hommes. De surcroît, à l’époque où Suzanne commença ses travaux, la République était pro-américaine, alors qu’elle alla prouver que la culture haïtienne avait d’incontestables racines africaines, et que le créole mérita d’être considérée comme une langue à part entière. Linguiste et folkloriste, elle avait hérité les dons artistiques et la soif intellectuelle de son père, auteur de Cric ? Crac ! fables de la Fontaine racontées par un montagnard (1901).

Ses sœurs aussi furent des femmes remarquables: Madeleine (Sylvain-Bouchereau, 1905-1970, morte à New York) fonda en 1934 la « Ligue Féminine d’Action Sociale », qui œuvra pour l’amélioration de la condition féminine haïtienne ; activiste de renom, elle est entre autres auteure de Haïti et ses femmes (1941). Yvonne Sylvain (1907-1989) fut la première femme-médecin d’Haïti et la première gynécologue-obstétricienne du pays. Plusieurs articles de leurs mains figurent dans la revue Voix des femmes. Elle fut la nièce de Bénito Sylvain, co-fondateur du panafricanisme, et la sœur de Normil Sylvain (1900-1929), poète et fondateur en 1927 de La Revue indigène.

Première anthropologue noire de son pays, Suzanne Comhaire-Sylvain fut l’élève de Malinovski, travailla en 1949 avec Alfred Métraux, et participa à une mission importante de l’Unesco sur les couches rurales et paysannes dans l’arrière-pays haïtien. Grâce à son mari, le Belge Jean Comhaire, qui fut chef du département d’anthropologie à l’Université de Nsukka, Suzanne Comhaire-Sylvain ajouta à son parcours haïtien un parcours africain.

Il est impossible d’énumérer ici le travail colossal de cette Haïtienne guidée par un seul idéal : servir son pays, faire connaître le folklore. Cette activité inlassable (plus de 200 articles!) fut récompensée par de nombreuses distinctions : prix de l’Alliance Française, la Médaille de l’Académie Française, la Grande Médaille de l’Alliance française et la Médaille de la Société pour l’encouragement du progrès.

– Kathleen Gyssels

Lisez l’ « hommage à ma femme », par Jean Comhaire, son mari.


Oeuvres principales:

Essais:

  • Le créole haïtien : morphologie et syntaxe. Port-au-Prince: Caravelle, 1936. Genève: Slatkine Reprints, 1979.
  • Les contes haïtiens, origine immédiate et extension en Amérique. Port-au-Prince: Caravelle, 1937, 2 vols.
  • Contes du pays d’Haïti. Port-au-Prince: Caravelle, 1938.
  • À propos du vocabulaire des croyances paysannes. Port-au-Prince: Caravelle, 1938.
  • Le roman de Bouqui. (couverture de V. Pierre-Noël et 13 dessins originaux de l’auteur). Port-au-Prince: Caravelle, 1940; Montréal: Leméac, 1973.
  • Food and Leisure among the African Youth of Léopoldville, Belgian Congo. Rondebosch: University of Cape Town, 1950.
  • Femmes de Kinshasa, hier et aujourd’hui. Paris/La Haye: Mouton, 1968.
  • Qui mange avec une femme : Contes zaïrois et haïtiens. Bandundu, Zaïre: Ceeba, 1973.
  • Jetons nos couteaux. Contes de garçonnets de Kinshasa avec parallèles haïtiens. Bandundu: Ceeba, 1974.
  • Femmes de Lomé. Bandundu: Ceeba, 1982.
  • Les montagnards de la région de Kenscoff (Rép. d’Haïti) : une société Kongo au-delà des mers. (introduction et notes de Jean Comhaire). Bandundu, Zaïre: Ceeba, 1984.

Ouvrages collectifs:

  • « Folk Songs and Stories of the Americas ». Pan American Union Bulletin (February 1937); Reprint: Washington, D.C., Pan American Union, 1943, 64 pp.
  • L’homme et la terre dans la vallée de Marbial (Making a living in the Marbial Valley, Haïti). (by Alfred Métraux, in collaboration with E. Berrouet and Dr. and Mrs. Jean Comhaire-Sylvain.) Paris: Unesco, 1951.
  • Haitian Creole: grammar, texts, vocabulary. (by Robert A. Hall, Jr., with the collaboration of Suzanne Comhaire-Sylvain, H. Ormonde McConnell and Alfred Métraux.) Philadelphia: American Anthropological Association, 1953.
  • Le nouveau dossier Afrique : situation et perspectives d’un continent. (de Suzanne et Jean Comhaire-Sylvain, avec la collaboration de Fernand Bézy, Francis Olu Okediji et Pierre L. Van den Berghe). Verviers: Gérard, 1971. Nouvelle édition revue et mise à jour: Verviers: Marabout, 1975.

Articles sélectionnés:

Pour une liste de plus de 200 articles de Suzanne Comhaire-Sylvain, consultez le huitième tome de l’Académie des Sciences d’Outre-Mer à Bruxelles.

  • « La chanson haïtienne ». Présence Africaine 12 (1951): 61-87.
  • « Le travail des femmes à Lagos, Nigéria ». American Catholic Sociological Revue (1953).
  • « Courtship, marriage and plasaj at Kenscoff ». Social and Economic Studies (University of the West Indies, Mona) 4 (1958): 210-233.
  • « La naissance à Kenscoff ». Revue de l’Institut de Sociologie 4 (1959): 955 ff.
  • « Vieillir à Port-au-Prince ». L’Etnographie 65 (1971): 12-37.

Traductions:

In English:

  • Creole Tales from Haiti. (bilingual Creole-English)  New York: American Folklore Association, 1937-1938, 2 Vols.

Sur Suzanne Comhaire-Sylvain:

  • Gyssels Kathleen. « « Trésors de veillées » : les contes haïtiens recueillis par Suzanne Comhaire-Sylvain ». Gradhiva 1 (2005): 243-248.

Liens:

sur Île en île:

ailleurs sur le web:

  • Suzanne Comhaire-Sylvain, présentation et bibliographie, liste d’articles et de distinctions (Mémoire de femmes, J. Narcisse).
  • Femmes de Lomé, présentation du texte de Suzanne Comhaire-Sylvain (Steyler Kulturinstitut Ceeba).

Retour:

Dossier Comhaire-Sylvain préparé par Kathleen Gyssels

http://ile-en-ile.org/comhaire-sylvain/

mis en ligne : 21 novembre 2002 ; mis à jour : 23 novembre 2015