Patrick Chastel

Patrick Chastel, photo © Thierry Yeung Youk 13 avril 2006, Lycée professionnel privé Saint-Joseph de Outumaoro, Tahiti

photo © Thierry Yeung Youk
13 avril 2006, Lycée professionnel privé Saint-Joseph de Outumaoro, Tahiti

Né le 24 février 1952 à Saint-Maur des Fossés dans le Val de Marne, Patrick Chastel est très connu en Polynésie française pour ses textes sur les Marquises. Pendant une quinzaine d’années, il a enseigné l’histoire-géographie à Hiva Oa au collège de Sainte-Anne. Journaliste, il a longtemps été le correspondant des Marquises du Sud pour la Dépêche de Tahiti. Après un long voyage d’île en île et de terre en terre, naviguant entre l’archipel de la Société, les Tuamotu, La Rochelle, le Sénégal, le Brésil, la Guyane, la Martinique et les Marquises, Patrick Chastel a finalement posé ses bagages à Tahiti, l’île mythique.

Ses œuvres majeures reposent sur des recueils de nouvelles et de légendes marquisiennes. Les plus connus sont Le Sourire du Tiki et Te Fenua Enata, La Terre des Hommes, dans lesquels il témoigne de son attachement profond pour les Marquises, sa terre, son peuple et son histoire.

Modeste, Patrick Chastel ne se sent pas l’âme d’un écrivain mais plutôt celle d’un raconteur d’histoires. En effet, dans ses textes il raconte l’histoire fantastique du peuplement de la Terre des Hommes par ces hommes venus de l’ouest et de leur voyage millénaire en pirogues doubles. Il rapporte également avec poésie leur rencontre avec les Européens et leur évangélisation. Enfin, il transcrit les légendes marquisiennes pour qu’elles subsistent dans nos mémoires.

Amoureux des langues polynésiennes, Patrick Chastel se préoccupe de leur avenir qui est selon lui menacé par ce qu’il appelle le « charabia local ». C’est dans ses cours de français au lycée professionnel privé Saint-Joseph de Outumaoro qu’il s’efforce de lutter contre l’interlinguisme.

– Jason Mathieu, Manutea Teriitahi et Henrique Teparii


Oeuvres principales:

Romans:

  • L’Enlèvement aux Marquises. Paris: Carnot, 2003.
  • Droit dans le mur. Paris: Carnot, 2004.

Légendes:

  • Te Fenua Enata ; La Terre des hommes. Chroniques des Iles Marquises. Papeete: Au Vent des îles, 2003.

Nouvelles:

  • Le Sourire du Tiki (avec Philippe Lemaire). Illustrations de Catherine Chavaillon. Papeete: Au Vent des îles, 2001.

Livres pour enfants:

  • La Légende de Hai Puka. Illustrations de Catherine Chavaillon.Papeete: Éditions des Mers Australes, 2001.
  • Teiki et Moetai. Illustrations de Catherine Chavaillon. Papeete: Au Vent des îles, 2003.
  • Le Marae du grand banian.Illustrations de Carolina Spielmann.Papeete: Au Vent des îles, 2005.
  • Voyage au pays des oiseaux Kula. Illustrations de Catherine Chavaillon. Papeete: Éditions Le Motu, 2007.

Articles sélectionnés:

  • « Une île… ». Marquises. Ouvrage de l’Association des historiens et géographes de Polynésie française et du Centre territorial de recherche et de documentation pédagogiques de Polynésie française. Papeete: Polyèdre Culture, 1996: 70-72.
  • « L’escale du mythe ». Les Îles Marquises, Archipel de mémoire. Sous la direction d’Ève Mercier-Sivadjian. Paris: Autrement, 1999: 171-188.
  • « Un trésor nazi aux Îles Marquises ? ». Tahiti Pacifique (juillet 1997).
  • « Étude sur la situation aux Marquises en 1903 ». Tahiti Pacifique (avril 2001).
  • « Hey Brad, dis pai un peu, c’est quoi ton reo top ? ». Tahiti Pacifique (mai 2001).

Traductions:

in English:

  • The South Seas Vanishings. (L’Enlèvement aux Marquises). Trad. Vivian Schweitzer. New York: Carnot, 2003.

Liens:

sur Île en île:


Retour:

Dossier Patrick Chastel rédigé et saisi par les élèves de BEP Électrotechnique de 1ère année du lycée professionnel privé Saint-Joseph de Outumaoro ; mis en page par leur professeur de français, Poerava Wong Yen.

http://ile-en-ile.org/chastel/

mis en ligne : 30 mai 2006 ; mis à jour : 23 novembre 2015