Christophe Charles

Christophe Charles, © photographie prise en 1972, tirée de l'Histoire de la littérature haïtienne illustrée par les textes de R. Berrou et P. Pompilus (tome 3, p. 315). Port-au-Prince: Éditions Caraïbes, 1977

© photographie prise en 1972, tirée de l’Histoire de la littérature haïtienne illustrée par les textes de R. Berrou et P. Pompilus (tome 3, p. 315). Port-au-Prince: Éditions Caraïbes, 1977

Dans l’histoire de la littérature haïtienne, le nom de Christophe Philippe Charles est partout. On a l’impression que c’est lui qui organise les catalogues, nuance les répertoires, classe la position des auteurs haïtiens dans tous les ordres chronologiques possibles. Qu’il s’agisse de critique littéraire, de poésie ou de travaux monographiques, il faut, coûte que coûte, tenir compte de la voix de monsieur Charles.

Né à Port-au-Prince le 29 avril 1951, Christophe a fait des études universitaires et obtenu un diplôme en Lettres. Cet écrivain prolifique se présente à ses lecteurs sous divers pseudonymes, comme si la pluralité des genres réclamait de lui une multiplicité de signatures. Pour la poésie, il devient Christopher Love, pour la critique, il se nomme Christophe Philippe Charles. Finalement, quand il passe de la littérature à la philosophie, il utilise un curieux pseudonyme : Jean Merdalor.

Depuis plus de 20 ans, cet écrivain poursuit aussi une carrière sérieuse dans l’enseignement. Il a d’ailleurs fondé à Port-au-Prince une école de journalisme où plus d’une génération de journalistes haïtiens ont acquis les principes de base de cette profession honorable. Charles a en plus une maison d’édition, Choucoune, qui publie des jeunes à frais d’auteur et réédite, en même temps, des œuvres de pionniers de la littérature haïtienne tels Etzer Vilaire et Oswald Durand. Parmi les maisons d’édition haïtiennes, Choucoune est probablement celle dont les coûts de fabrication sont les plus abordables. Et c’est ce qui explique la variété de son catalogue où, au début de leur carrière, se sont côtoyés des auteurs aussi importants que Louis-Philippe Dalembert, Marc Exavier et Robenson Bernard.

Christophe Charles écrit en français et en créole. Dans la langue vernaculaire, le nom se créolise et devient : Christophélès.

– Josaphat-Robert Large


Oeuvres principales:

Poésie:

  • L’Aventure humaine. Port-au-Prince: Choucoune, 1971, 29 p.
  • Le Cycle de la parole. Préface de Ulysse Pierre-Louis. Port-au-Prince: Choucoune, 1973; Port-au-Prince: Choucoune, 1981.
  • Hurler. Port-au-Prince: Choucoune, 1974.
  • L’Aventure humaine (par Christopher Carlos). Tome 1: L’Ardant sanglot. Préface de Pierre Clitandre; tome 2: Désastre. Préface de Roger Gaillard. Port-au-Prince: Choucoune, 1975.
  • L’Aventure humaine: poésies 1964-1974 . Tome 1: L’Ardant sanglot (165 p.) ; tome 2: Désastre. Port-au-Prince: Fardin, 1975.
  • Sept poèmes marassa. Port-au-Prince: Choucoune, 1977.
  • L’Ardant sanglot. Préface de Pierre Clitandre. Port-au-Prince: Choucoune, 1978.
  • Cicatrices. Port-au-Prince: Choucoune, 1979, 20 p.
  • Pwezigede. Port-au-Prince: Choucoune, 1985.
  • Obsessions: poèmes impressionnistes et métaréalistes. Préface de Jean Fouchard, postface de René Bélance. Port-au-Prince: Choucoune, 1985, 83 p.
  • Poèmes pour la paix et la libération. Port-au-Prince: Choucoune, 1986, 28 p.
  • La Terre promise: tankas, études japonaises. Port-au-Prince: Choucoune, 1989, 40 p.
  • Fantasmagonie. Préface de Pradel Pompilus. Port-au-Prince: Choucoune, 1993.
  • Un obus dans l’œil pourpre du couchant. Préface du docteur Louis Mars. Port-au-Prince: Choucoune, 1996.
  • Toupi lavi, pwezi kreyòl. Port-au-Prince: Choucoune, 1999.
  • Néance ou le cri des terriens damnés. Port-au-Prince: Choucoune, 2002.
  • Poèmes d’amour fou. Port-au-Prince: Choucoune, 2011.
  • Le sang des mots. Port-au-Prince: Choucoune, 2011.
  • Parabole des masques, poésie. Port-au-Prince: Choucoune, 2011.
  • L’épopée du rêve, poèmes omnivores. Port-au-Prince: Choucoune, 2011.

Prose narrative:

  • Un trafic de zombis, conte. Port-au-Prince: Choucoune, 2011.
  • Cinémonde, jeux textuels. Port-au-Prince: Choucoune, 2011.

Critique, théorie et histoire littéraire:

  • Dix nouveaux poètes et écrivains haïtiens. Port-au-Prince: Union nationale haïtienne des travailleurs intellectuels, 1974, 116 p.
    Articles et entretiens publiés dans Le Nouvelliste, 1970-1973; Études critiques et interview: Robert Bauduy et le calbindage de l’aurore; L’univers mystérieux de Gérard Campfort; Gérard Dougé et le pluréalisme; Frankétienne ou l’angoisse d’être; Les heures hallucinées de Ernst Jean-Baptiste; Un couple chante l’amour; Rassoul et Michaelle; Jules André Marc et la Génération de vertige; La poésie romantique de Ulrick Rosarion; Le théâtre total de Max Vallès.
    Textes théoriques: Robert Bauduy: « Poétique moderne et culture populaire »; Gérard Dougé: « Pluréalisme et culture haitienne »; Frankétienne: « Lire Ultravocal« . Ernst Jean-Baptiste: « Poésie et connaissance: ; Max Vallès: « Autour du Nouveau Bouquin ».
  • Rêves d’or (50 poèmes naïfs de 27 poètes-écoliers). Préface de Dany Laferrière. Port-au-Prince: Choucoune, 1975; réédition augmentée Port-au-Prince: Choucoune, 1977.
  • Anthologie de la poésie haïtienne d’expression créole. Christophe Charles, Donald Assali et al. Port-au-Prince: Choucoune, 1979, 1980 (deuxième édition augmentée).
  • La Poésie féminine haitienne: histoire et anthologie de Virginie Sampeur à nos jours. Port-au-Prince: Choucoune, 1980, 218 p.
  • L’Itinéraire du soleil: chants pour Gasner Raymond [1953-1976]. Port-au-Prince: Choucoune, 1981, 58 p.
  • Magloire Saint-Aude: griot et surréaliste. Port-au-Prince: Choucoune, 1982, 114 p.
  • La Poésie au corps: études et entretiens sur la poésie et la littérature haïtienne contemporaines. Port-au-Prince: Choucoune, 1986, 223 p.
  • Anthologie de la nouvelle poésie haïtienne d’expression française des années 70-80. Port-au-Prince: L’Imprimeur II pour le compte des Éditions Choucoune, 1991.
  • Dialogue avec Émile Roumer. Port-au-Prince: Choucoune, 1992.
  • L’Ère poétique ou manifeste révélationnaire. Port-au-Prince: Choucoune, 1993.
  • Regards sur la nouvelle poésie française et africaine. Port-au-Prince: Choucoune, 1993.
  • Anthologie de la nouvelle poésie haïtienne. Port-au-Prince: Choucoune, 1994.
  • Autobiographie des écrivains d’Haïti. Tome 1: Des histoires passionnantes, réunies, présentées et éditées par Christophe Philippe Charles. Port-au-Prince: Choucoune, 1995.
    Le général Alibée Féry, Alcibiade Fleury-Battier, Oswald Durand, Massillon Coicou, Etzer Vilaire, Dr. Louis Joseph Janvier, Emile Marcelin racontent leur vie.
  • Littérature haïtienne. Tome 1: Les pionniers, l’école de 1836. Port-au-Prince: Choucoune, 1996; 1998; tome 2: L’école patriotique; tome 3: La génération de « La Ronde. » Port-au-Prince: Choucoune, 2001.
  • Poésies complètes, d’Ignace Nau, avec une étude biographique et littéraire par Hénock Trouillot et Christophe Ph. Charles. Port-au-Prince: Choucoune, 2000, 56 p.
  • Pawòl kreyòl: literati kreyòl an Ayiti, 1750-2000 / La littérature haitienne d’expression creole, 1750-2000, histoire et anthologie. Port-au-Prince: Choucoune, 2000, 300 p.
  • Littérature haïtienne contemporaine: Gérard Dougé et la création du pluréalisme, essai critique. Port-au-Prince: Choucoune, 2011.
  • Oswald Durand: pionnier de la littérature créole. Port-au-Prince: Choucoune, 2011.
  • Dix poètes classiques d’Haïti. Port-au-Prince: Choucoune, 2011.
  • 135 poètes créoles d’Haïti. Port-au-Prince: Choucoune, 2011.
  • La vie désenchantée de Virginie Sampeur (biographie littéraire). Port-au-Prince: Presses Nationales d’Haïti, 2012.

Politique et sociologie:

  • Perspectives 2004: vers un nouvel ordre culturel en Haïti. Port-au-Prince: Choucoune, 1984, 267 p.
  • Révolution et démocratie en Haïti: 1986-1990. Port-au-Prince: Choucoune, 1991, 80 p.
  • Manifeste libéral-démocrate: écrits politiques 1991-1992. Port-au-Prince: Choucoune, 1993, 126 p.
  • Christophe Colomb, les indiens et leurs survivances en Haïti: études historiques, ethnologiques, linguistiques, sociologiques, réunies, présentées, éditées par Christophe Philippe Charles. Port-au-Prince: Christophe, 1992, 235 p.
  • Les objectifs du Parti libéral démocrate. Port-au-Prince: Choucoune, 1992.
  • Haïti, le complot permanent: analyse politique. Port-au-Prince: Choucoune, 1997.
  • Haïti: révélations sur l’armée cannibale, reportages et témoignages. Port-au-Prince: Choucoune, 2004.
  • Appel aux élites d’Haïti, chroniques politiques. Port-au-Prince: Choucoune, 2011.
  • Propositions pour une nouvelle Haïti, essai. Port-au-Prince: Choucoune, 2011.

Prix et distinctions littéraires:

  • 2002     Prix Gouverneur de la Rosée du Livre et de la Littérature, pour les Éditions Choucoune, Ministère de la Culture, Haïti.

Traductions:

In English:

  • Love and Liberty (choix de poèmes en français avec traductions en anglais). Port-au-Prince: Choucoune, 1979, 22 p.
  • The Word Cycle and Other Love Songs (selected poems) / (Le cycle de la parole et autres chansons d’amour, choix de poèmes). Port-au-Prince: Choucoune, 1999, 57 p.

Sur Christophe Charles:

  • Bervin, Antoine. « À propos du dernier livre de Christophe Charles ». Le Nouvelliste (25 septembre 1974).
  • Clitandre, Pierre . La poésie dans Désastre ». Le Petit samedi soir 101 (1975).
  • Courtois, Félix. « La poésie féminine haïtienne ». Le Matin (Port-au-Prince, du 7 au 9 juin 1980).
  • Dolcé, Jacqueline. Face à face avec Christophe Charles, essai critique. Port-au-Prince: Choucoune, 1988.
  • Fardin, Jean-Dieudonné. « Un thème de jeunesse éternelle ». Le Petit samedi soir 41 (8-14 décembre 1973).
  • Gaillard Roger. « L’aventure humaine ». Le Nouveau Monde (Port-à-Prince, numéro spécial fin année 1971).
  • Gaillard, Roger. « Pour un jeune qui a choisi la critique ». Le Nouveau Monde (27 août 1974).
  • Laferrière, Dany . « Un orgasme par les mots ». Le Nouveau-Monde (11 et 14 janvier 1974).
  • Lahens, Webert. « Pour présenter l’ardent sanglot ». Le Nouvelliste (9 juin 1978).
  • Large, Camille . « Le Cycle de la parole de Christophe Charles ». Le Nouvelliste (7 janvier 1974).
  • Merceron, Gérald. « Lettre ouverte à Christophe Charles ». Le Nouvelliste (29 et 30 juillet 1978).
  • Mirville, Ernst. « Christophe Charles, un poète Guédé ». Le Nouvelliste (22 et 23 juillet 1978).
  • Roumer, Emile . « Foc ce li ». Panorama (Port-au-Prince, 28 juillet 1977).
  • Senghor, Léopold-Sedar. « Lettre au président de l’union haïtienne des travailleurs intellectuels ». Le Nouvelliste (25 novembre 1975).

Anthologies et ouvrages littéraires:

  • Baridon, Silvio et Raymond Philoctète Raymond. Poésie vivante d’Haïti. (2e éd.) Paris: Maurice Nadeau, 1986.
  • Castera, Georges, Claude Pierre, Rodney Saint-Éloi et Lyonel Trouillot, éds. Anthologie de la littérature haïtienne: Un siècle de poésie, 1901-2001. Montréal: Mémoire d’encrier, 2003: 243-246.
  • Glover Cunnigham, William. « From Felix Morrisseau-Leroy to Josaphat-Robert Large: The Greatest Haitian Poets and Writers of the True Modernism Period ». Utah Foreign Language Review (special issue 1994-1995).
  • Philoctête, Raymond. Anthologie de la poésie haïtienne contemporaine. Montréal: CIDHICA, 2000.
  • Pompilus, Pradel et Raphaël Frère. Histoire de la littérature haïtienne, tome 3. Port-au-Prince: Éditions, 1977: 312-318.
  • Sapriphage. Revue de Création littéraire, numéro spécial 22 (1994).

Liens sur Christophe P. Charles

sur Île en île:

ailleurs sur le web:


Retour:

http://ile-en-ile.org/charles_christophe/

mis en ligne : 7 avril 2005 ; mis à jour : 23 novembre 2015