Jean-François Chalut, Vidéos d’auteurs haïtiens

Jean-François Chalut

Jean-François Chalut

Photographe, caméraman-monteur et cinéaste québécois, Jean-François Chalut s’installe en Haïti en 1981, après des études de photographie à Montréal et New York. Pendant une quinzaine d’années, il y travaille comme caméraman et éditeur pour des organismes haïtiens et internationaux. De retour à Montréal en 2001, il continue sa collaboration – derrière une caméra et dans les salles de montage et de production de films – avec divers organismes et producteurs, ce qui l’emmène souvent dans ses terres de prédilection : Cuba et surtout Haïti.

Parmi ses courts et moyens métrages, Jean-François Chalut a réalisé (en français, créole et/ou espagnol), Sèn Jak Ogou (1985), Rara de Leogane (1990), Rasin Ginen (1994), Pèlerinage Saut d’Eau – Ville Bonheur (1994), Saint Jacques Ogou, mythe et réalité (2009) et Del Cafetal a la Tumba Francesa (2012). Caméraman et monteur, il a travaillé sur des dizaines de films et documentaires, pour le CIDIHCA et avec d’autres organismes et cinéastes canadiens, cubains et haïtiens. Pour une filmographie complète, voir le profil de Jean-François Chalut sur LinkedIn. Il a également une présence professionnelle avec des photographies sur Facebook et des films (en extraits ou en intégralité) sur sa chaîne YouTube.

Dès l’inauguration d’Île en île en 1998, l’équipe du site collabore avec le CIDIHCA à Montréal ; le directeur, Frantz Voltaire confie, par exemple, des photographies des archives pour présenter des auteurs haïtiens. Parmi ces photos, il y a celles de Jean-François Chalut. Le photographe s’associe à la mise en ligne en 2011 du projet Lettres d’Haïti – 10 auteurs d’aujourd’hui, une co-production entre TV5 et Île en île présentant dix auteurs à partir des données multimédia d’Île en île, accompagnée par « Haïti en images », quinze photographies de Jean-François Chalut prises en 2003 et 2004.

Dans les vidéos signalées ci-dessous, les auteurs lisent une nouvelle, un extrait ou une sélection de poèmes. Ces courtes vidéos (de quatre à dix-huit minutes) ont été filmées en format Hi8 entre le mois de mars et mai 1992 dans les environs de Port-au-Prince. À l’époque, le pays vivant sous l’embargo total, Chalut se promenait en moto rempli de carburant de contrebande, sa caméra en bandoulière.

Les vidéos sont numérisées et mises en ligne à fur et à mesure que les textes originaux sont retrouvés. À partir de 2009, les premières étaient rendues publiques sur Dailymotion. Depuis 2013, elles sont disponibles sur la chaîne YouTube d’Île en île (avec l’option de sous-titres) ; voir la liste des Vidéos d’auteurs haïtiens de Jean-François Chalut. Dans d’autres vidéos de cette série figurent Dr. Louis Mars, Michel Monnin, Pradel Pompilus et René Piquion.


Toutes les vidéos de Jean-François Chalut sont disponibles avec des sous-titres (pendant la lecture, cliquez ST, puis sélectionnez l’option « français », même quand il y a du créole).

Suivez le lien pour la vidéo et la page explicative, avec les textes lus et les détails de publication.


Les photos de Jean-François Chalut, prises lors de son séjour en Haïti en 1992, comprennent les portraits des auteurs suivants (sur Île en île) :  René BélanceGeorges Castera, Lilas DesquironJean-Claude FignoléPaulette Poujol Oriol et Édris Saint-Amand. Le portrait de Dominique Batraville (de 2000) est également de Jean-François Chalut.


Retour:

http://ile-en-ile.org/chalut/

mis en ligne : 18 mai 2013 ; mis à jour : 5 juillet 2017