Ina Césaire

Ina Césaire, photo © C. Makward Conférence de l'African Literature Association (ALA), Gosier (Guadeloupe), 1993

photo © C. Makward
Conférence de l’African Literature Association (ALA), Gosier (Guadeloupe), 1993

Ina Césaire est née en Martinique en 1942 où elle s’est ancrée définitivement après des études supérieures et un début de carrière universitaire en France en tant qu’ethnographe. Elle est membre du CRNS chargée de mission à la conservation du patrimoine de Martinique.

Parallèlement aux nombreux articles scientifiques et à ses films ethnographiques sur la Toussaint, le Mercredi des Cendres, etc., Ina Césaire a publié plusieurs recueils de contes, dont un en édition bilingue et un autre en collaboration. Elle s’est attachée aussi à créer pour le théâtre (où sa sœur Michèle s’est également illustrée) en prenant sa matière dans les recherches ethnographiques (Ti Jean), dans l’histoire de son pays (Rosanie Soleil), dans l’histoire familiale (Mémoires d’Isles) et dans la littérature internationale pour diverses adaptations.

Son roman Zonzon est un montage humoristique et tendre de légendes et d’anecdotes contemporaines martiniquaises, qui met en valeur la diglossie, les femmes et la culture de son pays.

– Christiane Makward


Oeuvres principales:

Contes:

  • Contes de mort et de vie aux Antilles. (édition bilingue) Contes traduits et édités par Joëlle Laurent et Ina Césaire. Paris: Nubia, 1976.
  • Contes de nuits et de jours aux Antilles. (édition bilingue) Paris: Editions Caribéennes, 1989.

Roman:

  • Zonzon Tête Carrée. Monaco: Ed. du Rocher, 1994 ; Monaco: Alphée/Le Serpent à Plumes, 2004.

Récit:

  • Moi Cyrilia, gouvernante de Lafcadio Hearn (postface de Dominique Rolland). Bordeaux: Elytis, 2009.

Théâtre:

  • Mémoires d’Isles, Maman N. et Maman F. Paris: Editions Caribéennes, 1985.
  • L’Enfant des Passages ou la Geste de Ti-Jean. Paris: Editions Caribéennes, 1987.
  • La Maison close (inéd.). création 1991.
  • Rosanie Soleil. Paris: Soc. Des Auteurs et Compositeurs Dramatiques, 1992. création 1992.
  • Rosanie Soleil et autres textes dramatiques. Paris: Karthala, 2011. 15 textes divisés en 4 parties : Échos du volcan (La Diablesse du Morne-Rouge, Les Bourgeois de couleur, Les Fuyardes, Des jours ordinaires) ; Chroniques insulaires (Rosanie Soleil, La Bataille du rhum, Le Général et le Prisonnier) ; Gens d’ici (Mémoires d’île, Chorus pour un comédien seul, Molokòy, Man Filibo, Jour de Pâques) ; Zones d’ombre (Le Chemin des campêches, Le Garçon sauvage, La Poupée ashanti).

Adaptations théâtrales inédites:

  • Gouverneurs de la rosée de Jacques Roumain.
  • Pluie et Vent sur Télumée Miracle de Simone Schwarz-Bart.
  • La Nuit et les Diables d’après « Folie » de Marie Chauvet.

Littérature pour la jeunesse:

  • Ti-Jean des Villes, album jeunesse et CD. Paris: Dapper, 2005. Texte du cédérom, en français et en créole, dit par Sarah-Corinne Emmanuel avec une musique de Christian Charles.

Entretien:

  • Entretien, C. Makward et Adam John. « Faire son théâtre en Martinique: Ina Césaire et Michèle Césaire. » Oeuvres et Critiques 26.1 (2001): 110-121.

Sur Ina Césaire:

  • Bérard, Stéphanie. « Entretien avec Ina Césaire ». Women in French Studies 15 (2007): 110-120.
  • Bérard, Stéphanie. Théâtres des Antilles ; Traditions et scènes contemporaines. Paris: L’Harmattan, 2009.
  • Edwards, Carole. Les dramaturges antillaises; Cruauté, créolité, conscience féminine. Paris: L’Harmattan, 2008.
  • Haigh, Sam. « Ethnographical fictions/Fictional Ethnographies: Ina Césaire’s Zonzon Tête Carrée ». Nottingham French Studies40.1 9 (Spring 2001): 75-85.
  • Makward, Christiane. « De bouche à oreille à bouche: Ethno-dramaturgie d’Ina Césaire ». L’Héritage de Caliban. Maryse Condé, ed. Pointe-à-Pitre: Jasor, 1992.
  • Makward, Christiane. « Filles du soleil noir: sur deux pièces d’Ina Césaire et de Michèle Césaire ». Elles écrivent des Antilles. S. Rinne et J. Vitiello, eds. Paris: L’Harmattan, 1997: 179-190.
  • Makward, Christiane. « Ciel, mon cochon! (sur Dents bleues d’Ina Césaire) ». Interculturel Francophonies 7 (2003): 289-307.
  • Makward, Christiane. « Sur le Zonzon d’Ina Césaire (Un drôle de bricolage) », et la traduction en anglais par Susan Guillory, « Regarding Ina Césaire’s Zonzon: A Makeshift Construction ». Journal of Caribbean Literatures 4.2 (Fall 2006): 137-146; 49-59.
  • de Souza, Pascale. « Discours carnavalesque chez Ina Césaire: déferler les Mémoires d’Isles ». Oeuvres et Critiques 26.1 (2001): 122-133.

Traductions:

In English:

  • Island Memories. Trad. Christiane Makward et J. Miller. Plays by French and Francophone Women. Ann Arbor: Univ. of Michigan Press, 1994: 49-74.
  • Fire’s Daughters (Rosanie Soleil). Trad. Judith G. Miller: New French Language Plays. New York: Ubu Repertory Theatre, 1993: 1-53.

Liens:

sur Île en île:

ailleurs sur le web:


Retour:

Dossier Ina Césaire préparé par Christiane Makward

http://ile-en-ile.org/cesaire_ina/

mis en ligne : 23 novembre 2002 ; mis à jour : 23 novembre 2015