Sedley Richard Assonne

Sedley Richard Assonne, photo © 2009 Bouck Vithylingum Pillay

photo © 2009 Bouck Vithylingum Pillay

Sedley Richard Assonne naît le 7 octobre 1961 à Port-Louis (Île Maurice). Il fait ses études primaires à l’école de Cassis, secondaires au collège Bhujoharry.

Journaliste, poète et écrivain, Sedley Richard Assonne compte une vingtaine d’années de présence dans la presse mauricienne, ayant été journaliste à L’Express pendant onze ans, trois ans au Matinal et trois ans comme attaché de presse au Ministère de la Securité Sociale. Depuis septembre 2009, il est réalisateur à la Mauritius Broadcasting Corporation où il réalise et anime les émissions « Portrait d’Artiste » et « Metissages ».

Sedley Richard Assonne est l’auteur de poésie en langues française et créole, plusieurs biographies, des recueils de nouvelles, essais et textes mis en musique. Premier prix du roman au concours littéraire de Ledikasyon Pu Travayer, en 1996, avec le polar en créole Robis, il a également été primé à la Réunion pour son recueil Pu poezi zame disparet.

Dans Kaya, autopsie d’une légende (2009), Assonne revient sur les événements ayant causé le décès, en cellule policière de Joseph Reginald Topize, dit Kaya, connu comme le roi du seggae (le genre musical mêlant reggae et séga). Kaya est mort le 21 février 1999 des suites de son arrestation lors d’un concert où il militait pour la dépénalisation du gandia, le cannabis local. Cet ouvrage est le premier sur le roi du seggae, un livre-enquête qui met en exergue les rapports entre police et pouvoir, entre la presse et les artistes. Et surtout, il met en lumière la vie d’un artiste qui a milité jusqu’au bout pour une cause qu’il croyait noble.

Dans Les femmes du séga, l’auteur rend hommage aux femmes qui, dans l’ombre des hommes, ont aussi fait du séga le folklore de l’Île Maurice.

L’ensemble de l’œuvre d’Assonne – poésie, nouvelles et roman – a fait l’objet d’une thèse de doctorat en littérature par Pascal Nadal, The Narrative Voice and the Dream of Social Change in the Works of Sedley Richard Assonne, présentée à l’université de Maurice en 1999.

Sedley Assonne conçoit la poésie comme un prolongement de son combat pour une humanisation de la ville. Pour lui, les mots peuvent être des passerelles, des « autobus » qui peuvent faire cohabiter les citadins. Si selon lui, les gens ne communiquent plus, au travers de sa poésie, imprégnée d’urbanité et qui célèbre le partage, Sedley Assonne veut en finir avec les querelles, et apprivoiser l’humain.

En 2013, il publie Les hommes du séga, un livre qui mettra en valeur tous ceux qui ont fait du séga, tant à Maurice qu’à l’étranger (à l’instar de Cyril Labonne, établi en France).

Sedley Assonne vit à Vacoas.


Oeuvres principales:

Roman:

  • Robis (polar). Port-Louis: LPT (Ledikasyon Pu Travayer), 1996.

Poésie en français:

  • Les fântomes du futur luxe nocturne. Port-Louis: La Sentinelle, 1994.
  • Le Morne, territoire marron! (bilingue: français/créole)  Préface: Gérard Fanchin. Port-Louis: Éditions de la Tour, 2002.
  • Le désespoir bleuté de la rue solitaire. Port-Louis: Éditions de la Tour, 2002.
  • Zan Balak : polar (oïd). Port-Louis: Éditions de la Tour, 2005.
  • La poésie contre la guerre. Port-Louis: Éditions de la Tour, 2006.
  • Clifford Esther, plus qu’un martyr! Port-Louis: Éditions de la Tour, 2007.
  • Ya tebya lyublyu Olga Khokhlova; « Don’t be sad ». Port-Louis: Éditions de La Tour, 2012.

Poésie en créole:

  • Vertiz leternite: enn rekey poem. Port Louis: LPT (Ledikasyon Pu Travayer), 1996.
  • Pu poezi zame disparet. (bilingue: français/créole)  Saint-Denis: Éditions Grand Océan, 1999.

Poésie parue dans des ouvrages collectifs:

  • Sélection dans Des poètes chantent leur île. Quatre Bornes: Dattier, 1994.
  • Sélection dans l’Anthologie de la nouvelle poésie mauricienne. Publication de la Mairie de Beau-Bassin/Rose-Hill, 1999.
  • « Mauvaise herbe ». Port-Louis: Mairie de Port-Louis, 2001.

Recueils de nouvelles:

  • Tekno: en rekey ti zistwar. Port-Louis: Editions de la Tour, 1999.
  • De l’amour : enn rekey nuvel an kreol. Port-Louis: Editions de la Tour, 2003.

Nouvelles parues dans des ouvrages collectifs:

  • « Lakshmi ». Au tour des femmes. Port-Louis: Immedia, 1995.
  • « La colonie M ». Maurice:demain et après / Beyond tomorrow / Apredimé. Port-Louis: Immedia, 1996.
  • « Graffiti ». Kaleidoscope. Port-Louis: Immedia, 1998.
  • « Indy et la grenouille ». Histoires d’enfants / Children’s stories / Zistwar zanfan. Port-Louis: Immedia, 1999.
  • « Le client ». Nocturnes: nouvelles / short stories / zistwar. Port-Louis: Immedia, 2000.
  • « Décalage horreur ». Zistwar fer per / Scary stories / Nouvelles de l’étrange. Port-Louis: Immedia, 2000.

Biographies:

  • Gérard Louis, Tout pour la musique. Port-Louis: Éditions Crystal, 2005.
  • Clifford Esther, martyr. Port-Louis: Éditions de la Tour, 2006.
  • Kaya, autopsie d’une légende. Port-Louis: Éditions de la Tour, 2009.
  • Les femmes du séga. Port-Louis: Éditions de la Tour, 2009.
  • Les hommes du séga. Port-Louis: Éditions de la Tour, 2013 (à paraître).

Littérature pour la jeunesse:

  • Tizann, livre pour enfants (en collaboration avec Catherine Servan-Schreiber). Port-Louis: Éditions de la Tour, 2007.

Articles sélectionnés:

  • Participation à « Paroles d’images », du photographe français Chantal Menessier, une exposition de photos-poèmes organisée en 1999 à Port-Louis et à l’université de Maurice.
  • Texte sur l’indianité dans Rencontre avec l’Inde, éds. Soorya Gayan et Danièle Tranquille. Mahatma Gandhi Institute, 1998 pour le compte du Centre de recherches mauriciennes dans Rencontre avec l’Inde (2000).
  • « L’Afrique, grande absente de la littérature mauricienne ». Riveneuve Continents 10 (hiver 2009-2010): 273-281.

Anthologie:

  • Ode à la liberté : une anthologie de la nouvelle poésie rodriguaise, dirigée par Sedley Richard Assonne et Doyal Edouard. Rodrigues: Commission des arts et de la culture ; Port-Louis: Centre Nelson Mandela pour la culture africaine, 2005.

Récitals:

  • Participé à un concert au stade de Rose-Hill en interprétant « Birokrat » et « Siperstisyon », deux ségas engagés (1985).
  • « Printemps des Poètes », premier poète mauricien à participer à ce festival (2000).
  • Festival International de Poésie Itinérant en Afrique (FIPIA), premier poète mauricien y invité (Madagascar, du 14 au 22 juin 2001).

Œuvres diverses:

  • « Osmoz », poème en créole qui figure dans l’émission télévisée « Leskperyans, Lekspresyon » (octobre 2000).
  • « Balises », participation à ce magazine littéraire diffusé à la télévision et à « Club » émission-radio de Gérard Manuel, et à « Rencontres », émission-radio du centre de recherches mauriciennes du Mahatma Gandhi Institute (1997).
  • « Métissages », animateur de cette émission culturelle sur Radio Maurice et Kool FM (août 2003 à juillet 2005).

Création et écriture musicale:

  • Fondateur du groupe « La Salinn » en 1985.
  • « Le seggae, entre genèse et paradis perdu ». Notre Librairie (juillet-septembre 1993).
  • « Donn mwa enn non » (Donne moi un nom), texte déclamé le jour de la célébration de l’abolition de l’esclavage, le 1er février 2004, à Pointe Canon, Mahébourg, dans le cadre des activités du Ministère de la Culture. Ce sera dit par Tico Soopaya, accompagné de ravaniers, à Pointe Canon, le 1er février 2011.

Textes pour des groupes ou chanteurs/euses de séga:

  • « Sufrans pena kuler » et « Zardin », ses textes figurant sur l’album Kumansman du chanteur engagé Zul Ramiah, 1996.
  • « Larzan » et « Le Morne », du groupe Cassiya (2001). Des extraits du texte sont gravés sur le monument aux esclaves, érigé au pied de la montagne du de Morne, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.
  • Les paroles « Le Morne », écrites pour marquer le 166e anniversaire de l’abolition de l’esclavage. (Le Morne est une montagne-symbole qui a abrité des marrons en fuite), 2001.
  • « Santima », sur l’album Kan nou dan zil de Fetazz, 2002.
  • « Viv pou fer sime honnete » par Alain Assonne, sur l’album Ki mo ete, 2003.
  • « Makalapo » et « Pa pietinn nou talan », sur l’album Makalapo de Sandra Mayotte, 2003.
  • « Eski se sa lamour » et « Nou lamour », sur l’album Parenthèses de Sandra Mayotte, 2005.
  • « Lamour pa enn ideal » et « Puissance lamizik », sur l’album Lafrik de Sandra Mayotte, 2006.
  • « Diaspora Kreol », sur l’album-éponyme de Nancy Dérougère, 2010.
  • « Nou tou morisien » figure sur une compilation produite par Stanley Perne, 2011.
  • « L’espoir », sur l’album Un rêve de Gérard Louis, 2012.

Prix et distinctions littéraires:

  • 1996     Premier prix du concours littéraire de Ledikasyon Pu Travayer, pour Robis.
  • 1998     Prix de poésie de la ville de Saint-Benoît (Réunion), pour le poème « Ma ville ».
  • 1999     Prix Grand Océan, section créolophone, pour Pu poezi zame disparet.
  • 2003     Prix Jean Fanchette, pour La poésie contre la guerre.

Liens:

ailleurs sur le web:


Retour:

Dossier Sedley Richard Assonne préparé par Thomas C. Spear

http://ile-en-ile.org/assonne/

mis en ligne : 31 mai 2013 ; mis à jour : 21 novembre 2015