Céligny Ardouin

Céligny Ardouin

photo des archives du CIDIHCA

Historien et homme politique haïtien, Charles Nicolas Céligny Ardouin voit le jour le 6 juillet 1801 dans la colonie de Saint-Domingue, précisément à Petit Trou des Nippes, dans la partie sud de l’île. Il est le fils d’Alexis Antoine Ardouin et de Lolotte Gales Félix. Frère du poète Coriolan Ardouin et de l’historien Beaubrun Ardouin, il est un autodidacte comme ce dernier. Il se marie à Marie-Angélique Liautaud qui lui donne une enfant baptisée du nom de Flora.

Auteur de nombreuses monographies sur des personnalités ayant pris part aux luttes pour l’égalité politique, l’ensemble de ses recherches a été réuni et publié en volume en 1865 sous le titre de Essais sur l’histoire d’Haïti par les soins de Beaubrun Ardouin. En 1846, il est ministre de l’Intérieur et de l’Agriculture sous le gouvernement de Jean-Baptiste Riché. C’est bien lui l’artisan de l’arrivée de Faustin Soulouque au pouvoir en mars 1847 à la mort de Riché. Il est alors reconduit au poste de Ministre de l’Intérieur.

Accusé de complot contre la sureté de l’État par le gouvernement de Soulouque, Céligny Ardouin a été condamné et fusillé en compagnie de neuf autres citoyens le 7 août 1847 à la Croix-des-Bouquets.

– Dieulermesson Petit Frère


Oeuvres principales:

Essais:

  • Siège de Jacmel, par Céligny Ardouin, d’après une note ms. au titre et d’après une Relation du sénateur Longchamp, sur le siège de Jacmel en novembre 1799. Port-au-Prince: impr. de T. Bouchereau, E. Nau et Comp, 1854.
  • Essais sur l’histoire d’Haïti. Port-au-Prince: T. Bouchereau, 1864.

Sur l’oeuvre de Céligny Ardouin:

  • D’Alaux, Gustave. « L’empereur Soulouque et son empire ». Revue des Deux Mondes 9.3 (fevrier 1851): 521-545.

Liens:

sur Île en île


Retour:

Dossier Céligny Ardouin préparé par Dieulermesson Petit Frère

http://ile-en-ile.org/ardouin_celigny/

mis en ligne : 30 décembre 2020 ; mis à jour : 2 janvier 2021