Fouad André

Fouad André

photo © Réginald Georges
Delmas, janvier 2013

Fouad André est né à Port-au-Prince le 2 mai 1972, le fils de Jésula André Placide et de Gaston André. Il est aussi le grand frère du designer très connu, David André. Fouad André fait ses études primaires chez les Frères du Sacré-Cœur (République du Libéria) et ses études secondaires au Collège Canado-Haïtien. Après ses études classiques, il étudie respectivement la comptabilité, la communication et le journalisme. Il est aussi détenteur d’un DELF (Diplôme d’Études en langue française) et d’un DALF (Diplôme Approfondi de langue française). En tant que journaliste, il publie de nombreux articles au journal Le Nouvelliste et à Récréation Magazine. De 1999 à 2001, il travaille comme présentateur et rédacteur à la section culturelle de la Télévision Nationale d’Haïti (TNH).

Fouad André est à la fois poète, diseur et journaliste culturel. Ses poèmes sont mis en musique par le chanteur Wooly Saint Louis Jean. C’est un poète jovial et généreux ; il déteste l’hypocrisie et le snobisme. C’est un passionné de l’art, notamment de la musique et bien sûr de la poésie qu’il découvre depuis l’âge de douze ans. Sa relation avec la poésie se révèle à la fois d’ordre littéraire et spirituel. Comme il le dit souvent, la poésie lui permet de s’exprimer en toute quiétude et en toute liberté, loin des dogmes religieux et des codes conventionnels. Aussi, lui permet-elle de façonner son propre univers : celui de la paix, de l’amour, et de la solidarité.

Pour Fouad André, la poésie est un mode de vie, une arme de combat face à la bêtise et à la déraison de l’être humain. Chaque jour, il est à l’écoute de la rue, de la mer et du vent. En d’autres termes, il vibre intensément au rythme du cosmos qui lui dicte couramment des messages qui sortent de l’ordinaire. C’est un tisserand de mots ; il leur donne forme, couleur et élégance.

Fouad adore les œuvres de Lyonel Trouillot, Magloire-Saint-Aude, Pablo Neruda et Vladimir Maïakovski, pour ne citer que ceux-là. Il figure dans de nombreuses anthologies dont l’Anthologie de la littérature haïtienne, un siècle de poésie (1901-2001), l’Anthologie bilingue de la poésie créole haïtienne de 1986 à nos jours, coordonnée par Lionel Trouillot et l’Anthologie de la Poésie haïtienne contemporaine, coordonnée par James Noël.

Parmi ses nombreux prix littéraires, le prix Félix Morisseau-Leroy lui est décerné au Canada en 2015 pour l’ensemble de sa production poétique en créole haïtien. Il a été élu Poet of the Year pour la ville de Miami en 2007 et a été salué dans les colonnes du journal Miami Herald sous la plume de la journaliste Élisa Turner.

Selon Martine Fidèle, critique littéraire, journal iste et romancière, « André Fouad joue sa prose. Son corps, ses yeux, sa voix, tout en lui habite ses poèmes ».

Fouad André arpente les scènes du monde entier pour déclamer ses poèmes. Il est connu pour son slogan : « Je suis un poète aux pieds poudrés, la scène est ma demeure ».

– Fred Edson Lafortune


Oeuvres principales:

Poésie en français:

  • Gerbe d’espérance. Montréal: Éditions Jacques Trouillot, 1992.
  • En quête de lumière. Montréal: Éditions Jacques Trouillot, 1992.

Poésie en créole haïtien:

  • Bri lannwit. Port-au-Prince: Éditions Page Ailée, 2000.
  • Etensèl mo m yo. Coconut Creek (Florida): Educavision / Éditions Miroir, 2006.
  • Souf Douvanjou. Coconut Creek: Educavision, 2010; Port-au-Prince: Éditions Bas de Pages, 2012; Port-au-Prince: Éditions Pulùcia / Éditions Ruptures, 2017.
  • Bri lannwit ak lòt powèm. Port-au-Prince: Éditions Ruptures, 2012.
  • Pye poudre. Boston: JEBCA Éditions, 2018.
  • Lawouli. Gonaïves: Éditions de la rosée, 2019.
  • Flè Zili. Gonaïves: Éditions Freda, 2020.

Discographie:

  • Chimen souvni m. Calalou productions, 2008. Poèmes de Fouad André dits par Fouad André, Jeanie Bogart, Wollf Bertrand et Tanisha Adé avec la participation de Dadou Pasquet à la guitare et Erol Josué comme chanteur; arrangement musical de Dadou Pasquet.
  • Lè pwezi m jwenn van. Métisses Productions, 2013. Poèmes de Fouad André dits par Fouad André, Durna Thélusma, Jacques Adler Jean Pierre et Edouard Baptiste (Youyou) avec la participation de Pierre Rigaud Chéry à la guitare, et des chanteurs Mario Chandel, Yves Mardice et May Generius. Arrangement musical de Pierre Rigaud Chéry.
  • Mélodie des mots II. The Interfine Art Group, 2020. En collaboration avec le chanteur et guitariste Wooly Saint Louis Jean. Vocal: Wooly Saint Louis Jean; arrangement guitare: Sylvain Hilaire et Wooly Saint Louis Jean; Flûte et Interlude: Tom Mitchell; Harmonica: Eddy Crèvecoeur.

Prix et distinctions littéraires:

  • 2007     Poète de l’année à la 7e édition du mois de l’héritage culturel haïtien, Miami.
  • 2007     Artiste de la saison Alliance Française de Miami.
  • 2009     Trophée  »Plume Ailleurs » de la littérature haïtienne (compagnie internationale d’art).
  • 2010     Prix littéraire Joseph Charles, pour son livre Etensèl mo m yo.
  • 2015     Prix Félix Morisseau Leroy Canada, pour l’ensemble de sa production en créole haïtien.
  • 2015     Prix de la meilleure performance scénique, Montréal, le mois du créole.
  • 2016     Nominé à Haitian Awards, pour le CD Lè pwezi m jwenn van.
  • 2016     2e Prix Kreyòl Dominique Batraville, Jacmel, pour Souf Douvanjou.
  • 2017     Best poet by Haitian Academy Awards, Orlando (Floride).
  • 2017     Invité d’Honneur aux Gonaïves au Festival de Littérature contemporaine.
  • 2018     Trophée, Outstanding Poet of the Year, New Jersey.
  • 2019     2e Prix de la rosée pour Lawouli, Gonaïves.
  • 2019     Plaque d’Honneur et Mérite ; invité d’honneur au festival Pwezi Solèy (Kas) Cité Soleil.
  • 2020     Président du jury Prix Félix Morisseau-Leroy, 5e édition Montréal, Canada

Liens:

ailleurs sur le web:


Retour:

Dossier Fouad André préparé par Fred Edson Lafortune

http://ile-en-ile.org/andre/

mis en ligne : 28 décembre 2020 ; mis à jour : 28 décembre 2020