Alexandru Musina, poésie – Boutures 1.3

Boutures logo
Poésies
vol. 1, nº 3, pages 23-24

4. Défoulement

……………………………………………………………………….
Budila-Express ! Budila-Express ! Budila-Express !
Et nous avons su, et nous avons aimé
Et nous avons eu et nous avons pu, écrit et lu, nous aussi !
Budila-Express, rame de wagons à bestiaux
Rame doublée parfois, rame boulotte
Verte rapide et sale au milieu des tas de patates qui
Pourrissent dans les champs, le long des quais
Couverts de tessons et de capsules de bière
Budila-Express qui rouille en douce
Comme la jeunesse, aux jointures.

5. Filtre

a) Une chambre quelconque. Sans murs.
Des cordons mous la reliaient
À l’univers placentaire. Même les cerveaux semblaient n’avoir
Qu’une existence provisoire, attendant toujours
La confirmation du très-haut : minuscules dragées d’oxygène.
Mais tout jouait ici. Dans ce
Début de métastase
Tout était calme. On pouvait entendre
Les féromons des tilleuls attaquer l’épiderme
Des adolescentes. Le signifiant
Avaler encore une bouchée de signifié.
Puis il a levé la main. Sa main
Avait cinq doigts. Chaque doigt
Un passé et un avenir.

b) Et ils ont surgi jailli explosé :
les faufilateurs les poubellateurs les pointateurs les précurseurs
les orthophonistes les droguistes et les poupées gonflées de travail
et les échangistes les stakhanovistes les alchimistes les verlibristres
les travailleurs de la langue et de la fente de la serviette et de la binette
les secréteuses et les débarrasseuses les recteurs et les érecteurs
les matrones et les préfets la baleine blanche et les valets
les coiffeuses les dormeuses et les brodeuses et les vibro-masseuses
les berceurs les concasseurs et les filonanistes
verbaux les fonctionnaires municipaux et les contribuables
les aides-comptables les grosses vaches les séminaristes et les ac
tivistes et les pas-sivistes les commutatrices et les présentatrices
les mères de la patrie et les pères ventripotents
les lecteurs de manuels les bourreliers et les zanimateurs
les petits loufiats crasseux les castrés les amidonnés et les néophytes
les néofaillites les soldats de plomb les flics chimiques
qui gardent les souvenirs d’enfance dans l’hélium liquide

c) Ils m’ont dit, conseillé, ordonné :
IL FAUT IL EST NÉCESSAIRE ON EXIGE
IL FAUT IL EST NÉCESSAIRE ON EXIGE
IL FAUT IL EST NÉCESSAIRE ON EXIGE
IL FAUT (mais moi…schlaaaf !) ils m’ont dit
IL EST NÉCE (mais la réal…vlan !) SSAIRE
eux
IL FAUT ! m’ont-ils ordonné.

d) « O.K. » j’ai dit
Et j’ai vieilli.

bout

Alexandru Musina
Poète et essayiste, il est né le premier juillet 1954 à Sibiu, Alexandru Musina est docteur ès lettres à l’Université de Bucarest, 1995. A publié divers ouvrages, dont Les choses que j’ai vues, (1979-1986), 1992 ; Eseu asupa poeziei moderne/ Essai sur la poésie moderne, 1997 ; Budila-express, poèmes, Créaphis, Paris, 1995.

Retour:

Boutures logo

flèche gauche flèche droite

http://ile-en-ile.org/alexandru-musina/

mis en ligne : 9 janvier 2002 ; mis à jour : 25 octobre 2015