Monique Agénor

Monique Agénor

photo © Lucienne Serrano Paris, 25 juillet 2006

Née sous le signe du Capricorne à Saint-Denis de la Réunion.

Débarque à Paris à vingt ans.

Fait le tour de France et d’Europe en compagnie d’une troupe théâtrale comme Comédienne.

Le théàtre s’ouvre sur le cinéma et l’audiovisuel.

Devient Auteur/Producteur de films documentaires (DOM-TOM et Océan Indien).

Et finit par se consacrer avec beaucoup de plaisir à la littérature.


Oeuvres principales:

Romans:

  • L’Aïeule de l’isle Bou rbon. Paris: l’Harmattan, 1993.
    Une adolescente, Françoise Chastelain, née dans le Poitou au XVIIème siècle, est appelée à devenir l’ancêtre de tous les Créoles réunionnais.
  • Bé-Maho, Chronique des îles sous le vent. Paris: Le Serpent à Plumes, 1996. Chroniques d’une île de l’Océan indien, pétainiste affichée de 1939 à 1942.
  • Comme un vol de papang’. Paris: Le Serpent à Plumes, 1998. Deux femmes, la reine Ranavalona et son esclave Fanza, dans la tourmente d’une colonisation annoncée, celle de Madagascar.

Nouvelles:

  • « Moring ». Dans Afrique (récits et fictions courtes, n° 3 de la série). Paris: Le Serpent à Plumes et Philippe Starck, 1998.Histoire brève autour d’un combat typique réunionnais, le moring.  Se compare à la capoeira brésilienne.
  • Cocos-de-mer (et autres récits de l’Ocean Indien), recueil de nouvelles. Paris: Le Serpent à Plumes, 2000.Des personnages des îles de Madagascar, la Réunion, Maurice, Sychelles, Comores et Rodrigues se trouvent confrontés et mêlés à des événements étranges qui rappellent de vieilles légendes reléguées au fin fond des mémoires.
  • « Je suis un volcan éteint, rugit-elle ». Riveneuve Continents 4 (printemps 2006): 200-206.
  • « Sous l’oeil du djinn ». Riveneuve Continents 11 (printemps 2010): 71-79.

Articles sélectionnés:

  • « À propos d’écriture; Au cinéma ». Extrait de Bé-Maho paru dans Manuel de Littérature Réunionnaise d’Expression Française pour les Lycées, sous la direction de Marie-Claude David Fontaine et Felix Marimoutou, avec la participation de Marie-Gisèle Hoche. Saint-Denis: CRDP de la Réunion, 1998: 226.
  • « Maghreb/Océan Indien », débat avec Ananda Devi, Amin Zaoui, Fawzia Zouari, Abdelmadjid Kaouah et Monique Agénor (8 avril 2000). Écrire le monde en français. Actes des Tables rondes de Balma.Marc Trillard, dir.Toulouse: Association Toulouse/Écrivains Francophones, 2002: 35-53.

Littérature pour la jeunesse:

  • Le châtiment de la déesse. Paris: Éditions Syros/La Découverte (Collection Souris Noire), 2000.Qui est réellement la déesse Karli?  Sanguinaire? Dévoreuse d’enfants?  Légende ou réalité?
  • Plongée dans l’île aux tortues. Paris: Éditions Syros/La Découverte (Collection Souris Verte), 2001.À la Réunion, Adeline rencontre Titien, un jeune pêcheur créole. Avec lui, elle découvrira une île fragile et riche comme ses premiers sentiments amoureux.
  • Les enfants de la colline sacrée. Paris: Éditions Syros (Collection Les uns les autres), 2005. L’esclavage expliqué aux enfants à travers l’histoire de deux petits Malgaches déportés à la Réunion.

Prix et distinctions littéraires:

  • 1994     Prix des Mascareignes, pour L’Aïeule de l’isle Bourbon.
  • 1997     Finaliste pour le Prix Carbet de la Caraïbe et pour le Prix RFO, pour Bé-Maho.
  • 2001     Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.
  • 2007     Auteure invitée, International Writers’ and Translators’ Centre, Rhodes (Grèce).

Traduction:

In English:

  • « The Tears of the Solitaire » (« Les larmes du solitaire », nouvelle extraite de Cocos-de-mer). Trad. Linda Coverdale. The Hudson Review 54.3 (Autumn 2001): 371-84.

in italiano:

  • Figli della notte, e altri racconti dell’Oceano Indiano. Trad. Marie-José Hoyet. Roma: Lavoro, 2010.

Sur l’oeuvre de Monique Agénor:

  • Belugue, Geneviève. Comme un vol de papang (compte-rendu). Notre Librairie 136 (janvier-avril 1999): 151-152.
  • Bourgeacq, Jacques. Bé-Maho (compte-rendu). The French Review 72.3 (February 1999): 591-592.
  • Githire, Njeri. « The Female Pioneer in Monique Agénor’s L’Aïeule de l’Isle Bourbon« . The French Review 84.3 (February 2011): 518-530.
  • Hoarau, Stéphane.« Écriture de l’exil, et Exil de l’écriture ; études comparatives de Mémoire de l’Absent (Nabile Farès) et de Comme un vol de papang (Monique Agénor) ». Mémoire de maîtrise en lettres modernes, Université Louis Lumière-Lyon-II, 2001.
  • Mabanckou, Alain. Cocos-de-mer (compte-rendu). Notre Librairie 143 (janvier-mars 2001): 31.
  • Magdelaine-Andrianjafitrimo, Valérie. « Monique Agénor: une proposition d’écriture interculturelle pour La Réunion ? ». Interculturel Francophonies 4 (novembre-décembre 2003): 101-123.
  • Martin, Patrice et Christophe Drevet, 100 entretiens réalisés par. La langue française vue d’ailleurs. Casablanca: Tarik Éditions, 2001: 109-110.
  • Mortimer, Mildred. Comme un vol de papang’ (compte-rendu). World Literature Today 74.2 (Spring 2000): 347-8.
  • Ramarosoa, Liliane. Bé-Maho: Chroniques sous le vent (compte-rendu). Notre Librairie (septembre-décembre 1998): 142-143.
  • Toorawa, Shawkat M. Cocos-de-mer et autres récits de l’Océan indien (compte-rendu). World Literature Today 76.1 (Winter 2002): 143-4.

Liens:

sur Île en île:

ailleurs sur le web:


Retour:

Dossier Monique Agénor préparé par Thomas C. Spear

http://ile-en-ile.org/agenor/

mis en ligne : 29 août 2000 ; mis à jour : 21 novembre 2015